Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Juventus-Pescara (3-0)

En attendant Séville, la Juve sèche Pescara

Avant de défier Séville en C1 mardi, la Juve, avec de nombreux cadres laissés au repos, s'est imposée sans trop forcer face à Pescara. Sans tout à fait convaincre collectivement, mais avec un Sami Khedira cinq étoiles, passeur et buteur.

Modififié

Juventus FC 3-0 Delfino Pescara 1936

Buts : Khedira (36e), Mandžukić (63e), Hernanes (69e) pour la Juve

Suivez Sami, tout ira bien. Alors que la Juve peinait à trouver les clés face à la défense renforcée de Pescara, c'est Sami Khedira qui vient mettre un soupçon bienvenu de Deutsche Qualität dans le jeu de la Vieille Dame, en ouvrant le score peu après la demi-heure de jeu. Mandžukić puis Hernanes finissent proprement le travail en seconde période. Quatrième succès consécutif pour la Vieille Dame en Serie A, tandis que Pescara reste enfoncé dans les profondeurs du classement. Après une semaine internationale qui a forcément fatigué les organismes, Massimiliano Allegri fait souffler ses cadres. Gigi Buffon et Pjanić partent donc somnoler sur le banc, laissant leurs places à Neto et Asamoah. Derrière, Chiellini et Barzagli (blessé) sont suppléés par Daniele Rugani et Évra, une nouvelle fois aligné dans l'axe gauche.

La Juve monte doucement en puissance lors du premier acte, se contentant d'abord de balancer des longs ballons sur Mario Mandžukić, qui se bastonne avec l'axe central de Pescara. Puis la Vieille dame pose progressivement le jeu. Higuaín se la joue neuf et demi derrière Mandžukić, tandis que Sami Khedira et Alex Sandro offrent au Juventus Stadium une bonne dose de joga bonito, à coups de dribbles chaloupés. Mais les Bianconeri n'en restent pas moins inoffensifs face à une défense adverse hyper resserrée dans les trente derniers mètres. Du coup, Pescara ose un peu plus et est à deux doigts d'ouvrir le score. Bonucci pète un câble en s'offrant une montée suicidaire et Caprari, lancé en profondeur seul face à Rugani, manque de peu de tromper Neto. Alors la Juve s'en remet à son daron de service, Sami Khedira, qui ne cesse d’enchaîner les matchs de patron cette saison. L'Allemand s'appuie sur Mandžukić dans la surface, avant de placer un pointard vicieux dans les filets de Bizzarri. Reste que la défense de la Vieille Dame semble parfois en vacances, ce qui permet aux attaquants de Pescara de donner quelques sueurs froides supplémentaires aux supporters turinois.

Le second acte est légèrement plus dense. Pescara joue plus haut en intensifiant son pressing sur les arrières turinois. Forcément, la Juve a plus d'espace devant et Higuaín manque même de marquer d'une frappe enroulée splendide qui s'écrase sur le poteau adverse. Puis Khedira trouve Mandžukić, mais le Croate se ramasse dans la surface et ne peut armer son tir. La Juve pousse face à une défense de Pescara désormais en souffrance et qui craque logiquement, une nouvelle fois. Sandro envoie un centre téléguidé sur la tête de Khedira. Ce dernier trouve Mandžukić, qui marque un pion de renard de poulailler, à deux mètres du but. La Vieille Dame est lancée et ne va pas se gêner pour enfoncer le clou avec classe, s'il vous plaît. Aux vingt mètres, Hernanes envoie ainsi un missile dans le but de Bizzarri. Cette fois, c'est sûr, Pescara est au fond du trou. La Juve gère et il n'y a plus grand-chose à signaler, jusqu'à ce que Mario Mandžukić se fasse remplacer par Moise Kean, petit prodige bianconero de seulement seize ans, qui bat ainsi tous les records de précocité du côté de Turin. Sans forcer son talent, la Vieille Dame s'impose. Et peut préparer en toute quiétude son match de Ligue des champions mardi, face à Séville.


  • Résultats et classement de Serie A
    Retrouvez toute l'actualité de la Serie A

    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 7 heures Kondogbia : « J'ai toujours voulu jouer pour la Centrafrique » 155 il y a 10 heures Bolt s'insurge contre un contrôle antidopage 25
    Partenaires
    Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE