En retard pour l'Euro 2016…

Oublions la victoire trop fastoche contre le petit Danemark (2-0). Seule la défaite contre le Brésil (1-3) compte vraiment. Malgré l'absence de Pogba, ce revers a mis en lumière un état des lieux qui place les Bleus entre outsiders et « parmi les favoris » pour le prochain Euro. Mais certainement pas en vainqueurs, comme on l'avait cru un peu trop vite.

Modififié
0 55

France A' bat France A


Si, si : les matchs amicaux servent à quelque chose. Déjà, ils comptent pour l'indice FIFA (France-Brésil) et pour l'indice UEFA et FIFA (France-Danemark). Et dans ce cas, il vaut mieux engranger des points en vue de futurs barrages ou tirages au sort. Mais surtout, ils permettent une revue d'effectif au sortir de laquelle certains marquent des points et d'autres en perdent. Alors, on peut résumer schématiquement le match contre le Brésil comme l'évaluation de l'équipe de France A et celui contre le Danemark celle de l'équipe A'. Et paradoxalement, c'est le deuxième, ou du moins la première mi-temps de celui-ci, qui a apporté le plus de satisfactions : les « réservistes » sont bien là (Giroud, Lacazette, Koscielny, Payet, mais aussi Kondogbia, Trémoulinas ou Fekir). Ceci dit, ce Danemark n'avait plus qu'un lointain rapport avec la Danish Dynamite d'autrefois. Pour faire bref : les Bleus ont perdu le match le plus important et ont gagné trop facilement le match le moins dur. Un bilan moyen, donc. Et qui interroge à un an de l'Euro 2016. Parce que la défaite contre la Seleção est un véritable coup d'arrêt qui a montré une fois de plus les limites de l'équipe nationale : le 1-3 à dom, au cours d'une rencontre largement dominée par les Or et Vert, a fait mal. Et ce n'est pas la mine déconfite de DD après ce revers qui nous contredira. Car ce France-Brésil était tout sauf un match amical : Deschamps (puis Dunga) n'a procédé à son premier remplacement qu'à la 75e. Comme si les deux coachs avaient voulu maintenir sur le terrain le plus longtemps possible leur équipe type, bloc contre bloc, afin d'en tirer un max d'enseignements… Et le premier bilan auquel DD a dû se résoudre, c'est que dès que ça devient dur en face (Uruguay 2013 : 0-1, Allemagne 2014 : 0-1, Brésil 2015 : 1-3), les Bleus se heurtent à leur plafond de verre.

Neymar bat Benz


Il faut bien sûr parler des absents, au nombre de quatre : Lloris, Pogba, Debuchy, Cabaye. Incontestablement, sans ces quatre-là, la France n'est plus exactement la France. Notamment sur le plan technique face au Brésil où l'indigence et la lenteur à projeter le jeu vers l'avant ont atteint la cote d'alerte. Mais la vérité, c'est que même au complet, la France aurait souffert face à ce Brésil. C'est une question d'organisation et une question de leadership. Les Bleus ont été neutralisés par un bloc brésilien qui défendait en avançant et qui savait parfaitement quoi faire du ballon devant dès qu'il le récupérait. Dure leçon à méditer et dont il faudra s'inspirer en matière de cohésion collective, supérieure coté brésilien. Le leadership, c'est, outre l'état d'esprit plus conquérant chez les Auriverde, la différence entre Neymar et Benzema, les deux atouts maîtres des deux sélections : le premier semble être un leader de jeu charismatique qui électrise son équipe de par sa grâce et ses buts, à la différence de Benz dont les deux ratés face au but nous renvoient toujours à l'incertitude. Avec Neymar devant, on sent que la Seleção peut gagner la Copa América en juillet prochain et revenir parmi les favoris du Mondial 2018. Avec Karim, on n'est sûrs de rien. Avec lui, pour l'instant, on doute de posséder le top player qui nous fera gagner l'Euro l'an prochain. Et puis le Brésil possède aussi d'autres leaders au caractère bien affirmé avec Thiago Silva, Luiz Gustavo, Jefferson ou David Luiz (forfait jeudi soir). Où sont les fortes têtes de l'équipe de France ? On pense secrètement à un super Pogba qui fracasserait tout lors de ce championnat d'Europe 2016 et qui nous ferait gagner. On peut rêver. Mais ça va être un peu juste… Du coup, on doit plus miser sur le collectif pour espérer l'emporter l'année prochaine. Un peu comme la Mannschaft a été championne du monde sans véritables stars (sans faire insulte à Lahm, Neuer, Schweini, T. Müller), mais avec une identité de jeu claire et maîtrisée. Et là, les Bleus ont encore du boulot…

