En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. // Angleterre – Premier League
  2. //

En Premier League, la cave se rebiffe

Dans l'ombre de MU, City, Chelsea and co, pas mal de « petits » clubs de Premier League sont en train de réaliser quelques sacrés jolis coups sur le marché des transferts : Sunderland, Swansea, Norwich, Aston Villa, Fulham… Reste pour ces équipes à espérer que leur mercato malin se traduise par des résultats sur le terrain. Une chose est sûre : le potentiel est là.

Modififié
En 2013, comment peut-on juger de la qualité d'un transfert, avant même de voir jouer le joueur concerné sous ses nouvelles couleurs ? Facile : aux réactions que ce transfert suscite sur les réseaux sociaux et notamment Twitter. Si les fans du club vendeur pleurent une perte et que, dans le même temps, ceux du club acheteur crient au génie des dirigeants, on peut raisonnablement estimer qu'un gros coup a été réalisé. Pour illustrer la chose, prenons l'arrivée d'Emanuele Giaccherini à Sunderland, par exemple. Les supporters de la Juve s'étonnent de le voir partir au sortir d'une excellente Coupe des confédérations avec l'Italie, tandis que le public du Stadium of Light se réjouit d'avance de voir évoluer un excellent milieu de terrain de niveau international, qui aurait certainement sa place de titulaire assuré dans une flopée d'équipe visant le dernier carré de la prochaine Ligue des champions. Au lieu de la C1, Giaccherini devrait découvrir cette saison la lutte âpre pour le ventre mou de la Premier League, loin de la bagarre en tête entre les « gros » de Londres, les deux de Manchester et Liverpool. Non vraiment, gros travail de la cellule de recrutement des Black Cats – qui est italienne, tiens, tiens… Quand, en plus, on apprend que ce transfert n'a coûté « que » 8 millions d'euros, on peut dire que ce transfert est sacrément malin. En plus, pour Sunderland, ce n'est pas le premier joli coup réalisé lors de ce mercato estival. Car l'entraîneur Paolo Di Canio va aussi pouvoir compter en attaque sur le puissant buteur américain Jozy Altidore, qui sort d'une très grosse saison aux Pays-Bas avec AZ Alkmaar. Certes, il a fallu débourser pas loin de 10 millions d'euros dans l'histoire, mais vu le potentiel, les stats et surtout le profil du gars Jozy, il a vraiment de quoi bien cartonner les défenses anglaises, y compris les plus solides.

Néerlandais et Danois à l'honneur

Mais si Sunderland ambiance joliment le mercato ces temps-ci, ce n'est pas le seul petit club de Premier League à recruter filou. Swansea par exemple, qui prend de plus en plus ses marques en élite, a obtenu la signature de Wilfried Bony, l'un des attaquants les plus en vue du moment en Europe. Très coté, l'Ivoirien de 24 ans sort d'une saison de folie sous les couleurs du Vitesse Arnhem, avec la bagatelle de 31 buts inscrits. Pays-Bas toujours, avec la venue de Leroy Fer (ex-Twente) à Norwich, en plus de celle acquise depuis un moment déjà de son compatriote Ricky van Wolfswinkel (ex-Sporting Portugal). Une fois encore, c'est un recrutement qui a de quoi séduire. Et on parle pourtant de ces modestes Canaris de Norwich, hein, pas d'un candidat aux places européennes ! Peut-être un poil plus risqué, mais a priori bien vu aussi, Aston Villa a choisi de recruter danois : Jores Okore, défenseur central hyper prometteur de 20 ans, et Nicklas Helenius, une grande gigue en attaque, paré à faire l'hélicoptère dans les surfaces adverses. On peut aussi inclure dans la liste de ces petits clubs qui achètent à bon escient Fulham, qui vient de récupérer le portier batave – oui, encore un – Maarten Stekelenburg. Sur le papier, c'est très bien vu de le relancer de la part du club londonien qui vient de changer de proprio. Sans vouloir être exhaustif, citons aussi les arrivées du petit génie Gerard Deulofeu en prêt à Everton, du défenseur international hollandais – encore un – Erik Pieters à Stoke City, de l'attaquant danois Andreas Cornelius à Cardiff, du costaud milieu kényan Victor Wanyama à Southampton

Conclusion :


Sur le papier, on voit donc clairement que le ventre mou de la Premier League a profité de l'intersaison pour se renforcer. Ce sera très certainement encore insuffisant pour bousculer la hiérarchie établie et gêner les habituels candidats au titre et aux places d'honneur, mais au moins ça a le mérite d'éveiller notre curiosité. Oui, cette saison, même un match du type SunderlandNorwich aura de la gueule.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 48 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 58
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18 dimanche 21 janvier La double fracture de McCarthy 4 dimanche 21 janvier Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 10 dimanche 21 janvier Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7