1. //
  2. // Bilan 2014/15

En Espagne, au mois d'août, on pensait que...

La réalité du mois d'août est rarement la même que celle du mois de mai. Ainsi, en août 2014, lorsque le championnat d'Espagne a débuté, chacun avait sa petite idée sur ce qui allait se passer pendant la saison. Et souvent, cela ne s'est pas vraiment passé comme prévu.

Modififié
4 17

... le Celta Vigo et Grenade fileraient vers l'Europe


Respectivement 3es et 4es de Liga à la fin du mois d'août, ces deux équipes ont, l'espace de quelques semaines, laissé croire qu'elles allaient bousculer un peu la rude hiérarchie du football espagnol. Le Celta est resté invaincu lors des sept premières journées de championnat (quatre victoires, trois nuls), tandis que Grenade a conservé son invincibilité pendant quatre journées, avec même une incroyable victoire 1-0 sur la pelouse de l'Athletic Bilbao. Mais ces belles histoires, comme des amours d'été, n'ont pas survécu au mois de septembre. Du 24 septembre au 25 janvier, Grenade ne gagnera qu'un seul match, tandis que le Celta va enchaîner six défaites consécutives sans marquer le moindre but du 23 novembre au 3 janvier. Non, pas de changement de hiérarchie cette saison : cela fait 10 ans maintenant que le FC Barcelone et le Real Madrid finissent obligatoirement sur le podium, et que les autres places européennes sont donc devenues extrêmement chères.

... Munir, Rafinha et Pedro empêcheraient (presque) la naissance des MSN


Lorsque la saison de Liga démarre, Luis Enrique ne peut pas encore aligner son attaque de Play Station. Neymar est blessé, et Luis Suárez est encore sous les verrous. Alors pour les premiers matchs, il donne leur chance à deux jeunes loups qui ont montré de belles choses en pré-saison, Munir et Rafinha, ainsi qu'à Pedro. Le premier s'illustre en marquant dès le premier match, le second dépanne parfois en attaque, parfois au milieu, et Pedro assure un bel intérim jusqu'au retour de Suárez. Mais à partir d'octobre, les superstars sont définitivement de retour, la machine MSN s'installe, et les trois compères retrouvent le chemin du banc. De toute façon, MRP, ça avait déjà été pris sous la IVe République.

... l'Atlético pourrait se battre pour sa propre succession


La veille du début de saison, Luis Enrique était formel : « L'Atlético est le champion sortant, donc c'est le plus grand favori pour conserver son titre. » Des paroles convenues, qui ne reflètent pas le fond de la pensée du coach du Barça, certes. Mais il était vrai que les Matelassiers avaient de solides arguments pour venir se mêler à la course au titre. La réalité fut plus compliquée, et jamais dans la saison l'Atlético ne fut mieux classé que la 3e place, à laquelle les hommes de Simeone ont terminé le championnat. Une saison sans titre qui n'a pas empêché l'entraîneur argentin de prolonger son contrat pour quatre années supplémentaires.

... Keylor Navas allait bouffer Iker Casillas


Quand Keylor Navas est arrivé en provenance de Levante après une Coupe du monde durant laquelle il aura marché sur l'eau, Casillas était déjà dans une situation délicate. On a alors craint que le Costaricain ne relègue définitivement l'Espagnol au rang de numéro deux. Une théorie accréditée par des rumeurs, parfois accompagnées d'images, qui laissaient imaginer que Casillas était totalement à la rue. Neuf mois plus tard, Navas n'a joué que 6 matchs, et les dirigeants madrilènes lui font tellement peu confiance qu'ils veulent recruter De Gea. Un succès mondial, puis une carrière qui va dans le mur. Keylor Lautner.


... Mascherano serait poursuivi par la malédiction du chat noir


Le 24 août 2014, le FC Barcelone démarre sa saison au Nou Camp par un match tranquille face à Elche. À la 2e minute de jeu, un mignon chat noir fait son apparition sur le terrain. Aussi tendre avec les animaux qu'il l'est avec les hommes, Mascherano se met alors à le courser. Erreur. Désormais maudit, il sera expulsé en fin de première mi-temps pour un sombre croche-patte. Était-ce annonciateur d'une saison catastrophique pour Javier ? Quelques mois, quelques titres et quelques matchs dantesques plus tard, la réponse est claire. Mascherano est plus fort que les chats noirs, les échelles, le numéro 13, les miroirs brisés. Mais moins que les crochets de Lewandowski.

