1. //
  2. // Demies
  3. // Atlético de Madrid-Real Madrid

Emporté par la Saúl

Devenu à 22 ans une gueule centrale de l’Atlético de Diego Simeone, Saúl Ñíguez représente définitivement aujourd’hui le futur d’un club qui touche à la fin d’un cycle magnifique. Retour sur deux années qui ont changé la perception autour du fils de Boria, entre douleur et sacrifices.

Modififié

Cette fois, ils n’auront eu que le silence pour réponse. En quatre ans, la rivalité avait pourtant été ressuscitée après une longue période sans combattre avec les mêmes gants, ni sur les mêmes rings. Avant ce qui devait être la cinquième bataille européenne en trois ans entre les deux voisins, Zinédine Zidane avait été clair : « Sur les quatre ou cinq dernières années, ils nous ont rendu la vie difficile. » Reste que cette fois, l’Atlético ne s’est pas battu. Trop juste physiquement, dépassé techniquement comme rarement et donc balayé justement dès la première manche (0-3) d’une demi-finale de Ligue des champions déjà pliée avant le retour. Voir les hommes de Simeone déposer les armes aussi facilement n’est pas normal, mais est plutôt logique si l’on regarde bien la saison qu’ils viennent de parcourir.


L’objectif, aujourd’hui, n’est donc déjà plus à la C1 – si ce n’est pour l’honneur – et les regards se sont automatiquement tournés de nouveau vers une campagne nationale où les Colchoneros ont confirmé ce week-end leur troisième place après une victoire décrochée au mental face à Eibar (1-0) alors que Séville a été bloqué à domicile par la Real Sociedad (1-1) et que Villarreal a été séché au Camp Nou (1-4). Cette fois, les « Indiens » n’ont pas résisté face aux « Vikings » , c’est comme ça. L’heure est déjà presque au bilan d’une saison qui restera ratée pour l’Atlético et qui pourrait être la dernière de l’ère Simeone. Il est donc légitime de se poser une question : que restera-t-il derrière le Cholo ?

Le symbole du futur


Des succès, des souvenirs et donc surtout un esprit, ce que Juanfran, héros malheureux de la finale de C1 2016 face au Real (1-1, 3-5 aux t.a.b.) décrivait ainsi dans une lettre adressée aux supporters il y a un an : « Je veux vous remercier de toujours croire en nous et, surtout, de prouver qu’être pour l’Atlético est quelque chose de très spécial, de différent, et que nos cœurs battent plus fort que tous les autres. » S’il fallait garder un visage pour résumer l’Atlético actuel, il faudrait alors se tourner vers celui de Saúl Ñíguez. Vingt-deux piges, un homme qui parle de son second club formateur – il a passé deux ans au Real Madrid en 2006 et 2008 – à travers « des valeurs, une manière de vivre. De l’humilité, du travail, du sacrifice, de l’unité... » et que Diego Simeone évoque comme un joueur « différent, qui a le monde devant lui. Il est énormément important aujourd’hui et le sera surtout dans le futur. C’est simple, il a tout : le jeu aérien, l’intensité, le sens du but, une bonne sortie de balle... La clé de sa réussite se trouve dans son équilibre émotionnel pour soutenir toutes ses qualités. » En quelques années, le gamin d’Elche, fils de l’ancien buteur des Franjiverdes, Boria, est devenu un symbole dans le cœur des habitués du Calderón.

Vidéo

« J'ai mis ma santé en jeu pour ce club »


Simple, Saúl Ñíguez a réussi à devenir une copie de Gabi : un milieu axial, costaud sur l’homme, endurant, discipliné et tactiquement ordonné. Cette saison, il a parfois été utilisé à droite, à gauche, selon les besoins de Simeone là où il a même évolué par le passé en défense centrale avec Paco Jémez au Rayo Vallecano. Puis, derrière le joueur, il y a l’homme, celui qui était grande gueule étant gosse avant de se faire voler ses affaires à plusieurs reprises dans le vestiaire du Real et celui qui a craqué il y a quelques semaines après la qualification des siens en Ligue des champions à Leicester. Ce soir-là, Saúl Ñíguez avait inscrit le but décisif (1-1) comme il l’a fait à plusieurs reprises cette saison.


Et, face à la presse, l’homme a tout lâché : « Lors des deux dernières années, j’ai joué avec un cathéter interne. J’ai pissé du sang après chaque séance d’entraînement, après chaque match. J’ai mis en jeu ma santé pour défendre ces couleurs et réaliser mon rêve. J’ai joué avec ma santé, accompagné par le désir de jouer pour l’Atlético. Les gens ne voyaient pas ça, ne pouvaient pas l’apprécier. » Tout ça est la conséquence d’un choc traumatique avec le défenseur du Bayer Leverkusen Kyriákos Papadopoulos en février 2015, et l’histoire se terminera à l’hôpital, dans les bras d’un père en larmes et avec un rein détruit. « Ça a été la pire nuit de ma carrière, pas seulement à cause de la douleur, mais avant tout à cause de cette image de mon père en pleurs » , poursuit Saúl Ñíguez, qui n’avait jamais reparlé de cette cicatrice jusqu’à il y a quelques semaines.

Vidéo

Sur le coup, il enchaînera les vomis sur la route du vestiaire, tombera dans le vestiaire, aura « des convulsions. (...) Quand je me suis assis, je tremblais et je ne pouvais pas bouger. Je ne sentais plus mes bras ni mes jambes. » Et il a tenu au mental et au sacrifice avant de revenir à Leverkusen en février sur un enroulé magnifique dans la lucarne de Bernd Leno. Cette saison, Saúl Ñíguez a atteint les cent apparitions avec l’Atlético toutes compétitions confondues, et si les Colchoneros s’en sont sortis à plusieurs reprises, c’est en partie grâce à lui, à l’image de son but décisif face à Eibar samedi. Son rôle s’est même agrandi, le poumon n’hésitant pas à sortir dans la presse pour dégainer contre les envies de départ d’Antoine Griezmann l’été dernier : « Il doit réfléchir à ce qu’il dit. Qu’il demande pardon ou non, ça ne change rien, il doit penser autrement. (...) Il faut songer à l’équipe que vous représentez. Nous avons des valeurs. » Des propos que Koke aurait pu tenir hier et que Saúl Ñíguez n’hésite plus à sortir. Comme un étendard des valeurs de l’Atlético, ce qu’est aujourd’hui devenu celui pour qui tout aurait pu brutalement s’arrêter.



Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

Ripaillons Niveau : CFA2
"Cette saison, Saúl Ñíguez a tapé les cent apparitions avec l’Atlético toutes compétitions confondues"

La lourdeur de cette phrase...
sylvester.stalin Niveau : District
Il est tres fort le saul. il peut meme prendre d'autre visage, jouer dans plusieurs club à la fois
Les supporters de l'Atletico espèrent sans doute ne pas avoir un Saul pleureur ce soir après le match...
ManodesMontagnes Niveau : National
Ben même si c'est un peu pour te basher, je pense vraiment t'avoir évité de vivre un dur moment de Saulitude en répondant à ta vanne pourrie
Merci à toi pour ta sollicitude (faut que j'arrête les jeux de mots pourris je sais)! Mais je me sens moins seul grâce à ton intervention ! Merci encore!
Ce joueur est inépuisable pour les jeux de mots pourtant: Saul contre tous, l'oncle Saul, Niguez en soliste, Niguez ni fiotte, etc...

Je crois qu'il y avait un média espagnol l'an dernier ou encore avant suite au match contre le Bayern qui avait titré "Ragga Dance Saul", c'était très nul mais ça m'avait bien fait rire !
Et le meilleur de tous : Better call Saul!
Il y a pas que Laurent Blanc, Saul aussi il est guez frère.
Fin du game, j'ai sorti le plus pourri. Remerciez moi
6 réponses à ce commentaire.
Vraiment un beau joueur.. Mais j'arrive pas à m'y faire. Pour moi il n'y a qu'un seul et unique Saul.



C'est triste j'ai toujours eu un temps de retard pour comprendre chaque jeu de mots même les plus simples, tout simplement parce que dans ma tête je disais Saoul au lieu de Sole :(
il y a 2 heures Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 10
il y a 3 heures Ronaldinho régale au beach soccer 14
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 09:55 Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 5 Hier à 09:16 Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 31
samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 7 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 24 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 10 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 14 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26