Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 29 Résultats Classements Options

Embrouille Llorente-Bielsa

Modififié
Après une nouvelle défaite contre la Sociedad (0-2) ce week-end pour le compte de la 6e journée, l'Athletic Bilbao est désormais à la 17e place du classement. Et comme souvent dans ces cas-là, c'est également tendu en coulisses.

On se souvient que cet été, Fernando Llorente avait demandé à quitter l'Athletic Bilbao à un an de la fin de son contrat. Et que l'attaquant de 27 ans était finalement resté dans un club où il a refusé de prolonger, ce qui lui a valu de s'attirer les foudres de Marcelo Bielsa. Exclu du groupe jusqu'à la fin du mercato, l'international espagnol (21 sélections) est depuis cantonné au banc de touche.

Ne supportant pas les réprimandes du technicien argentin à l'égard de son équipe, Llorente a tout simplement quitté l'entraînement dès la fin de cette vive discussion.


Quand on sait que Bielsa avait frappé des ouvriers parce que le chantier du centre d'entraînement de Bilbao n'avançait pas assez vite, Llorente peut s'estimer heureux. ADS
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:30 La Corse veut adhérer à la FIFA pour jouer la Coupe du monde 107
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
À lire ensuite
Le flegme bordelais