... le Real allait avoir du mal à trouver un équilibre


Dimanche 31 août, 2e journée de Liga. Au stade d'Anoeta, le Real Madrid affronte la Real Sociedad. Sergio Ramos, puis Gareth Bale mettent les points sur les I rapidement. 2-0 après 11 minutes de jeu, Madrid n'est pas là pour plaisanter. Ni pour être constants, puisqu'à la fin du match c'est la Sociedad qui l'emporte 4-2. Les Madrilènes sont hagards, 10es du classement, et comprennent que les départs de joueurs comme Di María ou Xabi Alonso créent de réels déséquilibres dans leur équipe. Après cette rencontre, Ancelotti tapera du poing sur la table en jurant que « quelque chose doit changer et va changer au Real Madrid » .

... Cristiano marquerait moins que d'habitude


Aucun but en Supercoupe d'Espagne. Un seul lors du premier match de Liga, en toute fin de rencontre, après une victoire poussive du Real. Puis aucun lors de la 2e journée, qu'il rate à cause d'une blessure. À la fin de l'été, les observateurs sont donc formels : après avoir tant planté, Cristiano Ronaldo allait se contenter d'une saison avec des statistiques d'être humain. Tu parles. Le Portugais passe rapidement la surmultipliée et enfile les pions comme jamais il ne l'avait fait. 48 buts en Liga. Un quintuplé. Huit triplés. Merci, bonsoir.

... Mario Mandžukić serait la principale arme offensive de l'Atlético


L'Atlético venait de dire au revoir à son buteur fou Diego Costa, mais avait récupéré des attaquants de poids avec Antoine Griezmann et surtout Mario Mandžukić. C'est d'ailleurs ce dernier qui doit théoriquement être la nouvelle machine à marquer des Rouge et Blanc, et le Croate s'illustre rapidement. Buteur décisif en Supercoupe d'Espagne, puis dès la 2e journée de championnat, tandis que Griezmann est plus en retrait et systématiquement remplacé vers l'heure de jeu. Mais c'est aujourd'hui le Français qui régale Vicente-Calderón, et Mandžukić, qui n'aura marqué que 12 fois en Liga, est annoncé sur le départ.



Par Alexandre Doskov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

_ Que Suarez allait se vautrer au Barça
_ Que Messi était sur le déclin
_ que Jérémy Mathieu titulairebau Barça était une antinomie
_ Que Piqué une resterait Shakiro à vie
_ Que Daniel Alves n'était plus bon à rien
_ Que Neymar ne serait jamais décisif

Heureusement que c'est du second degré.
- Qu'il n'y avait que 4 places qualificatives en LDC pour les clubs espagnols, et que c'était déjà pas mal...
jesse pinkman Niveau : Loisir
Message posté par Godolas
Heureusement que c'est du second degré.


gros respect pour ta photo j adore! presque du niveau de sa video a st trop
"Le MRP déjà pris par le Général de Gaulle..."

Le Mouvement Républicain Populaire a été créé en 1946 par Georges Bidault, un an avant que De Gaulle ne fonde son propre parti,le RPF (avec lequel vous confondez certainement), précisément pour s'opposer au MRP et à sa visions parlementariste.

C'est quand même pas dur de vérifier SF...
Paper planes Niveau : District
Message posté par thejona106
_ Que Suarez allait se vautrer au Barça
_ Que Messi était sur le déclin
_ que Jérémy Mathieu titulairebau Barça était une antinomie
_ Que Piqué une resterait Shakiro à vie
_ Que Daniel Alves n'était plus bon à rien
_ Que Neymar ne serait jamais décisif



D'accord sur tous les points (surtout Alves qui m'a vraiment fait mentir...) mais par contre pas du tout sur Suarez.

En ayant vu les matchs qu'il faisait à 'Pool, en connaissant son amour pour le Barca (et la ville), ses origines (fongibles avec celles de Neymar et Messi car, oui, je pense que ça a été primordial dans son intégration - petites sessions maté avec Messi par ex) et surtout sa mentalité il était difficile de penser qu'il allait se vautrer !

On aurait pu rajouter à l'article que dépenser 80M sur James était une hérésie, mais le petit a fait mentir pas mal de personnes !
Note : 3
12 buts pour Mandzukic, ça fais pas de lui un buteur de classe mondiale, mais pour une première saison c'est acceptable je pense. C'est chaud qu'il (ou que le club) veut déjà partir (veut le vendre ), après c'est vrai que quand ta Griezmann qui n'est même pas attaquant de pointe qui t'en plante 20 à côté c'est moche, mais 12 buts ça reste globalement positif je trouve.
jesse pinkman Niveau : Loisir
Message posté par Spaggiari
12 buts pour Mandzukic, ça fais pas de lui un buteur de classe mondiale, mais pour une première saison c'est acceptable je pense. C'est chaud qu'il (ou que le club) veut déjà partir (veut le vendre ), après c'est vrai que quand ta Griezmann qui n'est même pas attaquant de pointe qui t'en plante 20 à côté c'est moche, mais 12 buts ça reste globalement positif je trouve.


c est un peu comme CR7 et Benzema au final... un "ailier" qui plante plus que l attaquant de point
J'ai bien rigolé quand j'ai vu ça :

"... le Real allait avoir du mal à trouver un équilibre"

Qui se souvient de cette soirée de Supercoupe d'Europe où le Real avait complètement atomisé, massacré, démolit, violé le FC Séville 2 buts à 0, et où tout le monde annoncé que le Real cette année allait gagné au moins 2 trophées/3 en marchant sur l'Europe de manière encore plus outrageuse que le Barça de Pep, qui n'était qu'un club de babyfoot face à ce Real là ?

Moi j'm'en souviens.
ManodesMontagnes Niveau : CFA2
Message posté par Le FC K
J'ai bien rigolé quand j'ai vu ça :

"... le Real allait avoir du mal à trouver un équilibre"

Qui se souvient de cette soirée de Supercoupe d'Europe où le Real avait complètement atomisé, massacré, démolit, violé le FC Séville 2 buts à 0, et où tout le monde annoncé que le Real cette année allait gagné au moins 2 trophées/3 en marchant sur l'Europe de manière encore plus outrageuse que le Barça de Pep, qui n'était qu'un club de babyfoot face à ce Real là ?

Moi j'm'en souviens.


Au vu de l'image qu'a renvoyé la reconstruction quasi totale du Barca et les remaniements dans l'effectif de l'Atletico... C'est clair que ca paraissait logique que le Real atomise l'Europe une année de plus, avec un effectif qui est resté environ identique et dont on connaissait plus ou moins le niveau.

Le rodage août-septembre au Real s'est fait un peu au ralenti, quand tu sais qu'un Neymar est blessé, qu'un Suarez revient pas avant le mois d'octobre-novembre, que Mascherano et Messi ont subi le mondial jusque dans les dernières minutes.. Tu te dis que c'est là que le Real doit engranger des points. Et forcément avec le recul, en analysant la constance qu'a eu le Barca (20 points perdus en championnat... A peine 7 "faux pas"), tu peux te dire que c'est en partie dans ces premières journées que le Real perd du terrain.

Quand tu te retrouves à jouer sur 2 compètes, celles dont le niveau est le plus haut en Europe, et que ce rythme t'es imposé par la machine Barca... Faut pas s'étonner de voir les petites carences qu'ont subi le Real en fin de saison. Un peu comme l'Atletico qui a bousculé l'Espagne l'année dernière pour se pointer en finale de LdC avec 11 joueurs morts physiquement à la 50ème.