France bat Croatie ?


Un bon collectif, c'est plus un système de jeu adaptable à tous les adversaires plutôt qu'à tels ou tels joueurs qui doivent y figurer. Même si on peut s'interroger sur Sagna, Sissoko, Guilavogui en EdF… Face aux « gros » , blinder physiquement dans un milieu placé trop bas (Sissoko-Schneiderlin-Matuidi) et attendre, devant, l'étincelle d'un Benzema ou d'un Griezmann comme on l'a vu face au Brésil ne mènera nulle part. De même que les séquences offensives par à-coups face à l'Allemagne avaient montré leurs limites. Or, d'ici l'Euro, le système (4-3-3 ou 4-2-3-1) ne changera vraisemblablement pas. Et tant pis pour un 4-4-2 avec une attaque Benzema et Giroud (décidément très intéressant en Bleu) ? Idem pour le groupe : sauf révélation extraordinaire, genre retour atomique d'un Grenier), c'est globalement le même onze du Mondial 2014 qui sera à l'Euro 2016. Avec des nuances (Payet pour Valbuena, Koscielny pour Sakho, Rémy pour Griezmann) et de la réserve de qualité : Trémoulinas, Mathieu, Lacazette, Fekir, Kondogbia, voire Imbula ou Corchia… C'est donc sur ces bases quasi immuables qu'il va falloir s'appuyer et progresser d'ici l'Euro. Bosser ensemble, consolider derrière, fluidifier au milieu et devenir plus efficace devant : voilà le programme platement banal auxquels les Bleus devront s'atteler. C'est en fait tout simplement celui qu'on applique aux équipes jeunes avec un bon potentiel, mais qui oscillent entre le niveau « moyen-plus » et le niveau « bon » ... Heureusement, la France a quand même des certitudes offensives démontrées depuis sa victoire très parlante contre les Pays-Bas en mars dernier (2-0). Contre l'Allemagne au complet en Coupe du monde et contre le Brésil (sans ses quatre absents de marque), les Bleus ont imprimé de beaux mouvements et se sont créé pas mal de véritables occasions de but. C'est ce qui fait la différence entre ces Bleus de Deschamps et ceux de Domenech et de Blanc, au jeu plus pauvre. Voilà pour les acquis globalement garantis. Mais ce ne sera pas suffisant pour être champions d'Europe. Par exemple, et au hasard, jouer une équipe « secondaire » comme la Croatie à la fois technique, physique et bien en place, apparaît encore aujourd'hui comme un casse-tête pour l'EdF…



Par Chérif Ghemmour NB : le choix de KFC et de la malbouffe industrielle comme partenaire commercial des Bleus (donc du sport et de la santé), c'est aussi très moyen…
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

A part des coups de pied arrêtés (ou la continuite) c'était quoi nos grosses occases contre le bresil?

Le truc c'est que faire une équipe de contre, ou a projection offensive rapide au moins, avec 3 milieus plutot bourrins, et Benzema + valbuena parmis le trident offensif, je vois pas comment c'est possible.

Globalement nos 2 stars supposes sont a la fois nos problèmes:

- Pogba est pas fiable défensivement, donc on est oblige d'avoir 2 milieux capable de défendre avec lui.

