1. //
  2. // Élections présidentielles 2017

Emmanuel Macron, une chance pour le foot français ?

Le peuple de France a donc choisi un jeune premier centriste plutôt qu'une héritière d'extrême droite. Emmanuel Macron sera notre nouveau président de la République. Et comme à chaque fois que l'Élysée change de locataire, le petit monde du football se demande si le passage de témoin se révélera bénéfique pour lui. Cette fois, il a de bonnes raisons, plus que légitimes, de penser qu'il a tiré le bon numéro.

Modififié
Il ne faut pas se mentir, à l'instar d'une grande partie du pays, le football français s'est senti pour le moins soulagé dimanche soir. Son inquiétude ne l'avait pourtant pas dans son ensemble poussé à sortir de sa prudente réserve – seules quelques personnalités avaient appelé à faire barrage au FN (Blaise Matuidi ou Frédéric Thiriez, comme quoi !) –, il n'empêche que le programme de la présidente frontiste – plutôt amoureuse du rugby viril de nos terroirs – ne semblait guère correspondre à ses attentes. Même l'annonce de la nomination d'un « coach français » comme ministre des Sports – qui doit prier désormais le ciel que son nom ne sorte jamais, à moins qu'il s'agisse d'une énième fake news de cette campagne – n'avait pas franchement suffi à le rassurer. Les intonations protectionnistes et Maurassiennes de Marine Lepen sur le sujet – « soutenir les petits clubs afin de permettre la présence d’un maximum de joueurs français dans les clubs professionnels et lutter contre la financiarisation du sport professionnel » – s'avéraient de facto peu en accord avec un foot pro qui ne cesse d'entendre l'appel du large et se convertit de plus en plus aux rites économiques du foot international.

Usines à gaz administratives


Certes, une fois la République sauvée, il faudra maintenant voir et composer avec Emmanuel Macron. Et sans sortir les cotillons et le champagne, les cœurs chantent sûrement du côté de la FFF et surtout de la LFP. Toutefois, commençons par expédier les évidences. Le foot se moque gravement de la plupart des idées contenues dans la partie «  sport » du programme d'En Marche. Ces mesures phares, que les candidats trimbalent auprès de chaque secteur de la société concernée, mais qui, surtout dans le domaine sportif, débouchent rarement sur le moindre article de loi. Que dire, par exemple, de l'idée tellement dans « l'air du temps » de fonder un grand ministère « des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques » – preuve que les usines à gaz administratives ont de beaux jours devant elles –, quand le ballon rond n'éprouve plus aucun frisson depuis une éternité devant les précieux anneaux.


Par ailleurs, la Fédération aussi bien que la Ligue savent que, dès que les choses deviennent sérieuses, c'est au palais que tout se joue et certainement pas dans les réunions de cabinet d'un secrétaire d'État. Quant aux belles déclarations sur le sport santé ou même le sport à l'école – alors que le foot a depuis longtemps rompu les amarres avec l'EPS et réciproquement –, elles risquent peu de soulever les foules dans les districts. Le foot amateur dans son ensemble ne devrait effectivement guère sentir la différence. Il sera peut-être bien davantage touché par la réussite ou les échecs de politique générale (relance de la croissance, chômage, pouvoir d'achat,..) que par la mise en œuvre d’un énième plan de valorisation du bénévolat.

Un foot français qui gagne des matchs de Ligue des champions


S'il faut chercher des raisons de se réjouir, il faut lever les yeux vers la Ligue 1. Certes, dans l'immédiat, rien ne paraît de nature à modifier l'équilibre actuel. Toutefois, l'humeur politique et le fond culturel d'Emmanuel Macron – puisque sa ligne idéologique reste pour le moment indéfinissable – ouvrent de nouvelles et passionnantes perspectives. Il existe presque une convergence, une contemporanéité, entre un foot pro en pleine révolution copernicienne dans sa façon de penser le capitalisme sportif mondialisé et un Emmanuel Macron qui veut faire de la France un tycoon européen. De ce point de vue, la saison 2016-2017 a démontré que les clubs français, avec des modèles divers, peuvent encore briller en Europe, donnant presque l'impression de conforter, sinon d'avoir anticipé, le résultat du 7 mai.


