Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Metz-Lyon

En cas d'appel messin, Aulas fera appel

Modififié
Si ça continue comme ça, ce Metz-Lyon sera rejoué en 2022.

Jeudi, la commission de discipline de la LFP a présenté ce qu'on croyait être le dénouement de l'affaire des jets de pétards lors de Metz-Lyon, le 3 décembre dernier : un retrait de trois points (dont un avec sursis) pour Metz et un match à rejouer à huis clos.

Une décision qui semble ne satisfaire personne. Et qui pousse même Jean-Michel Aulas à évoquer la possibilité d'un appel : « Comme je pense que Metz fera appel, si c'est le cas, nous ferons appel aussi, car nous aurions pu également dans cette affaire gagner trois points » .

Dans le viseur du patron de l'OL, les propos de Bernard Serin qui, vendredi, a réagi avec colère au jugement rendu par la LFP, osant une allusion au Bataclan. « La commission de discipline a fait son travail. J'ai lu les déclarations de mon homologue de Metz. Elles me font pleurer réellement parce que je trouve que le football ne doit jamais nous emmener sur des terrains aussi sordides que ceux abordés, hier, a-t-il expliqué à L'Équipe. En tout cas, nous resterons très ouverts à ce qui se passera sur le plan des commissions de discipline. »


Le président lyonnais a même conclu en faisant monter la pression pour le futur match : « Si nous ne pouvons pas les gagner (sur tapis vert), ce qui aurait été logique et normal au travers de la jurisprudence, nous irons les gagner sur le terrain et c'est encore mieux. »

Il est bien loin le temps où Bernard Serin annonçait que son homologue était venu gentiment lui « proposer de rejouer le match » . CP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi