Émeutes au Monumental

0 2
Il va falloir s'y attendre. Quand River, club le plus titré du pays, est au bord de la relégation, qu'il n'a jamais connue, ses fans deviennent fous.

En Argentine, le football est une passion qui dépasse toute mesure, alors pour les 80 000 supporters qui garnissent le Monumental à chaque rencontre, l'idée de ne plus avoir son match de Primera le week-end est insupportable.

Hier, des centaines de supporters se sont rendus au Monumental, tentant d'y pénétrer, réclamant le départ de leurs dirigeants, et notamment de Passarella, le président, qui ne s'était même pas rendu à Cordoba avec son équipe pour le match aller de ce barrage historique. Des camions citernes ont dispersé les fans, qui ne devraient pas lâcher l'affaire pour autant.

Les Millonarios joueront dimanche leur dernière carte. Ils ont deux buts à remonter à Belgrano, avec trois suspendus, dont Almeyda leur emblématique capitaine. Incapables de mettre plus d'un but dans un match depuis février, la tâche s'annonce compliquée.

Bouillant, le stade pourrait jouer son rôle. Dans un sens comme dans l'autre.

LR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
J'aime bien le logo du club, ce chat royaliste dans sa litière est du plus bel effet.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Robin Leproux recadre
0 2