1. // Interview
  2. //

« En Liga, les Arabes sont bienvenus »

Après Malaga, Getafe est le deuxième club espagnol à passer aux mains de capitaux arabes. En attendant que les dubaïotes débarquent en banlieue madrilène, le président Angel Torres fait le point sur cette étrange révolution footballistique.

Modififié
Qui est venu chercher qui dans le deal ?


Nous étions intéressés mais je pense qu'ils étaient encore plus intéressés que nous. Je sais qu'ils ont regardé les possibilités d'acheter un club en Allemagne et en Angleterre avant de négocier avec nous. Getafe, pour eux, c'était la meilleure option. Nous n'avons pas de dettes insurmontables, nous sommes à Madrid, dans l'un des championnats les plus prestigieux du monde et il y a de quoi faire une bonne équipe à moyen et long terme.

Quel est leur objectif en rachetant Getafe selon vous ? On a un peu de mal à comprendre l'intérêt des qataris à investir dans le football...


Pour tout le monde le Qatar rime avec pétrodollars. Je crois qu'ils ont envie de changer leur image, montrer qu'ils sont modernes, ouverts sur le monde. C'est un moyen pour eux de faire de la pub pour leur pays et de se diversifier un peu. Ils ont des actions et des sociétés dans énormément d'entreprises à travers le monde, mais aucune ne procure autant de publicité que le football. Quand vous êtes un acteur important dans le football, vous êtes importants. Aujourd'hui, ils sont importants, riches et même considérés comme des héros aux yeux de certains supporters dont les clubs ont été rachetés par des capitaux venus du Moyen-Orient.

Qu'est-ce que ça vous fait d'être le deuxième club espagnol à passer aux mains de capitaux arabes?


Déjà ce n'est pas fait. On a signé un accord qui ne prendra véritablement effet qu'à partir de l'année prochaine si tout se passe bien. Et sinon pour Getafe et pour moi, ça représente un énorme soulagement économique et sportif. On aurait pu faire sans le Royal Emirates Group, mais Getafe est un club qui a besoin de grandir, de jouer l'Europe et de lutter pour être dans les huit premiers du classement. Jusqu'à présent nos petits moyens suffisaient à nous maintenir et à avoir des comptes équilibrés, mais pour accrocher l'Europe c'était trop juste.

Vous n'avez pas peur de vendre votre club à Royal Emirates Group ?


Non, pas du tout. En Liga, les arabes sont les bienvenus. Je sais qu'il y a des présidents espagnols qui essaient par tous les moyens de trouver des investisseurs à Dubaï, au Qatar ou à Abu Dhabi. Pour beaucoup, ils représentent la bouée de sauvetage de la Liga et Getafe a eu la chance qu'on s'intéresse à lui. Il faut comprendre que Getafe est un petit club, dans une ville où il y a le Real Madrid et l'Atletico et dans un pays où il y a le FC Barcelone. Les catalans et le Real sont économiquement trop puissants pour le reste des clubs espagnols. Et il faut ajouter à cela que les droits de télévision sont partagés de façon inéquitable. Autrement dit, le Barça et le Real se servent en premiers des très grosses parts et ne laissent que des miettes à leurs concurrents. Pour nous, l'arrivée des arabes est une aubaine. Ca va nous permettre d'avoir de l'argent frais, de faire rentrer des capitaux et d'assainir les caisses du club. Les trois premières années, je vais rester au club pour les accompagner. Et surveiller que tout est bien géré. Si à un moment donné ils décident de partir parce que ça ne les motive plus, ce ne sera pas non plus un drame. Quand ces gens-là arrivent ils absorbent la dette d'un club et injectent l'argent suffisant pour que le club ne soit pas dans le rouge économiquement. Pour l'instant, je sais qu'ils ont envie d'investir dans le football. Dubaï va accueillir des matchs de Coupe du Monde et pour eux c'est un moyen de gagner en visibilité, ensuite on verra, c'est comme tout dans la vie : chaque chose à une date de préemption. Il faut espérer qu'il continue à aimer le football encore longtemps. Ce serait une bonne chose pour la Liga.

