1. // Autres championnats – Major League Soccer

En été, la MLS fait le plein de stars

Steven Gerrard, qui vient de faire ses débuts à Los Angeles, vient d'être rejoint par Giovani dos Santos. Du côté de New York, Lampard et Pirlo devraient faire leurs grands débuts dans les prochains jours, avec Kaká et face au Orlando de Kaká, tandis que Drogba est fortement dragué par deux autres franchises de MLS. Bref, l'été est VIP outre-Atlantique.

Modififié
446 11
Les fans de Liverpool doivent se faire une raison : Steven Gerrard évolue désormais bel et bien sous de nouvelles couleurs. Et en plus, il a l'air d'aimer ça. C'est donc avec le maillot blanc à liseré bleu et jaune que l'ancien capitaine des Reds devrait probablement terminer sa carrière. Une retraite qui n'est clairement pas d'actualité au regard de son premier match disputé en Californie ce week-end lors du derby face à San Jose Earthquakes. Si ces derniers ont mené 2-0 en début de match, ils ont vite vu revenir leurs rivaux avec un Gerrard déjà décisif, poussant un adversaire à la faute pour la réduction du score de Keane sur penalty, puis ouvrant son compteur personnel d'une belle inspiration peu avant la mi-temps. Le Galaxy a ensuite déroulé au retour des vestiaires, avec en prime une passe décisive pour Gerrard sur le troisième but – le deuxième perso de Keane sur un total de trois dans son match – et se trouvant dans tous les bons coups, pour un score final de 5-2 en faveur des siens. Les tenants du titre accueillent avec plaisir ce renfort de luxe, après une première moitié de saison un peu diesel. Et Gerrard n'est pas leur seule recrue estivale, puisque Giovani dos Santos arrivera aussi très prochainement en provenance de Villarreal. Un joli coup sportif – l'international mexicain aux 90 sélections n'a que 26 ans – doublé d'une très belle opération marketing, pour séduire la nombreuse communauté hispanophone de la ville, orpheline depuis la disparition de Chivas USA.

Youtube

Un séduisant trio à New York


Il n'y a pas qu'en Californie où l'été est propice aux arrivées de stars, une fois les grands championnats européens terminées. Dans la déjà très bling-bling nouvelle franchise New York City FC, Frank Lampard devrait enfin faire ses débuts, alors qu'il a été acquis depuis des mois déjà, mais qu'il avait été prêté dans la foulée au club partenaire Manchester City. C'est ce week-end, lors de l'affiche face à Orlando City – l'équipe de Kaká – que Lampard pourrait jouer ses premières minutes américaines au Yankee Stadium. Il devrait accompagner le capitaine David Villa et peut-être également le troisième « joueur désigné » – rémunéré hors salary capAndrea Pirlo, lequel attend lui aussi de faire ses grands débuts sous ses nouvelles couleurs. Un trio composé de Lampard, Pirlo et Villa, même avec une moyenne d'âge de 35 ans, faut quand même avouer que ça a sacrément de la gueule. Attention tout de même, il va falloir vite mettre les automatismes en route, car New York City FC n'est actuellement pas en position de se qualifier pour les play-offs

Giovinco s'amuse à Toronto


Dans la Conférence Est toujours, la petite puce italienne Sebastian Giovinco est toujours en balade et a inscrit contre Philadelphie son douzième but de la saison, offrant en plus, d'une neuvième passe décisive, l'ouverture du score à son coéquipier aux mensurations similaires, le jeune Marco Delgado. Score final : 2-0. Un match où on retrouvait également Perquis et Cheyrou côté Toronto, face à Le Toux et Nogueira côté Philadelphie Union. La franchise de l'Ontario devrait d'ailleurs se francophoniser encore un peu plus dans les jours à venir avec l'arrivée annoncée d'Ahmed Kantari, qui a snobé Dijon pour rejoindre le club canadien.