Après, le Barca qui fait 6 transferts, dont 4 voire 5 qui, de droit, selon monsieur tout le monde "n'avaient pas le niveau" pour pallier aux pertes de Puyol, Valdes (2 capitaines potentiels), Fabregas (encore un produit de la Masia), Sanchez. Qui désigne un coach qui n'a rien prouvé au haut niveau comme successeur du Pep... Ouais... Personne pouvait se douter de la tuerie qu'ils nous offriraient cette saison
Note : 1
Message posté par Spaggiari
12 buts pour Mandzukic, ça fais pas de lui un buteur de classe mondiale, mais pour une première saison c'est acceptable je pense. C'est chaud qu'il (ou que le club) veut déjà partir (veut le vendre ), après c'est vrai que quand ta Griezmann qui n'est même pas attaquant de pointe qui t'en plante 20 à côté c'est moche, mais 12 buts ça reste globalement positif je trouve.


Mandzukic n'a rien fait durant les derniers mois de la saison. Plus que la statistique pure c'est la courbe de ses performances qui doit convaincre les matelassiers de s'en débarrasser.
Note : 2
Personne n'avait prédit que Zizou allait galérer ?
Message posté par thejona106
_ Que Suarez allait se vautrer au Barça
_ Que Messi était sur le déclin
_ que Jérémy Mathieu titulairebau Barça était une antinomie
_ Que Piqué une resterait Shakiro à vie
_ Que Daniel Alves n'était plus bon à rien
_ Que Neymar ne serait jamais décisif



Ha! L'article était sur la Catalogne alors pas sur l'Espagne...
Cristiano Ronaldo 7 Niveau : CFA2
Message posté par Le FC K
J'ai bien rigolé quand j'ai vu ça :

"... le Real allait avoir du mal à trouver un équilibre"

Qui se souvient de cette soirée de Supercoupe d'Europe où le Real avait complètement atomisé, massacré, démolit, violé le FC Séville 2 buts à 0, et où tout le monde annoncé que le Real cette année allait gagné au moins 2 trophées/3 en marchant sur l'Europe de manière encore plus outrageuse que le Barça de Pep, qui n'était qu'un club de babyfoot face à ce Real là ?

Moi j'm'en souviens.


Que l'on ait comparé le Real au Barca de Pep qui a toujours été au dessus de toute façon, je ne m'en souviens pas. Mais je ne lis pas tous les commentaires débiles qui se trouvent sur la toile.

En revanche, il est vrai que le Real annonçait de belles choses. Mais c'était oublier que le Real avait fait un mercato moyen en ce qui concernait la profondeur de l'effectif. Seul un plus de turnover de la part de Carlo aurait pu rattraper cela mais comme en 2013, le Real n'avait tout simplement pas assez de joueurs ayant un niveau suffisant pour jouer dans le 11. Et je peux te dire que, pour ma part, j'étais assez inquiet l'été dernier.
Frenchies Niveau : CFA
sans déconner l'année dernière,
le départ de DiMaria était presque plus choquant encore que celui de Carlo cet été hein !!!
(après le premier semestre de patron qu'il faisait, il c'était vraiment imposé en milieu gauche @bravoCarlo jusqu'au mondial où il fût à son zénith... )

la politique du bling bling = l'empilage de stars (arrivée de James alors que sur le papier il n'y a pas un seul poste de disponible dans le 11 ... bon Modric se pétant ça a résolu le problème ... qui a enfin de compte coûté cher au real) >> n'avait pour ma part pas du tout créer de "sur ambition" côté madrid.

puis on est au courant quand même, que depuis 25 piges le champion en titre ne confirme pas l'année d'après (oui je parle de C1) !

(quand je repense à 2010 sans déconner ... cette histoire de volcan/bus et sur le premier live que je trouve: " Le Barça pourra regretter de ne pas avoir bénéficier d'un penalty évident sur une faute de Sneijder sur Alves." ... ah beh c'est sûr ça envoyait juste le barca en finale quoi !! focking disgrace? hein le mou)

Sinon pour l'atletico, avec le départ de Courtois ... présumer qu'ils allaient rester champions était absurdes (surtout vu le mercato du Barca Mathieu/Rakitic/Suarez ... toutes les lignes).

enfin bon, Messi 2012 50 restera devant (et peut être bien éternel) CR7 2015 48
et ça c'est cool quand même =)
Message posté par Cristiano Ronaldo 7


Que l'on ait comparé le Real au Barca de Pep qui a toujours été au dessus de toute façon, je ne m'en souviens pas. Mais je ne lis pas tous les commentaires débiles qui se trouvent sur la toile.