- Benzema n'est pas un joueur de contre, il a besoin d'avoir des joueurs proches de lui pour combiner mais il traîne des pieds quand il y a un 2e attaquant.

Ça va être complique quoi.

Mais pitié au moins un ou deux mecs capables de jouer au foot au milieu, et plus de Sissoko, guilavogui associes.

Et puis quitte a prendre une branlée, on pourrait essayer de jouer au foot et prendre des risques face a une vraie équipe, juste une fois, histoire que les matchs amicaux ait une utilite.

Parce que si c'est pour faire une tournée des anciens joueurs pas trop mauvais dans toute les villes de france
Note : 5
donc pour préparer l'Euro, il aurait mieux fallu battre le Brésil et perdre contre le Danemark. logique.
pierrot92 Niveau : CFA2
+1 le NB de l'article. C'est dur de faire pire que KFC. En plus avec Volkswagen...
P'tit Filet Niveau : CFA
Mouais...

Pour moi, l'enseignement est clair. Je mets les doublures entre parenthèses. Et propose un 4-2-3-1 des familles.

Lloris/Mandanda (au choix + le CRS en n°3)

Debuchy (noone) / Varane-Kos (Sahko-Mangala) / Tremoulinas (Digne/Kurzawa)

Pogba (Sissoko ou Cabaye) / Matuidi (Schneiderlin ou Kondogbia)

Griezman (Thauvin ou Remy) / Payet (Valbuena ou Nasri) / Lacazette (Fekir)

Karim (Giroud ou Martial).


Avec Griezman & Lacazette sur les ailes, Karim aurait enfin ses deux faux ailiers buteurs, dont il a tant besoin pour bien jouer. Avec un milieu offensif très technique dans le dos, il aurait quelqu'un avec qui combiné.

A la limite, DD peut faire sauter son milieu offensif & mettre un 3° ratisseur (ou créateur reculé) si on doit jouer le contre. Et faire évoluer Pogba un cran plus haut.

Mais je ne veux plus voir Valbuena sur l'aile droite. D'une il se perd. De deux il a pas les jambes pour y jouer en contre.

Ps : je sais, oui, Nasri ne reviendra jamais... Mais c'est quand même dommage.
Jemincruste1 Niveau : CFA
Quelles plaies ces semaines internationales.
Pierre du Bayern Niveau : CFA2
"Un peu comme la Mannschaft a été championne du monde sans véritables stars (sans faire insulte à Lahm, Neuer, Schweini, T. Müller)"

Comment on peut écrire / lire une pareille connerie ???

Et ça s'enflamme sur Fekir... Pogba... Art très français.
tacle_tibia Niveau : Ligue 1
"la Mannschaft a été championne du monde sans véritables stars (sans faire insulte à Lahm, Neuer, Schweini, T. Müller)"

La starification va à l'allemagne comme Sagna va au poste de latéral droit.

seulement les allemands ,il s'en foutent .
butterfly Niveau : CFA
Je trouve pas qu'on soit en retard, il faut juste que DD fasse les bons choix en conservant un milieu technique et surtout pas comme face au Brésil. En EDF on peut avoir des joueurs à la fois physiques et techniques au milieu, qu'on ne s'en prive surtout pas. Et la leçon de France-Danemark, qui n'est pas une si petite équipe que ça, c'est que quand tu purges ton milieu/attaque de tous les joueurs imprécis et ralentisseurs de jeu, on se place direct au sommet des nations en termes de jeu en 1 touche et de décalages. C'est dans cette voie qu'il faut poursuivre, et désolé pour les Matuidi et Sissoko, mais ils seront plus utiles en tant qu'aboyeurs de fin de match que titulaires.
Frenchies Niveau : CFA
Moi je pense qu'il aurait vraiment mieux valu mettre ceux qui ont tout à prouver (Fékir/Giroud?) contre la vraie opposition (Brésil donc) et permettre aux joueurs cadres de prendre confiance contre le Danemark.