La Liga a aujourd'hui 4 milliards d'euros de dettes. Vous pensez que les cheikhs vont pouvoir absorber tout ça ?


Pendant des années on s'est menti en se disant que tout allait bien. Mais maintenant il faut en finir avec les mensonges : le football est en ruines. Et pas seulement en Espagne. En Angleterre et en Italie, c'est pareil. La crise s'est installée dans le foot et tout le monde le sait depuis longtemps. Celui qui dit le contraire est un menteur ou un imbécile. Aujourd'hui, il faut arrêter les conneries, se retrousser les manches et prendre des mesures drastiques. Il faut que l'UEFA mette en place un organisme de contrôle économique qui interdisent aux clubs qui vient au-dessus de leurs moyens de participer à des compétitions européennes. Je vais même aller plus loin : si une équipe n'est pas capable de tenir correctement ses comptes il faut la reléguer. C'est un combat que nous devons mener aujourd'hui pour ne pas nous retrouver comme des cons dans un futur plus ou moins lointain. Aujourd'hui la masse salariale des clubs est tout simplement affolante. Si on continue à payer des sommes aussi astronomiques encore longtemps, je ne donne pas cher du football. Et le pire dans tout ça, c'est que c'est nous, les présidents de clubs, qui sommes en train de creuser notre propre tombe. C'est nous qui payons des salaires indécents aux joueurs. C'est nous qui mettons en difficulté nos institutions. Il faut qu'on en prenne conscience et vite.

Pour beaucoup, le rachat d'un club par les cheikhs ou des capitaux du moyen orient représente le rêve de voir son équipe tutoyer les plus grandes écuries européennes avec l'arrivée de grands joueurs. Vous en avez conscience ?


Oui bah ceux qui prennent ses raccourcis-là peuvent se mettre un bon doigt dans l'œil. Les arabes, les cheikhs, appelez-les comme vous voulez ne sont pas des gros cons comme nous. Ils ne vont pas jeter la maison par la fenêtre pour nous faire plaisirs. Ils vont investir les premières années pour mieux couper le robinet par la suite. Quand ils prendront conscience que le foot est un véritable gouffre financier ils arrêteront d'investir dans des stars. A part le Sheikh d'Abu Dhabi, qui est prêt à perdre de l'argent tous les ans sans que cela le fasse frémir je ne pense pas qu'il y aura d'autres mécènes qui supporteront de voir leur argent dilapider bêtement. Personne ne jette des pierres contre son propre toit.

[page]
Quel doit être selon vous la ligne à suivre pour les clubs rachetés par les cheikhs ?


Les cheikhs ne sont pas là pour vous rendre plus riche mais pour vous mettre à l'abri financièrement. Par exemple, Malaga a investi dans des installations et dans des bons joueurs, mais maintenant il ne leur reste plus qu'à se mettre en pilotage automatique. La Liga doit apprendre le sens du mot “gestion”. Malaga a fait une bonne équipe et a dépensé beaucoup d'argent et j'espère pour eux qu'il seront en coupe d'Europe sinon ça va être très difficile.

Qu'est-ce qui se passera si les objectifs ne sont pas atteints ou pire si le cheikh décide de partir ?


Je leur souhaite vraiment de réussir parce que c'est important pour les institutions mais aussi pour les villes. Il y a des villes en Espagne qui sont complètement mortes à cause du football. Les pouvoirs publics, les mairies et les régions ont tellement dépensé de fric pour leurs clubs que leur budget ne leur permet même plus de subvenir aux besoins quotidiens des administrés

Getafe a été communiste pendant des années. L'arrivée d'arabes capitalistes peut-elle être un problème ?


Tout a changé désormais. Dans les années 60 et 70 les banlieues madrilène et barcelonaise étaient effectivement rouges mais aujourd'hui avec la crise les gens sont perdus. Ce n'est pas un facteur qu'il faut prendre en compte.

Le fait que l'Espagne connaisse une véritable crise économique a selon vous attiré les Cheikhs ?


Paradoxalement oui, parce que malgré la crise la Liga est sans doute le meilleur championnat du monde. En Espagne ils peuvent faire de bonnes affaires en comparaison d'autres pays. Et surtout, les clubs espagnols ont lancé un SOS. Quand l'acheteur potentiel et le vendeur s'y retrouvent, c'est plus facile.

Vous pensez qu'ils aiment l'étiquette de sauveur qu'on leur colle en ce moment ?


Je pense que oui quelque part c'est ce qu'ils recherchent en investissant dans le football. Ils veulent donner du rêve, envoyer des ondes positives. Et ça en football c'est très facile à faire quand il y a un peu d'argent. C'est bon pour leur image, ça leur fait de la pub, de la visibilité et ça leur donne même une image plutôt sympathique. Ils ont voulu la coupe du monde parce que c'est la meilleure publicité mondiale possible. Leur pays va être au centre de toutes les attentions pendant un mois. Le fait qu'ils investissent dans des grands championnats ou dans des villes au rayonnement mondial comme Paris n'est pas anodin. Ca fait partie de leur plan et il faut dire qu'il est plutôt réussi. Aujourd'hui, il n'y a pas un jour sans qu'on parle d'eux. Ils sont devenus indispensables et ça, il y a quelques années encore, ça aurait été inconcevable. Ils ont fait le pari stratégique d'investir des sommes colossales dans le sport le plus populaire qui soit. Pour eux comme pour nous, c'est un nouveau départ. Il faut en profiter et ce qu'on doit faire désormais c'est d'arrêter les guéguerres et les conneries pour redonner un élan à notre football et à notre société. Les arabes sont en train de créer des richesses, il faut les suivre. Ca sera bénéfique pour tout le monde.

Combien de temps va durer cette mode des rachats selon vous ?


Je pense qu'on est rentré dans une nouvelle ère. Le Qatar est un petit pays avec énormément de richesses. Quelque part c'est assez sain qu'ils ne se contentent pas de vivre en autarcie. S'ils veulent être influents mondialement il faut qu'ils s'ouvrent vers les autres. Non seulement pour leur image, mais aussi pour leur business. Les gisements de pétrole et de gaz sont importants mais le jour viendra où ils se tariront. Quand ils prennent un club, ils investissent aussi dans la ville, Ils travaillent pour préparer le futur, ce sont des gens intelligents. Personnellement, je trouve ça normal. Tout le monde est gagnant-gagnant.

Si je vous dis que le rachat du PSG est avant tout une affaire politique vous en pensez quoi ?


Ca ne me surprend pas, mais je n'aime pas que les politiciens viennent s'immiscer dans un domaine qui n'est pas le leur. Ils n'ont aucune compétence dans le football ou sa gestion. Leur politique c'est de ruiner tout ce qu'ils touchent, c'est tout. Le mal du football c'est d'avoir des politiciens qui jouent aux présidents de clubs. En Espagne, les clubs qui ont eu à faire avec eux ont tous disparu. J'en sais quelque chose puisque Getafe a disparu à l'époque ou la mairie était l'actionnaire du club...

Vous n'avez pas eu de politicien à vos cotés lors du deal avec Royal Emirates Group ?


Non, non, non. Je laisse la politique aux politiques pour qu'ils nous laissent gérer tranquillement le football. C'est le mieux qu'ils puissent faire.

Dernière question : est-ce que Getafe sera rebaptisé Getafe team Dubai ?


Pas du tout. S'il y a une chose qui ne changera pas c'est bien le nom du club. Le reste...

Propos recueillis par Javier Prieto Santos

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Aucun commentaire sur cet article.
il y a 1 heure La boulette de la gardienne portugaise 5 il y a 2 heures Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC
il y a 11 heures Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 101
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 22:38 Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 26 Hier à 19:30 Les supporters niçois déjà bouillants 2 Hier à 16:40 Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 125
Hier à 16:27 Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 19 Hier à 14:44 Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 163 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 27 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14
À lire ensuite
Top 10 : Tour de France