Un article d'Eurosport expliquait que le Real de Carletto était meilleur que le Barça de Pep en 2011 parce qu'ils avaient un plus grand pourcentage de victoires, de buts marqués... Etc. Des stats quoi.

Le Real cette année promettait la même chose que d'habitude. L'année dernière ils ont été impressionnant qu'une fois : A Munich. Y avait du mieux dans le style de jeu aussi (normal, Ancelotti c'est autre chose que l'autre bouffon qui coache Chelsea), mais le Real n'était pas si impressionnant que ça. Avec ses transferts hors de prix Pérez a niqué l'équilibre de son équipe. Jouer sans véritable 6 de métier, quand on connait le style archi offensif du Real, c'est s'exposer à encore plus de danger en phase défensive. Si en plus de ça tu as des ailiers qui ne fournissent pas d'effort pour aider la défense, c'est encore pire.

Par contre ce que je ne voyais pas, c'était le Barça faire la saison qu'il réalise (comme tout le monde je pense), pour tous les points évoqués par ManodesMontagnes.

Mais je ne suis pas d'accord avec toi (ManodesMontagnes), c'est quand tu dis déjà :
"C'est clair que ca paraissait logique que le Real atomise l'Europe une année de plus"
Fallait déjà qu'ils le fassent avant. Parce que même s'ils faisaient un beau champion d'Europe, c'était pas folichon comparé à ce que le Barça de Pep et le Bayern de Heynckes nous avait montré. Ils ont écraser Munich chez eux, massacré une équipe en plastique comme Schalke, passe de peu contre Dortmund et en finale ont du attendre la 93ième minute et l'intervention capillaire divine de Ramos pour faire péter le champagne. En poule ils ont niqué tout le monde, en demie ils explosent le tenant du titre, même si le score ne reflète pas le contenu des deux matchs. C'est beau, le titre est mérité, mais ils ont rien fait de monstrueux. En Liga, comme le Barça ils étaient complètement à l'Ouest, et ensuite ils gagnent la Copa, trophée ayant autant d'estime que la C2 en Espagne. Pour te dire, si demain le Barça perd en finale de Copa contre Bilbao, je n'en serais presque pas déçu, tellement ce trophée est considéré comme quelconque. Le seul hic c'est que sans ce trophée, y aura pas de triplé, mais bon un doublé Liga-C1 je prends aussi !

Y a aussi là où tu dis que le Real perds du terrain lors de la 2ième et 3ième journée (Real Sociedad 4-2 Real Madrid et Real Madrid 1-2 Atlético), mais après ils sont devenu leader suite aux accidents du Barça contre Getafe, Malaga, Real Sociedad et autre Celta Vigo. La Liga, s'ils la perdent c'est parce que le Barça a su réussir là où le Real a échoué : dans les gros matchs.
Contre le Top 3 (hormis eux même bien sur, c'est à dire Real/Barça, Valence et Atlético) :
Barça : 15 points sur 18.
Real : 4 points sur 18.

Une Liga ça se gagne accessoirement face aux gros, aussi. La Corogne, Granada, c'est bien mignon, mais…

Ensuite tu dis "Quand tu te retrouves à jouer sur 2 compètes, celles dont le niveau est le plus haut en Europe, et que ce rythme t'es imposé par la machine Barca... Faut pas s'étonner de voir les petites carences qu'ont subi le Real en fin de saison."

Tu crois vraiment qu'au Barça ça n'use personne de devoir atteindre plus de 93 points par saison car sinon t'es pas champion ? Le Barça et le Real se tirent la bourre depuis des années, c'est pas nouveau. En 2010, le Real fini 2nd avec 96 points, tu te rends compte du truc ? Ce qui a différencié le Barça et le Real cette année c'est qu'une équipe des deux faisaient tourner son effectif, cela donne l'occasion d'être frais dans les grands rendez-vous en fin de saison et de ne pas se manquer, chose qu'on ne voyait plus à Barcelone depuis 3 ans.