Imaginons une compo bis accroche le brésil, ils marquent tous énormément de points.
si ils perdent ? pas grave, on se dit que c'est normal.... et surtout, il aurait pu se payer le luxe de faire tourner dès l'heure de jeu et pas dans le dernier quart d'heure = groupe moins fatigué, les bons joueurs entrant à la fin pouvant surprendre et renverser le match.

second match, les titulaires déroulent derrière (Benzema aurait provoqué bien 2x plus de danger que Giroud et ses contrôles/choix merdiques pendant une demi heure et surtout serait resté "présent" en seconde mi temps par sa technique) > on a un "groupe" en confiance, en tout cas au moins les cadres ...

Dans ce sens, on aurait eu une concurrence tirée vers le haut (les méritant dans le gros match venant vraiment titiller les plus moyens dans le match facile)

Là c'est le contraire, avec un très mauvais choix au milieu a provoqué un non match et donc t'as sans doute un peu affaibli la confiance des titulaires genre sakho/evra/matuidi/valbuena/benzema (y a qu'à voir les coms qui les taillent)... et il se trouve que l'équipe bis, n'a pas été au niveau pour vraiment prendre confiance contre le danemark ... la deuxième mi-temps laisse des doutes également en la capacité des remplaçants à être réguliers/décisif sur la longueur d'un match.

résultat, personne n'est vraiment en confiance !
la concurrence par le "bas" (bonne perf contre les moins forts mieux vue qu'une perf moyenne contre le gros morceau).


bien ouej la dèche !
... presque digne d'un Domenech un tel manque de "philosophie".

il c'est vu trop beau et a cru que son équipe "de contre" aller surprendre le brésil donc péter la forme et la confiance => il a pris sa comme un match officiel!

au lieu de corriger le tir par petites touches, il a tout chambouler s'offrant un bon gros mal de tête ...
si on pouvait en profiter pour virer Lizarazu aussi, horripilant hier en mode jean michel larqué

les danois ont eu une demi occaz, on avait l'impression qu'ils nous marchaient dessus en seconde mi temps à l'écouter
On va taper un bon ptit groupe à l'euro et sur le premier gros concurrent on se tape la gueule et ça se termine la. Dans une selection c'est pas toujours les meilleurs qui jouent mais on gagne pas forcement avec les plus "gentils". 90% des grands joueurs sont des grandes gueules avec un égo surdimensionnés. Faut construire une equipe pour gagner et non pas un groupe de ptits copains qui passent du bon temps ensemble.
Note : 5
Chérif parle d'un retour de Grenier comme surprise pour espérer u changement, moi j'imagine plus probablement une éclosion de Fékir qui pourrait venir éventuellement changer les plans pour installer Fékir dans l'équipe type comme le facteur X plutôt que Benzema.
ET donc l'installer dans les meilleurs conditions: dans l'axe, soit en support de Benzema dans un système à deux pointes, soit comme 10.

Une chose de certaine, sa capacité à être dangereux balle au pied incite à l'approcher le plus possible de la surface adverse. Il n'est pas pour rien le champio pour gagner des penaltys.
butterfly Niveau : CFA
Vous pensez quoi de Tolisso comme ARD les Lyonnais ?
PhoenixLite Niveau : Loisir
Message posté par butterfly
Vous pensez quoi de Tolisso comme ARD les Lyonnais ?

On parle de l'équipe de France, mec.
Soyons sérieux.

Le poste me semble de toute façon bloqué par Debuchy s'il revient à son niveau. Plutôt propre défensivement et capable d'apporter offensivement. il me semble le plus complet et fiable de toutes les options à ce poste.
Message posté par butterfly
Vous pensez quoi de Tolisso comme ARD les Lyonnais ?


on l'a quasiment pas vu jouer lateral cette saison. il prend du niveau mais ca lui arrive encore parfois de faire des boulettes et si tu veux gagner un euro ca le fera pas du tout
Sur ces matchs, je me dis que l'attaque à mettre c'est Lacaz-Benz, avec Payet en soutien en attendant que Fekir monte en puissance.

