Emery, l'opposé du père

0 1
En voilà une histoire que même Madame Irma n'aurait pas pu prévoir.

En battant le Deportivo La Corogne (2 à 0, samedi, ndlr), lors de l'ultime journée de Liga, Unai Emery, l'entraîneur de Valence, a fait plonger son adversaire d'un soir en deuxième division et est devenu le pire cauchemar des supporters du club galicien. Soit l'exact opposé de son père. En effet, Juan Emery a lui aussi une histoire avec le Depor. Gardien, il a défendu leurs couleurs pendant trois ans et a été un des principaux artisans de la remontée en 1962, en compagnie de la future idole du Real, Amancio Amaro.

En véritable globe trotter, Juan a notamment porté les couleurs de clubs comme Alavés, Logroñes, Burgos, Huelva ou Grenade. Sachant que le dernier cité remonte cette année, il ne reste plus qu'à espérer que son coach de fils ne refasse pas le même coup l'année prochaine.

NB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Faudrait se mettre a jour sur le fonctionnement des championnats europeens. Ca fait 2 fois que vous annoncez la montee de Grenade alors qu ils sont juste qualifies pour les Playoffs (et meme pas sur de finir 3eme vu qu il reste 2 journees a jouer).
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 1