1. // Musique
  2. // Interview

Emilie Gassin, l'Australienne qui a joué pour le PSG

À seulement 28 ans, Emilie Gassin a déjà une vie bien remplie, faite de voyages et de réussite. Née en Australie, la chanteuse a longtemps eu le football comme passion et a même joué pour le PSG de 2004 à 2006. Rencontre avec une Australienne qui a quitté la terre des kangourous pour s’installer dans la ville lumière.

Modififié
Aujourd’hui tu es chanteuse, mais tu as aussi un passé de footballeuse. Raconte-nous tout.
Je suis Australienne, mais j’ai vécu en Angleterre quand j’avais 10 ans, pendant un an et demi. C’est à ce moment-là que j’ai commencé à avoir une passion pour le foot. J’ai donc commencé là-bas dans une équipe de garçons, car il n’y avait pas d’équipe de filles à cette époque-là. C’était l’équipe de l’école dans laquelle j’étais, à côté de Manchester. Et puis on est retourné en Australie. Là, j'ai joué avec mon tout premier club de filles, à Melbourne. On s’appelait les Redbacks, une espèce d'araignée en Australie. Il faut croire que c’était pour faire peur à l’adversaire (rires). J'y ai joué pendant 4 ans environ. Et puis j'ai rejoint après l'équipe de mon État. En Australie, il y a des États, comme aux États-Unis. Donc je jouais pour le mien, celui de Victoria, contre tous les autres pendant des tournois. À partir de ce moment-là, des personnes étaient choisies pour faire partie du programme de formation pour l’équipe nationale. Mais moi, je suis partie avant la fin.

Comment ton expérience française au PSG démarre alors ?
Je suis arrivée à 16 ans à Paris avec mes parents, car mon père a été muté pour son travail. Là, on n’était pas loin du Camp des Loges, le centre d’entraînement du Paris Saint-Germain. Je cherchais une équipe, donc je suis allée toquer à la porte. Je suis allée passer des tests et ils m’ont mis avec les filles de mon âge, j’avais 16 ans à ce moment-là (en 2004, ndlr). Mais ils cherchaient des joueuses pour l’équipe première aussi, donc je jouais avec les deux groupes. Ensuite, j’ai seulement joué avec les grandes en première division. C’était top, une expérience incroyable.

Tu voyais plutôt le foot comme un amusement ou tu avais quelques ambitions quand même ?
Non, c’est peut-être à partir de mes 14 ans que j’ai commencé à me dire que je pouvais devenir professionnelle. J’adorais vraiment ça et puis je jouais sérieusement, donc c’était une vraie option. Mais, en même temps, j’aimais d’autres choses comme les arts plastiques, chanter, jouer d’un instrument ou écrire des chansons. À un moment, il a bien fallu que je tranche et, du coup, j’ai pris la musique et pas le foot (rires).

Pourquoi ce choix ?
Je pense que je voulais changer de vie, car ça faisait longtemps que je jouais sérieusement. C’est un rythme de vie bien particulier. En plus, quand on est jeune, on a envie de s’amuser, de sortir avec ses amis. J’avais envie de tout ça et ça m’a aidé à prendre ma décision.

« Au PSG, je jouais devant, mais je ne marquais pas souvent, il faut avouer. Les équipes en face étaient vraiment très fortes. Et nous, à cette époque, on n'était pas une super équipe » Émilie Gassin

Comment se passe la vie d’une fille dans une équipe de garçons ?
Ça faisait bizarre à tout le monde. Je me souviens même que l’entraîneur ne comprenait pas vraiment. Ce sont mes parents qui ont dû venir pour lui demander que je fasse partie de l’équipe. Finalement, il a accepté. J’espère en tout cas que ça a inspiré d’autres filles à jouer. Mais, ce qui est drôle quand tu es la seule fille, c’est que tu as aussi quelque chose à prouver. J’étais presque plus agressive que les garçons. À part le premier jour, ils n’avaient rien à dire, parce que je jouais comme eux et j’avais la même envie. C’était aussi marrant quand on jouait contre une autre équipe, c’était toujours la même réaction : « Oh, il y a une fille, regardez ! » C’était drôle.

