Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Finale
  3. // FC Séville/Benfica (0-0, 4 tab 2)

Emery exalté, Jesus mauvais perdant

Modififié
Après avoir remporté la troisième C3 de l'histoire du club, Unai Emery, l’entraîneur basque du club andalou, a tenu à féliciter ses joueurs de leur solidarité défensive, clé de ce succès européen selon lui :

« C'est notre capacité à souffrir qui nous a offert le titre. Nous avons souffert contre le Betis, Porto, Valence et ce soir. Mais nous avons toujours répondu présents, toujours été solidaires. Nous avons joué notre premier match de C3 en août, alors que nous aurions dû être en vacances. Nous avons dû surpasser le désintérêt de nos fans pour cette compétition au début ! »

Héros du soir, le gardien Beto exprimait lui toute sa fierté au coup de sifflet final, dans des propos rapportés au site de l'UEFA : « C'est une grande fierté de faire partie de cette équipe. Tout s'est terminé de la meilleure manière possible. Je dédie cette victoire à mon père qui sera particulièrement fier de moi. Cette victoire est pour tous les supporters de Séville. »

À l’inverse, le maudit Jorge Jesus, qui perdait hier soir sa deuxième finale d’affilée, se montrait amer : « Nous avons eu beaucoup d’occasions, mais nous n’avons pas réussi à marquer. Et, comme souvent dans ces cas-là, l’équipe qui souffre le plus est celle qui y croit le plus au moment des tirs au but, qui y arrive avec le plus de confiance. Ce n’est pas la meilleure équipe qui a gagné. Mais félicitations à Séville, qui est une très bonne équipe et s’est bien battue au long de cette Coupe d’Europe. (...) Mais nous faisons du football. Et en football, à la différence des autres sports collectifs comme le basket ou le hand, ce n’est pas toujours le meilleur qui gagne. Il faut l’accepter. »


Ça a pas l'air facile à avaler, dis donc, une défaite en finale. PP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom