En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2016
  2. //
  3. // Interview Just Fontaine

« En 58, si on prenait un tir dans la tronche, on avait Alzheimer direct »

À 82 ans, Just Fontaine coule des jours tranquilles dans sa retraite toulousaine. Du haut de ses 30 buts en 21 sélections avec les Bleus, le canonnier continue de contempler le football chaque jour. L’essentiel de son temps, il le passe d’ailleurs devant sa « belle télé » , à regarder tous les matchs qui lui passent sous le nez. Alors, à la veille de l’Euro, Justo a des choses à vous dire.

Modififié
L’Euro s’ouvre ce vendredi soir pour les Bleus. Que pensez-vous de cette équipe de France à la veille de l’ouverture de son tournoi ?
La confiance est là, et la France a tout pour faire un très bon Euro, mais elle n’est pas favorite selon moi. Les trois gros morceaux du tournoi, c’est l’Allemagne, l’Espagne et les Anglais, qui vont faire très mal. Ils ont gagné tous leurs matchs pendant les éliminatoires, il ne faut pas les oublier. Les Bleus sont capables de battre tout le monde, mais, contre ces trois-là, ils ne seront pas favoris.

L’équipe de France dispose d’un gros potentiel offensif, à tel point qu’il est difficile d’établir une hiérarchie chez les attaquants. Qui seront nos meilleures gâchettes ?
Payet est un artiste, ça fait un moment qu’il marque des coups francs magnifiques, en club et en sélection. Et comme il y a peu d’équipes qui marquent sur des coups de pied arrêtés direct, ça peut être lui, notre meilleure arme. Griezmann et son pied gauche répondront toujours présents aussi, et puis Giroud marque pas mal de buts. Il y a des gens qui n’aiment pas trop son style, mais il est efficace. Ses statistiques avec l’équipe de France sont bonnes. Avec ses buts face à l’Écosse, il ne sera pas emmerdé quand il va jouer, il sera moins sifflé.

« Je ne pense pas que l’Euro soit une compétition plus facile à remporter qu’une Coupe du monde. Surtout aujourd’hui. Avant, tu avais les forts et les faibles. »

La grosse inconnue autour des Bleus, c’est la défense…
On a vu qu’elle faisait des erreurs, c’est vrai, mais on ne peut pas bien se préparer avec une paire de centraux qui change en permanence. C’est compliqué pour Rami, qui a été trop léger face au Cameroun, mais je pense qu’il va se reprendre. On va prier pour que ça tienne le coup…

Vous avez participé à une Coupe du monde, mais pas à l’Euro, dont la première édition s’est déroulée un an après la blessure qui a mis un terme à votre carrière. Accordez-vous le même prestige à ces deux compétitions ?
Oui. Je ne pense pas que l’Euro soit une compétition plus facile à remporter qu’une Coupe du monde. Surtout aujourd’hui. Avant, tu avais les forts et les faibles. Aujourd’hui, ça s’est beaucoup professionnalisé et, sur un match, même les petites équipes sont capables de bousculer les grosses, parce que c’est plus facile d’organiser une défense que d’organiser une attaque. À mon époque, des équipes comme le Luxembourg, par exemple, ne pouvaient pas rivaliser. Je me souviens d’un match contre eux où la France gagne 6 à 1, là-bas. Du coup, au retour, le sélectionneur Albert Batteux fait jouer les Espoirs, dont je faisais partie. On gagne 8-0, je marque trois fois. C’était ma première sélection.


En 21 sélections avec les Bleus, vous marquez 30 buts. Un ratio tellement fou que ça n’existe plus en équipe nationale, de nos jours. Comment l’expliquez-vous ?
C’est peut-être parce que je suis le meilleur. (Rires) Pour marquer des buts, il faut être juste quand on tire. Hé bien, je suis Just.

« La télé a transformé ce sport. Ceux qui embrassent leur blason devant la caméra pour dire qu’ils ont le club dans leur cœur, et puis huit jours après, ils sont transférés. Ils prennent les gens pour des cons. »

À 82 ans, vous continuez de suivre énormément votre sport et de vibrer devant la télé… Êtes-vous le papy le plus calé de France en football ?
Ça m’arrive de passer des journées entières à regarder du foot à la télé, oui. Les championnats étrangers, la CAN, les féminines. Je regarde tout, tout, tout. J’ai une belle télé. J’ai même pris des chaînes payantes. J’ai beIN sports, je suis abonné à France Football, j’achète L’Équipe tous les jours. J’aime bien aussi les autres sports, mais ma passion, c’est le foot. C’est le premier spectacle que je regarde. Même s’il y a un bon film à la télé, je l’enregistre et puis je mets le foot… C’est comme ça.

Justement, quel regard portez-vous sur le football moderne en comparaison de l’époque où vous étiez sur la pelouse ?
La télé a transformé ce sport. Avant, quand on marquait un but, on remerciait le gars qui avait fait la dernière passe et on retournait vers le centre du terrain, on ne plongeait pas sur le poteau de corner. Aujourd’hui, on voit des gars faire trois sauts périlleux arrière pour célébrer un but, comme si ça allait compter double. C’est un cinéma terrible. Du cirque. Moi, je n’aurais pas pu faire ça. De toute façon, je n’étais pas souple. C’est comme ceux qui embrassent leur blason devant la caméra pour dire qu’ils ont le club dans leur cœur (il mime le geste), et puis huit jours après, ils sont transférés. Ils prennent les gens pour des cons. C’est tout ça qui a changé. S’il n’y avait pas de caméra, ils ne feraient pas tout ce cirque. Et puis il y a autre chose qui m’énerve, c’est les entraîneurs qui font trois changements à la suite dans les dernières minutes pour gagner du temps. Ça devrait être interdit, ça. Les ballons ont changé, aussi. À la Coupe du monde 58, les ballons, on aurait dit des ballons de basket. En plus, on jouait sous la pluie, alors fallait se protéger de partout quand on était dans le mur sur un coup franc… Si on prenait un tir dans la tronche, on avait Alzheimer direct.

En 67, cinq ans après être sorti major du stage national des entraîneurs, vous êtes choisi pour entraîner les Bleus. Une nomination qui ne plaît pas à tout le monde…
C’est Jean Doumeng, du comité de l’équipe de France, qui m’a recommandé pour prendre la suite du duo Arribas-Snella et reconstruire la sélection. À l’œil, je n’étais pas payé. Les joueurs étaient contents, mais les dirigeants me considéraient comme un ennemi, car j’étais le président de l’UNFP, ils se méfiaient de moi et de mes idées. En équipe de France, comme quand j’entraînais les équipes de jeunes du TFC, mes défenseurs jouaient la ligne. Ça faisait peur à certains, de jouer le hors-jeu, à l’époque. C’était trop offensif. Pas mal d’équipes évoluaient avec un libéro qui restait vingt mètres derrière le dernier défenseur. On était en avance. Aujourd’hui, tout le monde joue de cette façon.

« Au PSG, j’ai été licencié après deux saisons. Ils ont arrêté mon contrat parce que je jouais aux cartes avec mes joueurs. On jouait au tarot. »

Comment s’est terminé cet intermède à la tête des Bleus ?
Lors de mon deuxième match sur le banc, on joue l’URSS, championne d’Europe, au Parc des Princes. À la mi-temps, on mène 2 à 1, fallait voir la tronche des dirigeants… Ils n'étaient pas contents que la France gagne. Parce que si on gagnait, je restais. Finalement, on a perdu 4-2, et c’était fini.

Vous avez ensuite pris la tête du Paris Saint-Germain, qui venait de naître. Comment c’était ?
Je peux me vanter d’être le seul à avoir fait monter le PSG en D1, parce que depuis ils ne sont pas redescendus ! (Rires) Après la montée, j’avais signé pour trois ans. J’ai été licencié après deux saisons. Ils ont arrêté mon contrat parce que je jouais aux cartes avec mes joueurs. On jouait au tarot. À l’époque, pour un match à Nice par exemple, on partait le vendredi et on revenait le lundi. Alors, quand on attendait le train à Gare de Lyon, Jonquet prenait la valise des équipements et on jouait aux cartes dessus, sur les quais. Les joueurs me soutenaient dans le procès que le PSG me faisait. Résultat : préjudice moral et tout… J’ai pris 55 millions (en anciens francs, ndlr).

« En 1998, Lineker est venu m'interviewer. Ça le dérangeait d'avoir un Soulier d'or, alors que moi, je n'en avais pas. Il s'est arrangé pour qu'on m'en fasse un. »

Que pensez-vous du PSG version qatarie ?
Avec tout l’argent investi, ils sont devenus hors d’atteinte pour toutes les équipes françaises. Mais le problème, c’est qu’en Ligue des champions, cela ne suffit pas. J’attends de voir comment ils vont se renforcer et remplacer Zlatan, parce que malgré ce qu’on peut dire sur ses performances en Coupe d'Europe, c’est un gars qui prenait beaucoup de place…


Vous possédez un mas dans le Var, à l’entrée duquel sont posés trois ballons de foot en céramique. Ici, à Toulouse, quels souvenirs gardez-vous de votre carrière ?
Déjà, j’ai changé les ballons, je me suis mis à la mode. J’ai mis des ballons noir et blanc. Comme ça, on reconnaît que c’est chez moi. (Il se lève et marche vers son étagère à trophées.) Quand je marque 13 buts à la Coupe du monde, le Soulier d'or n’existe pas encore. Il n’est créé qu’en 1962. Pourtant, j’en ai un ! En 98, Gary Lineker, meilleur buteur de la Coupe du monde mexicaine avec 6 buts, est venu me voir dans le Var pour m’interviewer, car je faisais partie du comité d’organisation du Mondial. Et ça le dérangeait d’avoir un Soulier d'or, alors que moi, je n’en avais pas. Alors il s’est arrangé pour qu’on m’en fasse un, et il me l’a offert. L’hommage d’un buteur à un buteur. J’ai apporté ce soulier à l’inauguration du musée de Clairefontaine cette année, il décore maintenant le musée des Bleus. Malheureusement, il n’y pas de Ballon d’or sur mon étagère, mais j’estime que j’aurais dû être gagnant ex-aequo avec Kopa en 58, pour ce que j’ai réussi en Suède. Je n’ai été que troisième. Enfin, c’est pas grave…

Vous avez aussi deux petits-enfants qui jouent au foot. Est-ce qu’ils marquent 75 buts par match ?
Les deux jouent en club, à Castanet, dans la banlieue de Toulouse. Un de 14 ans, qui joue gardien, et un de 12, défenseur, qui a été surclassé cette année. Mais je ne force rien, je les laisse faire. Ma femme a peur qu’ils délaissent trop l’école pour le foot, moi je ne suis pas inquiet, ils ont la tronche bien pleine. Le petit, il est premier en maths, premier partout, sauf en danse. Mon fils aussi a joué, il était bon, mais il courait plus après les filles qu’après le ballon.

Pour finir et puisque c’est le passage obligé dans toutes vos interviews, vous avez quelque chose à déclarer sur ce record de 13 buts à la Coupe du monde suédoise ?
Oui. J’espère faire mieux la prochaine fois.

Propos recueillis par Albert Marie
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
Hier à 16:16 Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 15:48 Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 Hier à 14:42 Ronaldinho sait toujours y faire 3 Hier à 14:17 Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 Hier à 12:33 Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2
vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 23 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23