N'oublions pas, au passage, que le conseil d’administration de la LFP a adopté le 20 avril 2017 un « plan stratégique » pour son quinquennat 2017-2022, avec pour ambition de se hisser parmi le Big Four européen, en s'appuyant sur les mêmes armes et recettes que ses concurrents du Vieux Continent (formation, marketing, etc.). Une démarche qui ne peut que plaire à ce Picard amoureux de l'OM et dont la passion pour ce sport conjugue sans fausse pudeur l'attrait du produit marketing et la qualité du contenu culturel. Une certaine façon de penser le foot, fort éloigné d'un François Hollande sortant de sa manche la carte du romantisme à crampons avec son penchant affirmé pour le Red Star devenu, par son atypisme, gage de son ancrage à gauche. Macron veut un foot français qui gagne des matchs de Ligue des champions sur beIN Sports autant qu'il parle à notre mémoire nationale.

Exemple pour la jeunesse


En accord avec cette visée, le futur chef de l'État ne fera probablement pas revivre à nos clubs le douloureux épisode de la taxe à 75%, et l'humiliation d'une grève avortée qui a laissé de douloureuses traces entre l'État et la ligue. « Nos clubs professionnels souffrent d'un manque de compétitivité. Pour leur permettre d'attirer les meilleurs, d'obtenir l'organisation des grandes compétitions, j'agirai au niveau européen, notamment pour rapprocher les règles fiscales qui diffèrent trop d'un pays à l'autre. » Nul doute que les discussions seront fécondes à ce propos, d'autant plus que Jean-Michel Aulas, désormais quasi vice-président de la FFF, pourra profiter des contacts privilégiés des réseaux lyonnais (Collomb et Braillard notamment) auprès d'Emmanuel Macron, pour construire une relation de confiance entre les instances du foot et l'Élysée.


Dernier point, peut-être le plus sous-jacent : la place qu'Emmanuel Macron accorde au football dans notre architecture sociale. Son attention pour le foot ne se réduit pas à observer des champions dont le principal rôle consisterait à servir d'exemple à notre jeunesse. Si leur destin le passionne, c'est qu'ils sont d'abord un exemple de réussite professionnelle contre la fatalité de la discrimination et de l'échec scolaire, avec la compétence et le travail comme seul critère. « Avec les centres de formation, les clubs ont embauché des jeunes de ces quartiers sans se soucier d’où ils venaient tout simplement parce qu’ils étaient les meilleurs au ballon. On a fait pareil avec les comiques. Pourquoi ce serait interdit dans le monde de l’entreprise ? » Épousant un paradigme surtout anglo-saxon et fort peu coubertinicien, Macron regarde le marché du travail avant les chartes éthiques. Karim Benzema ne s'y est pas trompé en envoyant un tweet de félicitations.


Méfie-toi Didier Deschamps, l'homme du passé...

Par Nicolas Kssis-Martov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Des rires et Deschamps Niveau : CFA2
Et l'autre qui dit : "Mais on s'en fout"

NON, ON S'EN FOUT PAS !!!
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
ArmaGueïda Niveau : CFA2
Au delà de la faute de goût, je pensais que son attachement pour l'OM n'était qu'une posture électoraliste.
Il a l'air sincère et ça le rendrait presque sympathique.
On s'en fout qu'elle dit l'autre? Tsss...
C'est exactement ca.
Sans juger de la politique du bonhomme, on pensait tous a 90% qu'il disait preferer l'OM pour se faire de la pub.
Et finalement, quand on le voit rager comme nous apres avoir vu que son club a perdu, ca le rend un peu plus sympathique, parce que sincere.
2 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
Champion-mon-frère Niveau : Ligue 1
Archive : Emmanuel Macron, latéral gauche titulaire de l’équipe de foot loisir de l’ENA durant trois saisons (2004-2007) :

de la concurrence pour B Mendy et Kurzawa
V. Mistelroum Niveau : DHR
ou pour les célébrations d'Evra...
2 réponses à ce commentaire.
 //  14:24  //  Passionné du Paris S-G
Note : 1
Macron supporte l'OM.

C'est dire si il n'aime pas vraiment le foot :)
Des rires et Deschamps Niveau : CFA2
Si en 2012 tu avais été majeur, je suis persuadé que tu aurais voté Sarkozy simplement parce qu'il est supporter du PSG.
C'est évidemment une petite pique amicale pour les Olympiens, mais juste pour rester premier degré, d'un point de vu extérieur, j'ai peur pour la capitale que l'OM aura toujours ce petit plus pour le football. :)
2 réponses à ce commentaire.
 //  14:58  //  Aficionado du Togo
Note : 4
ouai...
Tiens je poste ça la si ça peut en intéresser quelqu'un sur ce site : https://onclefredo.wordpress.com/
1 réponse à ce commentaire.
Un Président qui aime l'OM, les cougars et les cordons bleus : il ne m'en faut pas plus pour le soutenir.
Le_Hollandais_Violent Niveau : District
"Il existe presque une convergence, une contemporanéité, entre un foot pro en pleine révolution copernicienne dans sa façon de penser le capitalisme sportif mondialisé et un Emmanuel Macron qui veut faire de la France un tycoon européen. "
On croirait une phrase tirée d'un bouquin de macroéconomie. Qui a dit que les footeux étaient tous des bourrins ?
Ce commentaire a été modifié.
Qu'est ce que tu as écrit avant "tycoon européen" ?
Note : 1
Bah "un".

"un tycoon européen", c'est pas compliqué pourtant.
2 réponses à ce commentaire.
Sounders United Niveau : CFA2
Bon ça va, on a compris qu'à So Foot vous supportez Macron.
Maintenant qu'il est élu, il faudrait passer à autre chose. La politique, tout comme la religion, n'a rien à faire dans le foot.
C'est surtout que pas grand monde supporte Lepen, mais j'ai pas senti une passion macronienne chez sofoot, loin de là ^^
Note : -2
Accuser Martov d'être pour Macron faut y aller un peu fort mon brave
Sounders United Niveau : CFA2
C'est pas contre l'auteur de l'article en particulier, mais toute la ligne éditoriale de So Foot. Il suffit juste de compter tous les articles qui mentionnent Macron pour en avoir la preuve. So Foot, vous dîtes? Plutôt So Politique, mouais.
Djamolidine Abdoujaparov Niveau : District
Depuis toujours, dans sa version papier comme sur son site, SoFoot s'efforce de démontrer que le football n'est pas un objet isolé mais bien un sport influencé par les évolutions de notre monde (articles footo-sociologiques, footo-historiques, footo-économiques, footo-culturels et donc footo-politiques). Si tu es en manque de "clash Mourinho-Wenger" ou de "Messi prolonge jusqu'en 2072" ou si les articles de fond te déplaisent, je ne peux que te conseiller de te réorienter vers Onze Mondial, But, Maxifoot, FootMercato voire La Pause Sport.
C'était un peu obligé en même temps.
Macron aime le foot, et MLP est ouvertement contre et préfère le rugby qui a des des valeurs et blablabla...
Donc au delà des idées politiques SoFoot a tout a fait le droit d'aimer notre néoprésident comme un juste retour de l'amour qu'il porte à ce sport.
Par contre, je ne les ais jamais vu différencier un candidat en particulier. Au premier tour, chaque candidat a eu le droit à son article et au deuxième tour Macron et MLP on tout deux été le sujet de quelques paragraphes.
5 réponses à ce commentaire.
Verrattinho Niveau : CFA2
Le foot en marche, c'est le foot qu'on aime: Riquelme, Motta, Zlatan, Lucho Gonzales...
Des rires et Deschamps Niveau : CFA2
GonzáleZ

Gracias
1 réponse à ce commentaire.
vilain poupon Niveau : Loisir
La refonte de l'ISF vers un allegement significatif est la mesure qui me vient a l'esprit en rapport avec le foot pro.
De quoi faire rester quelques stars, et d'en attirer d'autres.Le Qatar plus obligé de rallonger 2 M sur un salaire de 1M equivalent a la concurrence etrangère, si charges sociales allégées.
Pour le reste un football ou l'élite tire le reste , apres on peut envisager le retour sur la doctrine Marie Georges Buffet (répartition égalitaire des revenus,taxe 5% des droits TV etc).
Pour le reste ca va continuer a taper sur les ultras pour faire des stades familiaux et aseptisés, interdictions deplacements etc ( du coup incompétence a gérer les foules de supporters on l'a encore vu a l'euro)
Ce commentaire a été modifié.
Un mec de la Somme qui supporte l'OM, je me fais pas de soucis pour lui il est bien raccord avec la culture foot de notre cher pays...
Tu supportes souvent le club qui te fais vibrer jeune, pour Macron ça correspond assez à une belle période de l'OM.

Pendant ce temps là, l'Amiens SC c'était pas la gloire...
Haha, comme si les Italiens hors Turin qui supportent massivement la Juve prouvaient que l'Italie n'avait pas de culture foot.

A mon avis, c'est surtout toi qui n'en a pas.
2 réponses à ce commentaire.
steak-tartare Niveau : Loisir
"Mon chéri, le RIB que je t'ai donné ce matin" ? Putain c'te grognasse. N'empêche elle m'excite pas mal la teub la vieille.
1 réponse à ce commentaire.
Hier à 17:27 Ederson atteint d'un cancer des testicules 56
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 12:38 Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 161 Hier à 11:13 Droit de réponse "Mistral Gagnant" 31 Hier à 09:27 La praline de Castillo au Mexique 3
lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 27 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 32 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8