Youtube

En bref


- Difficile, actuellement de faire un point sur le classement, alors que l'on en est à un peu plus de la mi-saison régulière, tant il y a des différences entre certaines équipes concernant le nombre de matchs joués. Un exemple au hasard : il y a 6 points d'écart à l'Est entre le 5e, New England Revolution, et le 8e, l'Impact de Montréal, mais les Québécois ont joué cinq matchs de moins. Signalons quand même que l'équipe la plus en forme, toutes conférences confondues, est le FC Dallas de l'excellent Colombien Fabian Castillo.

- L'été en MLS, c'est une période d'arrivées de stars, mais aussi une grande période de confusion. Les fautifs ? D'une part la Gold Cup, qui a occupé depuis début juillet une bonne quarantaine de joueurs de la Ligue, et d'autre part les matchs amicaux face aux grosses équipes européennes actuellement en pré-saison en Amérique du Nord. Avec ces deux facteurs plus l'illisibilité du calendrier, il y a encore du travail à fournir pour les promoteurs de la MLS s'ils veulent crédibiliser un peu plus leur championnat… En l'état, ça manque franchement de clarté pour intéresser le grand public.

- Niveau rumeurs de transferts, il est bien sûr question de l'arrivée de Didier Drogba, avec une option prise par Chicago, mais un intérêt du joueur – et réciproquement – pour l'Impact de Montréal, ville francophone de la MLS. Affaire à suivre… Parmi les rumeurs, il est question aussi d'un intérêt d'Orlando pour Chicharito et Ganso, et de Seattle pour Víctor Valdés. Côté français, Mathieu Coutadeur a été mis à l'essai par San José.


- Le 29 juillet, dans le Colorado, aura lieu le traditionnel All Star Game opposant une sélection des meilleurs joueurs de la MLS à une équipe européenne, en l'occurrence cette année Tottenham. Toutes les stars de la Ligue ont été retenues : Villa, Kaká, Keane, Giovinco, Dempsey, Bradley, mais aussi Lampard et Gerrard, malgré le fait qu'ils viennent tout juste d'arriver… Pour représenter l'Impact, pas de Piatti, mais la présence du Belge Laurent Ciman. En revanche, il n'y a aucun Français, car le défenseur Aurélien Collin, qui avait participé aux trois dernières éditions, n'a pas été retenu. Zéro Frenchy au cours de ce match, c'est une première depuis 2009 (entre-temps, il y a eu Henry bien sûr, ainsi qu'Hassli et Le Toux).

- Les salaires 2015 ont été dévoilés. Avec 7,1 millions de dollars de revenus par an, Kaká est le joueur le mieux payé de MLS, talonné de près par Sebastian Giovinco. Au-dessus des 5 millions mensuels, on trouve également Bradley, Gerrard, Lampard et Villa.

- Un dernier point pour signaler que ça y est, enfin, les feux semblent au vert pour David Beckham et son projet de fondation d'une nouvelle franchise en MLS. Il lui fallait impérativement réussir à monter un projet de construction d'un stade dédié, et après un long bras de fer avec la municipalité de Miami et deux projets retoqués, le troisième est le bon. On s'en doutait un peu, le Spice Boy a l'air coriace en business.



Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Bordel on peux dire ce qu'on veut sur le Becks mais il est vraiment beau gosse ce batard...

C'est facile avec l'oseille et tout... NAN JE SUIS PAS JALOUX
Régis Delanoë , question de curiosité , pourrait tu m'expliquer ou nous expliquer :

Comment ils font pour avoir des > images de cette qualité < dans chaque résumés de matchs ?
Est ce du a la performance de leurs caméras ces images net ?
Régis Delanoë Niveau : DHR
Alors là aucune idée ! Disons que ce sont les résumés fournis par la MLS elle-même donc forcément c'est du HD au top et pas les vulgaires résumés piratés par des fans comme dans certains championnats.
Note : 2
Message posté par El Xeneize
Régis Delanoë , question de curiosité , pourrait tu m'expliquer ou nous expliquer :

Comment ils font pour avoir des > images de cette qualité < dans chaque résumés de matchs ?
Est ce du a la performance de leurs caméras ces images net ?


Parce que la télé US utilise le format image NTSC et en Europe on utilise le PAL.

Le NTSC c'est 30 images/sec à l'enregistrement contre 24/sec. pour le PAL ou SECAM, masi le NTSC ne sait pas rendre les couleurs comme le PAL et du coup ona cette qualité moisie.

D'ailleurs les US appelle le NTSC : Never the Same Colour.
Sounders United Niveau : CFA2
Même pas un petit mot sur Atlanta qui viennent d'officialiser leur identité (Atlanta United FC) et de présenter leur logo?? C'est pourtant un projet autrement plus avancé que Beckham et son stade fantôme.
Sounders United Niveau : CFA2
Message posté par garagnas


Parce que la télé US utilise le format image NTSC et en Europe on utilise le PAL.

Le NTSC c'est 30 images/sec à l'enregistrement contre 24/sec. pour le PAL ou SECAM, masi le NTSC ne sait pas rendre les couleurs comme le PAL et du coup ona cette qualité moisie.

D'ailleurs les US appelle le NTSC : Never the Same Colour.


Ça c'était valable en analogique. Aujourd'hui tout le monde (ou presque) est passé au numérique.
Merci a vous Régis Delanoë et Garagnas pour vos réponses !

Il me semble que les Mexicains sont pas mal dans ce domaine aussi , d'après mes souvenirs .
Oui encore l'Europe c'est pas le pire , quand je regarde un match de championnat Argentin en direct streaming supposé etre HD , et les résumés d'après match sont juste catastrophique ..
Régis Delanoë Niveau : DHR
@Sounders United
Atlanta United aura droit a son article dédié un de ces jours !
Sounders United Niveau : CFA2
Hâte de lire ça, Régis!
Le niveau de la MLS est en forte hausse depuis 1 an ou 2, on voit la différence les franchises arrivent à attirer des joueurs au sommet de leur carrière, giovinco, bradley, dempsey, Dos santos... et non plus que des mecs finis et sur les rotules de 35 balais. S'ajoute à ça des mecs qui vont eclabousser de leur classe le championnat, Pirlo, Gerrard, Lampard... ça devient très interessant.
Aprés y'a quand même un gros probléme au niveau continentale, la ligue des champions de la concacaf c'est vraiment de la fiante, surtout depuis que les meilleurs club mexicains peuvent participer a la Libertadores, ou est l'interêt? qui va se passioner pour des clubs haitiens ou guatemaltèques? une coupe continentale avec les clubs américains, méxicains, brésiliens, argentins,... ça aurait vraiment de la gueule.

Même constat pour les équipes nationales, qui va se lever à 5H du matin pour suivre la Gold cup? en dehors des USA, du Mexique et du Costa rica par intermittence, le reste c'est très faible.
A côté de ça, la copa america est obligé d'inviter des équipes pour faire le nombre, exemple le Japon en 99 (?!), et régulierement le Mexique, qui envoit une équipe de peintres car la Gold cup tombe 1 mois plus tard... ça n'a aucun sens.
montrealyonnais Niveau : DHR
ENWÈYE DROGBA, VIENS REMPLIR SAPUTO S'IL TE PLAIT !!!!

Bon il devrait finir à Chicago mais ça serait malade de le voir à l'Impact. Au niveau engouement, il pourrait avoir un effet remarquable.

Pour ce qui est de la hausse de niveau générale en MLS évoquée plus haut, elle a clairement lieu. La limite pour l'instant, c'est les écarts phénoménaux de talents entre les 11 joueurs d'une même équipe. Pour ça que c'est très compliqué de trouver un équivalent du niveau MLS dans le monde. Les attaquants et milieux sont en général assez bons, c'est à ces postes que les joueur désignés évoluent bien souvent. Mais à l'arrière, c'est plutôt badtrippant. L'arrivée de Ciman à l'impact est d'ailleurs un fait assez rare en MLS : le recrutement d'un joueur étoile en défense.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Messi au Gabon, y a bon !
446 11