Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Musique
  3. // Interview

Emicida : « Robinho n'a pas encore un flow parfait »

Neymar a tourné dans ses clips, Robinho lui envoie ses vidéos de rap, son titre Levanta e anda est devenu l'hymne de Santos et a même intégré la playlist de la BO de FIFA 2015. Lui, c'est Emicida, rappeur brésilien originaire de São Paulo devenu la mascotte du Santos FC.

Modififié
Vous avez grandi à São Paulo, votre frère qui est aussi votre manager supporte Corinthians et vous Santos. Pourquoi ce choix ?
Je suis fan de ce club depuis tout petit, mais je suis moins foot que mon frère. Lui pourrait te dire qui est en tête du championnat vietnamien. Quand j'étais petit, je regardais une série japonaise, Kamen Rider Black RX (une série japonaise style X-Or, ndlr). J'avais vu un des personnages avec le maillot de Santos. Du coup, cela m'est resté. Après, j'aime bien l'état d'esprit du club qui valorise le jeu technique. On a eu Pelé, Robinho, Sócrates, Diego et maintenant Neymar qui a redonné de l'espoir aux supporters. On était devenu habitués à ne plus rien gagner. Ce joueur est devenu une référence. Il a mis tout le monde d'accord. En plus, cela nous a permis de passer à autre chose et ne plus rester que sur Pelé.

Votre titre Levanta e Anda a été joué dans le stade lors de la célébration du titre de Santos dans le stade. Vous êtes une star au club ?
Je suis pote avec plusieurs joueurs du club, dont Robinho. Apparemment, ils m'ont dit qu'ils se passaient le morceau avant les matchs pour se donner du courage, donc cela les a bien aidés. C'est un peu devenu l'hymne du club ensuite. Depuis que je suis célèbre, je ne vais plus au stade dans les mêmes conditions. Avant, j'y allais en tribune comme tout le monde. Depuis que ma musique est jouée dans le stade, j'ai droit à la loge VIP quand j'ai le temps de venir voir les matchs. L'aspect pratique, c'est que lorsque le jeu m'ennuie, je peux faire une petite pause au buffet.

Vidéo

Robinho s'intéresse beaucoup au hip-hop ?
Oui, il est à fond dedans. J'ai déjà rappé avec lui plusieurs fois pour rigoler. Il m'a même envoyé des vidéos de lui en train de rapper. Bon, c'est sûr qu'il a pas encore un flow parfait, en revanche on sent qu'il a du potentiel. Avec de l'entraînement, il pourrait se lancer dans une carrière de MC. Après, sortir un titre avec lui, pourquoi pas ?

Vous avez réussi à faire tourner Neymar dans le clip de votre titre en duo avec MC Guime Pais do futebol. Comment vous vous êtes rencontrés ?
La première fois, j'étais venu le voir lors d'un entraînement, on avait pu discuter. On est restés un peu en contact. Du coup, je l'ai invité sur le tournage du clip du titre dans lequel il est venu faire une apparition, même s'il est très pris. Sur le tournage, je me souviens qu'il avait été très sérieux. C'est un joueur que j'apprécie pour son jeu, et surtout, ce qui m'étonne, c'est qu'il est imperméable à la pression malgré son jeune âge.

Vidéo

La rivalité Corinthians/Santos, comment cela se passe avec votre frère ?
Mon frère est plus fanatique de foot que moi, quand il y a des derbys c'est chaud à la maison, on s'envoie des vannes. Cette année, mon club a enfin gagné, j'étais content, car je m'étais habitué à me prendre beaucoup de vannes dans le passé. De toute façon, les autres clubs comme Palmeiras se font plus charrier. On dit au Brésil que ce club, c'est comme un dauphin : il ne fait que monter et descendre.

Vous avez été choisi pour être sur la bande originale de FIFA 15 pour Levanta e anda. Vous jouez beaucoup aux jeux vidéo ?

Je joue aux jeux vidéos, car je ne suis pas très doué avec une balle au pied. Le jour où j'ai su que j'étais sélectionné pour la BO, j'étais impatient de jouer avec mon titre. Le jour de la sortie, j'ai appelé tous mes potes pour leur faire écouter la musique. Au début, j'attendais que toute la playlist tourne pour tomber sur mon morceau, quand j'ai compris comment choisir un titre dans le menu, je l'ai joué en boucle toute l'après-midi en jouant. Bon après, même si je suis meilleur aux jeux vidéo de foot que sur un terrain, cela veut pas dire que je suis forcément doué avec la manette (rires).

Vous étiez où lors du fameux Brésil-Allemagne ?
J'étais avec mon frère à Berlin, dans un théâtre qui retransmettait le match. Je devais y faire un concert le lendemain. On était entourés de 800 Allemands. Avant le match, on sentait que l'équipe n'était pas au top, mais on pensait qu'ils iraient au bout. Quand il y a eu le premier but, les gens ont explosé de joie et le sol a tremblé. Je me souviens que, même à 2-0, on était encore confiants et on se disait que rien n'était fini. Bon à 3-0, on a compris que c'était cuit. Ce match a commencé comme une comédie, avant de finir comme un film d'horreur. Heureusement que mon concert était prévu pour le lendemain, sinon je sais pas comment j'aurais pu monter sur scène après.

Vous croyez que le Brésil a ses chances pour la Copa América ?
Avec les joueurs qu'on a, bien sûr. Après, je sais pas si c'est une bonne idée d'avoir pris Dunga comme sélectionneur. Je pense qu'on aurait dû faire vraiment table rase du passé au lieu de le rappeler. Cela aurait été intéressant de ramener quelqu'un qui n'est pas installé. Une personne qui arrive avec un regard frais, des nouvelles stratégies et son propre style.

Vidéo



Propos recueillis par David Sfez
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 13 heures 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
il y a 6 heures Froger vers l’USM Alger
Partenaires
Olive & Tom Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
il y a 11 heures Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 9 Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre Hier à 21:23 Zuber égalise d'un coup de crâne pour la Suisse 3 Hier à 20:20 Le sublime but de Coutinho face à la Suisse 2 Hier à 17:45 Lozano climatise l'Allemagne 5 Hier à 17:15 Maradona, le cigare et les yeux tirés 59 Hier à 14:58 La liesse des supporters mexicains à Moscou 2 Hier à 13:48 Un fan égyptien en fauteuil porté dans une fan zone 4 Hier à 11:10 Sept personnes blessées par un taxi à Moscou 15 Hier à 10:33 Le clapping solide des Islandais avant le match face à l'Argentine 10 Hier à 08:24 Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3 Podcast Football Recall Épisode 26 : Les Bleus au ralenti, l'Allemagne démarre et un gardien au festival de Cannes