Bon après je chipote, mais le départ de Fàbregas... On la tous bien vécu en Catalogne, je peux te l'assurer. Ce mec là est une ordure, ne joue bien qu'entre septembre et janvier ensuite il pose ses RTT, et refuse de sortir même quand il est nul à chier.
Y a qu'à voir, Rakitic, ce mec là je le connais depuis un bout de temps, et même si je ne pensais pas qu'il atteindrait ce rendement là dès sa première saison, je savais d'ores et déjà qu'il ferrait bien mieux que Fàbregas, AKA je joue au bonhomme face aux petits et joue aux billes dans les grandes échéances.
Valdès, on le remplace par ter Stegen (espoir mondial).
Puyol par Mathieu qui est un bon défenseur de Liga et aussi Bartra, qui je l'espère deviendra titulaire un jour (même si devant lui y a Piqué et Mascherano...)
Sanchez par Suarez.

L'effectif s'est même amélioré si on oublie les cas Douglas et Vermaelen (WTF ?!), après Luis Enrique je suis d'accord il n'a pas prouvé grand chose en tant que coach. Le truc qui faisait qu'on attendait pas le Barça à ce niveau là est surtout du au fait qu'en début de saison, nous étions en reconstruction. Une équipe en reconstruction peut se foirer comme elle peut réussir, et là pour l'instant on fait plus que réussir !
ManodesMontagnes Niveau : CFA2
Ah ouais mais j'suis le premier à me rendre compte du fait qu'avec 95 points t'es pas automatiquement champion en Liga... C'est le cas depuis 7 saisons où le Barca a imposé un rythme de 92 points MINIMUM. Ca doit être une des premières fois qu'on se croise sur SF parce que j'suis aussi le premier à sermonner tout le monde sur la cadence que cette putain de Liga impose (c'en devient fatigant de me répéter d'ailleurs)... Enfin, plutôt que le Barca impose.

Mais justement j'mets plutôt toute analyse au niveau du Barca, parce que même en tant que bon madridista, si j'suis amateur de football tout ce que j'ai pu voir en Europe sur les 10 dernières années c'est une domination pure et simple du Barca sur tout. Et sur le côté, des équipes d'un peu partout qui cherchent uniquement à se mettre à leur niveau. T'as pas vu une identité aussi forte dans le jeu de n'importe quelle équipe d'Europe que dans celui du Barca de Pep et des enfants de Cruijff, et depuis ce "Boum" qu'il est venu mettre dans le football européen, à peu près tout ce qui se fait, c'est "essayer d'aller contre ce style Barca", "empêcher le Barca de développer son jeu", ou encore plus risible, "trouver un plan anti-Messi" (Genre c'est possible, des journalistes qualifiés depuis 15 ans arrivent à être aussi cons et sérieux en même temps en utilisant des termes pareils), et ainsi de suite.

Alors pour les stopper, t'as vu des équipes se mettre à 35 derrière (j'pense à l'Inter de Mourinho), passer de saison en saison d'un 4-4-2 purement classique à un 5-4-1 farfelu qui passe en 4-3-3 en phase offensive qui avait comme seule solution que de péter 8 tibias pour arracher un but (comme le Real de Mourinho 2011 ou le Chelsea de Di Matteo en 2012), jouer le contre (étonnamment, c'est devenu ce style de jeu qui s'est révélé le plus payant et aujourd'hui, bizarrement, tous les plus gros concurrents du Barca axent leur jeu là dessus)... Bref, des plans B/C/D...Z expérimentaux visant à se créer une identité de jeu qui sont vite mis aux oubliettes quand le Barca joue à son meilleur niveau.

Beaucoup ont vu le Bayern de Heynckes avoir ce titre de "successeur", mais j'ai plutôt vu le foot européen à un niveau de transition en 2013... Quand le Barca a navigué entre les blessures, les cancers, les scandales de Rosell et la valse des coaches... Quand Mourinho mettait à l'oeuvre ses derniers plans désespérés quitte à déglinguer le Madridisme. J'pense vraiment que sur le fond de jeu et plan sportif, oui, le Real Madrid de 2014 (même à un cheveu près) avait ce qu'il fallait pour prendre cette petite place, au moins pour quelques temps.

Le pragmatisme de Ronaldo qui a compris que sans devenir une machine, la cadence du Barca tu ne la suis pas, la montée en puissance de Benzema, de Modric, de Ramos, Marcelo-Carvajal qui n'ont pas été dégueus, Casillas qui se reprend bien en main (j'pense à ses prestations en coupe, au retour contre Dortmund, à l'aller face au Bayern), le transfert de Bale qui paraissait prometteur, un groupe qui avait de la profondeur (pas encore dé-soudé par l'éviction éternelle de Khedira, Di Maria, Isco, Jese, Coentrao), la délivrance de cette decima qui tombe enfin, tout ca pour la première année en poste d'Ancelotti... Oui, j'pense vraiment qu'étant donné les petites faiblesses que le Barca a montré sur les 2 dernières saisons (pourquoi ne pas les croire en fin de cycle ?), beaucoup étaient en droit de les voir bien rodés et dignes d'atomiser l'Europe.

Le problème de ma petite analyse c'est qu'étant donné que j'essaye (tant bien que mal) de me mettre au niveau du Barca pour faire des comparaisons... Ben j'suis toujours là sans comprendre la recette de la réussite du Barca... Parce que oui ils s'usent, ils s'usent certainement... Mais bordel quand l'Europe est pas au niveau de leurs orteils depuis 10 ans, j'pense que tous les autres clubs s'usent plus à suivre le Barca que la Barca à simplement faire son boulot (Pourquoi... Si seulement quelqu'un le savait) mieux que tout le monde.

Parce que ouais c'est meurtrier de devoir maintenir 95 points par saison pour espérer un titre... Mais maintenant, la question "est-ce que tu les gagnes dans les gros ou les "petits" matches"... C'est vrai que quand tu vois le Barca de 2011 et le Real de 2012 champions avec 100 points (A peine 5 faux pas), t'es juste en droit de te dire que c'est pas négociable en fait... Le tout est de gagner, gagner, gagner en espérant que l'autre se plante un de ces quatre. Et comme le Barca est un peu champion intergalactique incontestable depuis 10 ans, en espérant que le Barca se plante un de ces quatre.

Puis pour le coup des transferts hors prix... J'pense que vu les jambes un peu lourdes que le Barca a eues en 2013 et 14, les départs de cadres, celui de Xavi sauvé de justesse par Lucho, la sanction sur les transferts dont le Barca a échappé de peu pour le mercato de juillet-août, et les contrats d'Alves et de Pedro qui allaient prendre fin en cours de sanction... Les recrutement de Mathieu, Vermaelen, Douglas, Bravo étaient plus impératifs et dans l'urgence que nécessaire et "faisant partie du plan". C'est surtout au vu des carences de ces dernières saisons qu'on pensait voir un Barca bien plus "renforcé" que ca cette saison. J'suis pas certain que le Barca n'était pas sur le point de claquer quelques dizaines de millions supplémentaires sans cette urgence de merde...Ce qui aurait été d'autant plus inquiétant pour l'Europe. Exception c'est vrai pour Ter Stegen et Rakitic sur les tablettes catalanes depuis pas mal de temps.

Après y a transférer hors prix et transférer n'importe comment... Une assemblée de milieux offensifs quand tu n'as pas de vrai 6 (quel gâchis de voir qu'à la mi-saison et à cause de cette merde de replacement, Kroos, le joueur le plus utilisé de la saison n'avait même pas fait 10 frappes), sans de rotation valable défensivement. Subir une chirurgie en dépensant 250 millions pour avoir des joueurs moyens à quasi tous postes (cas de United) C'est transférer n'importe comment. Maintenant les cas de Ronaldo, James, Suarez, Neymar (qui a couté environ le double de ce qui a été annoncé), voire de Bale dans le cas où il aurait maintenu son rythme de la saison dernière... C'est parfois pas con quand tu vois à quel point le football espagnol en général est au-dessus de l'Europe sur les 20 dernières années
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4 17