Tu jouais à quel poste ?
Quand j’ai commencé, j’étais attaquante. Je faisais beaucoup d’athlétisme en même temps, donc je savais courir vite. Après, quand je suis revenue en Australie, je suis passée au milieu de terrain. Ensuite, en grandissant, j’ai préféré de plus en plus jouer milieu gauche. Je ne sais pas pourquoi le côté gauche, mais c’est un peu comme attaquant, ça te laisse beaucoup de place devant pour courir et puis pour faire des centres de malades (rires).

Tu étais attaquante ou milieu durant ta période PSG ?
J’étais devant, mais je ne marquais pas souvent, j’avoue. Les équipes en face étaient vraiment très fortes. Mais je n’étais pas la buteuse du groupe, j’aimais créer les occasions pour mes équipières. J’avais un passé de milieu de terrain, donc peut-être que ça a joué.

Aujourd’hui l’équipe féminine du PSG est vice-championne de France et d’Europe. Qu’en était-il quand tu y jouais ?
Je ne sais plus exactement, mais on n’était pas une super équipe. Depuis, ça a beaucoup changé, beaucoup d’argent a été investi dans le club. Ça n’a plus rien à voir aujourd’hui, mais c’est normal, c’était il y a dix ans quand même. Puis, je pense qu’on prend seulement conscience maintenant que les femmes jouent au foot. Donc, il faut y investir du temps et de l’argent aussi.

« Jouer un match, c’est comme être sur scène pendant un concert. Ce sont les mêmes sensations, sauf que pendant le concert je suis seule. » Émilie Gassin

Que ressens-tu aujourd’hui quand tu penses à cette brève carrière de footballeuse ?
C’est vrai que ça me fait toujours bizarre de me dire que j’ai joué au foot. Ça me semble être une vie à part, aujourd’hui. Mais ce ne sont que de bons souvenirs. Ce qui est super dans ce sport, c’est que tu es dans une équipe. Et j’y ai fait de très belles rencontres avec des personnes qui sont aujourd’hui mes amies. C’était vraiment quelque chose de partir en tournoi ensemble, gagner, marquer des buts importants, tout ça. Ce sont des choses qu’on n’oublie pas. Jouer un match, c’est comme être sur scène pendant un concert. Ce sont les mêmes sensations, sauf que pendant le concert je suis seule.

Tu as gardé contact avec certaines de tes équipières ?
En Australie, il y en a bien encore trois ou quatre avec qui je garde contact, dont une qui est la gardienne de l’équipe nationale. En France, il y a Bérangère (Sapowicz, ndlr) qui était gardienne au PSG et aussi en équipe de France. Ça fait toujours plaisir de voir ses amies à la télé.

Ça se passait comment au niveau de la langue française ?
C’était très difficile. Mis à part une Américaine et moi, les plus jeunes de l'équipe d'ailleurs, toutes les autres filles étaient françaises. C’était le tout début, mais, malgré tout, je pense que c’est la raison pour laquelle j’ai appris assez rapidement. J’étais directement immergée dans le français. Bien sûr, les termes que j’ai appris le plus rapidement étaient en rapport avec le foot. Ce n’était pas évident au début, mais ensuite ça allait.

Quel mot disais-tu le plus au début ?
« Désolée » (rires). Ou alors : « Ça a été ? » J’ai aussi appris ça rapidement, parce que tout le monde me posait cette question. Elles me demandaient toutes « ça a été ? » et moi je répondais sans savoir trop quoi dire « heu, oui oui » . « Salut » aussi, évidemment. Ou les prénoms, c’était déjà pas mal à prononcer.

Après deux années au PSG, de 2004 à 2006, tu retournes donc en Australie et tu reviens en France encore deux ans plus tard. Pourquoi ?
J’avais terminé mes études d’arts plastiques et j’avais envie de repartir, de vivre une expérience seule, sans mes parents, mais en sachant que ma sœur était là, car elle était restée quand j’étais repartie en Australie. C’était aussi pour venir jouer, de la musique, ici à Paris. Je me suis dit que j’allais prendre ma guitare et revenir en tant que jeune adulte. C’était différent de la première fois, car j’habitais alors dans le centre de Paris. J’ai rencontré un tas de personnes et j’ai joué dans plein de bars. C’était le début de l’excitation autour de ma musique et ça m’a donné envie de rester. Et je suis toujours là (rires).

