1. //
  2. // Ligue des champions asiatique

Elle vaut quoi cette Ligue des champions asiatique ?

Avec le premier but de Forlán il y a quelques semaines pour Cerezo Osaka, la Ligue des champions asiatique s’est retrouvée (un peu) au centre de l’actualité. Mais que vaut-elle concrètement ? Plongée dans une compétition où les inégalités entre clubs sont aussi fortes que celles de la Champions League européenne.

Modififié
Avant tout, il s’agit de comprendre le fonctionnement de cette compétition. Depuis 2003, la Coupe d’Asie des clubs champions s’appelle la Ligue des champions. Volonté de rénover une compétition mourante tout en améliorant le niveau ? Sans doute. Car dans le même esprit, deux ans plus tard, la Confédération asiatique de football (AFC) décide d’ouvrir sa compétition à un plus grand nombre d’équipes. Désormais, 14 pays ont le droit d’envoyer leurs deux meilleures équipes en Ligue des champions, là où les autres pays dépêchent leur unique champion. À 32 équipes réparties en huit groupes (comme en Europe), la compétition semble plus démocratique, même si de nombreux clubs se sont déjà fait exclure par manque de professionnalisme : ils envoyaient ainsi le formulaire d’inscription de leurs joueurs beaucoup trop tard.

« Il y a une grosse différence de niveau »

Les bases étant jetées, passons à l’analyse du niveau… Christian Pérez est une des premières « stars » occidentales à avoir franchi le Dniepr pour découvrir les terrains d’Asie. En 1996, le Français a ainsi rejoint Shanghai Shenhua dans un championnat qui lui donnait « l’impression que c’était la Coupe de France » . Rapidement, il va cependant découvrir un autre niveau en prenant part à la Coupe des champions. « Le premier match, on l’avait gagné contre une équipe de Hong-Kong. C’était très faible comme niveau, ils venaient d’un championnat peu relevé. Mais bon, après on tombe sur un niveau encore supérieur au nôtre, il n’y avait pas photo au niveau d’une quelconque rivalité, ils avaient de très très bons joueurs par rapport à nous : plus techniques, avec un meilleur mental... »

À cette époque, la compétition était divisée en deux : les équipes d’Asie de l’Ouest et d’Asie de l’Est s’évitaient donc jusqu’en demi-finales. Ce n’est plus le cas désormais, ce qui n’est pour autant pas une bonne nouvelle, comme le confirme Emilio Ferrera, actuellement entraîneur de Genk et ancien adjoint du belge Michel Preud’homme à Al-Shabab de 2011 à 2014. « Quand on tombe contre des équipes du Japon, de Chine, là, il y a une grosse différence de niveau. Ça devient infranchissable, alors que je me souviens qu’on a été éliminé par une équipe japonaise qui était moyenne dans son championnat. » En fait, la Champions League asiatique, c’est un peu comme si Valenciennes tombait contre Quevilly avant d’affronter le Real Madrid au tour suivant. Confirmation auprès de Ferrera. « Quand on est en phase de poules, les équipes saoudiennes tiraient leurs épingles du jeu, et le championnat est d’ailleurs une bonne préparation pour cette étape. Ça devient plus compliqué après, le championnat local n’est en effet pas assez fort pour se préparer à affronter des équipes japonaises ou chinoises. » Inégalités à tous les niveaux, donc.

Inégalités intra et extra-muros

Mais qu’est-ce qui explique ces différences de force ? Ce n’est en tout cas pas l’argent, présent à outrance dans les clubs des pays du Golfe. Il faut donc une autre explication, que donne Ferrera : « Vous êtes limités par le nombre d’étrangers, vous n’en avez que trois. L’Arabie est un petit pays en terme de population, et on ne peut pas la comparer à celle du Japon, où le choix est plus vaste au niveau des joueurs locaux, ce qui leur donne un meilleur réservoir de sélection. » Quand ils évoquent le niveau de la compétition, les deux anciens routards sont unanimes : on est loin de celui de l’Europe. « Chez nous, il y a une tactique supérieure à celle de l’Asie, lance Pérez. Puis le niveau physique n’a rien à voir : les joueurs sont beaucoup plus préparés en Europe qu’en Asie. » Même son de cloche auprès de Ferrera : « On voit bien la différence quand les deux vainqueurs des Champions League asiatique et européenne s’affrontent (au championnat du monde des clubs, ndlr). Le niveau n’est pas comparable : la compétition européenne est plus physique, plus technique… »