Valbuena me semble en grosse baisse de régime. Attention la Russie pourrait lui couter sa place. Payet et Fekir poussent derrière, en attendant que Gourcuff et Grenier reviennent de blessure. Griezmann meilleur en joker pour le moment.

Au milieu Kondogbia marque des points, mais je vois pas Deschamps changer son assise avec Cabaye en 6 derrière Pogba et Matuidi. Gonalons serait selon moi la sentinelle parfaite. Meilleur que Cabaye dans la récupération et très peu de déchets dans la transmission.

Derrière je me fais toujours pas de Kos et Sakho. Pourquoi pas tester Umititi, qui une énorme expérience pour son âge, plus que Zouma par exemple.

Et que Guilavogui continue son travail en tribune avec son mentor.
TheDoctor Niveau : DHR
Ce qui est flagrant c'est le problème d'animation offensive (récurant depuis 2006) : pas ou peu de combinaison dans les 25 derniers mètres, manque de justesse technique dans les zones de vérités, précipitation, utilisation à outrance des couloirs avec des joueurs moyens à ces postes là (Evra, Valbuena, Sagna).
A mon sens la France devrait d'abord s'appuyer sur des latéraux qui sachent d'abord bien défendre, une récupération/relance solide au milieu, et laisser la création aux 4 offensifs (articuler autour de la doublette Benzema/Fekir où on a pu deviner une certaine complémentarité dans les intentions).
Le liant entre phase offensive/défensive doit se faire avec Pogba et 1 latéral (par pitié pas les 2 à la fois car on perd un milieu qui doit compenser).
Malgré la bonne équipe sur le papier, c'est très compliqué de gagner un Euro, beaucoup d'autres bonnes équipes (Allemagne, Espagne, Belgique, Croatie) qui ont des certitudes.
D'abord être solide derrière, proposer de la création et un jeu offensif sans retenu, ce qui devrait plaire au public français. Après quand l'équipe a le public avec elle et qu'elle est prête le jour J tout est possible. Mais impossible de tirer des plans sur la comète 15 mois avant un tournoi
Deux enseignements après ces 2 matchs de l'EDF :
1) Il y a eu du mieux hier soir au niveau des ailiers, mais on gagnera pas un Euro avec Jallet et Trémoulinas. Avec Evra et Sagna, j'en parle même pas.
2) On a besoin de jouer avec deux attaquants. Karim est le meilleur joueur français mais n'as pas le profil pour être la pointe d'un 4-3-3 ou d'un 4-2-3-1 qui joue en contre...

Sur la base de ce constat (parmi d'autres), je suggère à DD de travailler d'ici l'Euro sur une compo en 3-5-2, qui devrait tirer le meilleur profit de notre effectif. Les doublures ou concurrents sont entre parenthèses :

LLORIS
ZOUMA (Sakho) - VARANE - UMTITI (Koscielny) GRIEZMANN (Jallet, Sissoko) - KONDOGBIA (Gonalons) - POGBA (Schneiderlin) - MATUIDI (Trémoulinas)
PAYET (Fékir)
BENZEMA (Lacazette) - GIROUD (Griezmann)

Quelques remarques :
- On s'emmerde pas avec des latéraux pas fiables, plutôt miser sur des joueurs de couloirs infatigables et avec un minimum de niveaux technique. Le profil des joueurs de l'EDF offre plusieurs registres, avec dans l'idéal Griezmann et Matuidi (qui a toutes les qualités pour jouer à ce poste, où il apportera bcp plus qu'au milieu...) dans une configuration offensive.
- Une défense à 3 à la fois très costaud, rapide, et excellente dans la relance (que faisait Umtiti à Lyon pendant cette trève ? Il marche sur l'eau à l'OL en 2015 et Sakho est pathétique, Koscielny trop irrégulier), avec notamment Varane dans un rôle de libéro à l'ancienne très sexy
- Un milieu Kondogbia (si il confirme) + Pogba, qui a bcp de gueule et de ballon (exit les Mavuba, les Guilavogui... Si besoin d'un mec dur sur l'homme appelez Gonalons)
- Un vrai poste de 10 sur lequel mettre en concurrence Payet, Fékir et dans une moindre mesure Valbuena (qui ne devrait plus ressembler à grand chose en 2016)
- Une attaque à deux tête, enfin, pour valoriser ce secteur qui est le plus fourni et le plus talentueux, avec donc plein d'options possibles selon les matchs

Voilà de quoi rêver et voir du beau foot, ce qui suppose quand même bcp de boulot en si peu de matchs + une bonne dose d'audace de la part de DD...
JoeLeTaciturne Niveau : DHR
Bon, quelques remarques en vrac.

Pour la défense; l'emballement autour de Trémou est un peu ridicule, je sais qu'on est pas forcément habitués à voir des vrais centres mais le mec laissait de sacrés trous d'air dans son dos, heureusement qu'en face c'était le Danemark. On a moins de solutions à droite, Corchia est trop tendre pour l'Euro, pour moi ça doit être Debuchy. Donc il faut se poser la question, est-ce que jouer avec deux latéraux super offensifs est une bonne chose pour l'équilibre de l'équipe? Personnellement je pense qu'on doit prendre Mathieu et Kurzawa pour la solution offensive, s'il arrive à maintenir un bon niveau d'ici là. En défense centrale je me tâte, je trouve Kos solide, mais pas flamboyant pour autant. Et puis le dernier match important qu'il a joué en EDF c'est péno. Ce mec est un mystère pour moi honnêtement. Je pense préférer Sakho, bon à Liverpool, avec lui sur le terrain on s'en prend qu'un à la wc, il a le profil d'un taulier de vestiaire et il insuffle son état d'esprit de guerrier au groupe, pas à négliger pour aller chercher l'Euro.

Pour le milieu beaucoup de choses ont été dites. Faut faire avec les défauts de Pogba. Si j'étais DD je l'alignerais devant Schneiderlin/Cabaye et Kondog/Matuidi. En parlant de Matuidi beaucoup insistent sur son côté "pas technique" mais il peut être propre quand il veut, s'emmène bien le ballon dans le sens du jeu sur ses contrôles, et tactiquement ses courses désorganisent vraiment les défenses. En tout cas à l'étranger le mec est considéré comme un world-class, mais il faut qu'il soit bien entouré, comme Schneiderlin d'ailleurs. Mais c'est vrai que Kondogbia est vraiment intéressant. On a pas mal d'options au milieu en fait.

Payet, c'est niet. On accueille l'Euro, grosse pression et tout, on a montré à la wc qu'on pouvait avoir une bonne animation offensive sans véritable 10 donc pas besoin d'un mec qui disparaît dans les gros matchs. Entre Kondogbia, Pogba, Benz qui décroche, Griezmann voir Fékir, y'a moyen de faire du jeu.

Pour l'attaque je crois que c'est clair, Benz légèrement derrière Lacazette, la troisième place se jouant entre Griezmann et Fékir. Et comme ça a été dit Benz aura ses deux pointes autour de lui comme au Réal. Maintenant va falloir que Lacazette confirme et que Griezmann plante plus et change de coiffure.
Il ne faut pas paniquer non plus l'objectif en 2016 c'est de gagner l'Euro et on a quand même vu qu'on avait de la marge face à une équipe lambda européenne comme le Danemark. La dernière coupe du monde a montrer que le niveau moyen d'un Euro et CDM est maintenant comparable sauf qu'il y a finalement moins de grosses teams à battre pour gagner un Euro.
Ok on est clairement pas favori parce que Allemagne (et aussi Espagne allez). Mais on est juste derrière avec nos amis hollandais et italiens. Moi j'y crois, il y a de la place pour faire un truc!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 55