« Après beaucoup de concerts autour de Paris, dans des bars et restos, j’ai fait mon premier gros concert à l’Olympia, en première partie de Youssou N'Dour. » Émilie Gassin

Comment as-tu débuté dans la chanson ?
J’ai toujours écrit. D’abord dans un petit carnet, dans lequel j’inscrivais tout. Puis, je joue de la guitare depuis que j’ai 14 ans. C’est à ce moment-là que j’ai vraiment commencé les chansons, car j’avais un moyen d’accompagner mes textes. J’ai continué à faire ça même quand je suis revenue en Australie à 18 ans, vu que j’étais dans une atmosphère créative avec mes études d’arts plastiques. C’était chouette, mais j’avais aussi envie de tester tout ça en France.

Tu te souviens de ta première représentation en public ?
En dehors de ma famille, devant qui je jouais depuis longtemps, c’était à Melbourne, quand j’avais 18 ans. C’était un petit bar dans le quartier de Brunswick, pas loin du centre-ville. Il y avait plein d’artistes et j’avais un trac énorme. Mais au final ça s’est super bien passé. J’avais fait des CD's moi-même et j’en avais vendus pas mal ce jour-là. Ça m’avait pas mal motivé pour continuer. C’était vraiment un super concert. Je pense vraiment que ça aurait pu être pire. C’était peut-être inconscient, mais je pense que c’est là que j’ai compris que c’est ce que je voulais vraiment faire.

Après ce concert, c’était parti ?
Oui, après j’en faisais pratiquement toutes les semaines. Quand j’étais encore en Australie, j’avais un endroit où je faisais régulièrement des concerts, pas loin de chez moi. C’était devenu un genre de résidence. C’était chouette, parce que c’était devenu le rendez-vous de tous les dimanches. Au début, je n’avais pas vraiment d’attente, ni d’envie en particulier. C’était surtout pour vivre et voyager un peu. Travailler aussi et améliorer mon français. Et finalement, il y a une mécanique qui s’est rapidement mise en route autour de mes chansons et ça m’a permis de rencontrer des personnes qui étaient aussi dans la musique. Ça a vraiment décollé à partir de là.

Depuis, tu as sorti ton premier album, Curiosity.
Après beaucoup de concerts autour de Paris, dans des bars et restos, j’ai fait mon premier gros concert à l’Olympia, en première partie de Youssou N'Dour. À partir de ce moment-là, j’ai pu faire assez de premières parties et sortir mon premier album, qui a un an.

Maintenant que tu es lancée, on peut s’attendre à un deuxième album ?
Je travaille dessus, mais ici j’ai fait des chansons pour un film qui sort au mois de mai. Ça s’appelle « Un homme à la hauteur » et c’est avec Jean Dujardin et Virginie Efira. Le teaser est sorti et il y a une de mes compositions dessus, « Break you as I go » . J’ai deux chansons originales et j’en ai réarrangé une pour un artiste, qui est encore une surprise pour l’instant.

Un jour, on aura droit à une chanson sur le foot ?
Ah, peut-être. Pourquoi pas ? Rien n’est impossible (rires).

Vidéo


Propos recueillis par Giuliano Depasquale
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

On attend avec impatience le beauf qui va nous sortir un "j'en ferait bien mon 4h".
Message posté par LoloB
On attend avec impatience le beauf qui va nous sortir un "j'en ferait bien mon 4h".


Le lecteur de SoFoot : https://www.youtube.com/watch?v=TRoT9-LH4X8
Tu délires ...
les beaufs qui sévissent ici sont bien moins polis et bien plus imagés que cela dés qu'ils voient la photo d'une jolie fille.

Mais il est vrai que pour eux ,"c'est de l'humour", "Charlie Poweeer"et que si tu n'adhères pas,malheur à toi ,t'es pas de la bande ..surtout la bande-son "rires gras" qui gicle en permanence dans leur cervelet .

A part ça ,je ne connaissais pas cette chanteuse,jamais vue ni entendue auparavant .
Chanson sympa ,jolie voix .
didier gomis Niveau : CFA
Note : 5
Message posté par LoloB
On attend avec impatience le beauf qui va nous sortir un "j'en ferait bien mon 4h".


J lui calerais bien quelques gestes techniques entre les jambes !

http://www.paris-canalhistorique.com/wp … lannoy.png
didier gomis Niveau : CFA
Message posté par LoloB
On attend avec impatience le beauf qui va nous sortir un "j'en ferait bien mon 4h".


J lui calerais bien quelques grigris techniques entre les jambes !

http://www.paris-canalhistorique.com/wp … lannoy.png
cedoukeita Niveau : DHR
sur la photo elle me fait penser à la journaliste "en vogue" de france 2. La nouvelle coqueluche du système mediatique.
Garrincha7 Niveau : CFA2
J'en ferais bien mon 4h.
"Premier en sport et en chant"
Premier en sport et en chant
Message posté par Belqola
"Premier en sport et en chant"


Les derniers seront les premiers
Je l'ai "googleimagé", elle m'avait l'air relativement bonne.

Sinon l'interview est intéressant?
garsdlaloire Niveau : District
c'est le premier truc qui t'es venu à l'esprit en même temps...
garsdlaloire Niveau : District
Message posté par LoloB
On attend avec impatience le beauf qui va nous sortir un "j'en ferait bien mon 4h".


c'est le premier truc qui t'es venu à l'esprit en même temps...
Benito-Bx Niveau : CFA
Je la mettrais bien sur mon banc de touche haha
Message posté par Benito-Bx
Je la mettrais bien sur mon banc de touche haha


Même après avoir vu la photo de Didier?
Benito-Bx Niveau : CFA
Message posté par pierre ménès 2.0
Même après avoir vu la photo de Didier?


C'est juste pour la blague.

T'as du mal toi non ?
Message posté par garsdlaloire
c'est le premier truc qui t'es venu à l'esprit en même temps...


Même si c'est le cas, t'es pas obligé de dire ou faire tout ce qui te traverse l'esprit ; ou alors tu es un animal, et en l’occurrence un animal sexiste.
Tu peux même essayer de te remettre en question, mais je veux pas trop en demander non plus.

Comme le disait Camus, un homme, ça s'empêche.
Message posté par pierre ménès 2.0
Même après avoir vu la photo de Didier?


La photo posée par Didier Gomis, vu le visage et le lien, ça semble surtout être Sabrina Delannoy.
Message posté par LoloB
Même si c'est le cas, t'es pas obligé de dire ou faire tout ce qui te traverse l'esprit ; ou alors tu es un animal, et en l’occurrence un animal sexiste.
Tu peux même essayer de te remettre en question, mais je veux pas trop en demander non plus.

Comme le disait Camus, un homme, ça s'empêche.


L'homme est un animal.

Sérieux le nombre de moralistes (ou d'asexués) qui trainent sur la forum c'est dingue. Lolo, t'es qu'une fiotte
Message posté par LoloB
Même si c'est le cas, t'es pas obligé de dire ou faire tout ce qui te traverse l'esprit ; ou alors tu es un animal, et en l’occurrence un animal sexiste.
Tu peux même essayer de te remettre en question, mais je veux pas trop en demander non plus.

Comme le disait Camus, un homme, ça s'empêche.


Ne fais pas la même erreur que moi , ne te laisse pas embarquer par ce genre de commentaire de trolls qui ne demandent que cela ,c'est un des grands buts de leur vie de frustrés onanistes.

Ils traitent souvent les gars comme toi ou moi de moralistes et d'asexués parce qu'on a du respect pour les femmes et un soupçon d'éducation .

Le même genre de gars qui trouvent que le harcèlement sexuel et les insultes à l'égard d'une femme ne sont que des blagues potaches.... mais qui disjoncteraient si on parlait de leur mère,femme ou enfant de la même manière qu'eux le font à l'égard de personnes qu'ils ne connaissent pas .
Le même genre de gars que les deux flics qui viennent d'être condamnés à l'instant aujourd'hui par un tribunal à des peines de prison (avec sursis)plus une interdiction d'exercer pour harcèlement et insultes répétées à caractère sexuel et avilissant envers une de leur collègue.

Bizarrement le Tribunal n'a pas apprécié à sa juste valeur leur "humour gras" . Surement un moralisateur asexué,ce Président de Tribunal.
L'esprit gaulois se perd ,dis donc .
il y a 4 heures 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:37 Valdés lance sa société de production 8 Hier à 13:27 Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13
mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67