Autre grand contraste avec l’Europe : l’engouement autour de la compétition. L’Asie n’étant pas un grand continent de football, la Ligue des champions n’est donc pas vraiment un événement incontournable et cela se ressent à certains niveaux. « Je n’ai pas de souvenir d’un hymne de la Champions League comme en Europe, par exemple, assure Pérez. Mais elle a de toute façon moins d’impact en Asie au niveau médiatique. Pour les Européens, ça représente énormément en termes de visibilité, d’enjeux… » Qui dit peu d’enjeu dit peu de suivi médiatique et donc peu… de supporters dans certains pays. « Je me rappelle d’un quart de finale avec Al-Shabab où il n’y avait même pas 1000 personnes, explique Ferrera. On n’avait pas vraiment un gros potentiel de supporters, mais quand on jouait contre une équipe des Émirats, eux non plus n’avaient pas beaucoup de supporters, et ils ne faisaient pas vraiment le déplacement. C’est quand on jouait à l’extérieur qu’il y en avait : en Iran ou au Japon, on a joué dans des stades combles, mais chez nous… rien du tout. »

L’Europe pour améliorer le niveau ?

Pour beaucoup, les venues des stars européennes pourraient sensiblement améliorer le niveau de la Ligue des champions asiatique. « Il y a beaucoup d’entraîneurs qui commencent à émigrer, comme Lippi, et ils apportent quelque chose là-bas. En Chine, il y a de plus en plus d’entraîneurs européens, le niveau va forcément augmenter. » Pérez partage d’ailleurs l’avis d’Emilio Ferrera : « Ça peut marcher à partir du moment où ils ont des très bons entraîneurs européens. Je suppose que ça a de toute façon bien évolué, car Drogba et Anelka ont quand même joué dans le même club que moi. Maintenant, jouer en Asie est un dépaysement, il ne faut pas le prendre à la légère, car si on manque de concentration et de motivation, on ne répondra pas aux attentes que l’on a sur soi. »

Par Émilien Hofman
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


volontaire82 Niveau : Loisir
Finalement on apprend pas grand chose sur cette ligue des champions asiatique.. Rien sur les équipes actuelles, le vainqueur en titre, les joueurs qui se démarquent..
cerveau-gauche Niveau : Loisir
Pourtant je suis parti voir sur wikipedia: L'Arabie Saoudite a gagné 4 titres, l'Iran 3, le Qatar 2 et les Emirats 1, donc les clubs du Moyen-Orient sont pas tant à la rue que ça...
Un niveau moins bon et personne dans les stades des pays d'arabe ? No shit sherlock.
Pour suivre un peu la j league, je trouve le niveau de jeu interessant, les stades sont vivants, le level technique s'ameliore. Y a toujours un gros soucis au niveau de la rigueir défensive, mais je crois que c'est le championnat asiatique qui se rapproche le plus de l'europe en terme de potentiel. Il reste du taf mais c est encourageant
Gregory Vignal-Qaïda Niveau : CFA2
une des compétitions avec le plus de matchs débridés
Why not Stevie ? Niveau : DHR
Ça serait pas plus simple de faire genre 4 compétitions r"gionales" vu la taille du continent, et à la fin un Final Four.
Du style une zone Moyen/Proche-Orient, une zone Asie centrale, une zone Asie du Sud-Est et une zone Extrême-Orient. Nan ?
Dommage que l'article ne vas pas plus en profondeur en effet.. Mais c'est déjà ca!
BreakTheGame Niveau : Loisir
Il aurait fallu parler des clubs thailandais qui progressent. Burinam vient de battre un club chinois et peut espérer passer dans un groupe avec un club chinois, japonais et coréen. C'est un peu comme si un club Slovene faisait jeu égal avec Barcelone, Leverkusen et Man City
Message posté par BreakTheGame
Il aurait fallu parler des clubs thailandais qui progressent. Burinam vient de battre un club chinois et peut espérer passer dans un groupe avec un club chinois, japonais et coréen. C'est un peu comme si un club Slovene faisait jeu égal avec Barcelone, Leverkusen et Man City


A noter que Buriram United avait justement atteint les quarts de finale la saison passée... On peut donc comparer la performance à ce que l'APOEL Nicosie a fait voici peu. Ils avaient notamment éliminés Bunyodkor (ex-club de Rivaldo).

Cependant, ça risque d'être dur cette saison : il reste un match. Le club thaïlandais est à égalité de points (5) avec le Cerezo Osaka (Japon) et le Shandong Luneng Taishan (Chine). Pour le moment, c'est Buriram United qui est devant grâce aux confrontations directes. Mais le dernier match est en Corée du Sud, chez les Pohang Steelers. Bref, un gros calibre.

De plus, si Buriram United a l'avantage dans les confrontations directes à 3, ça ne sera plus le cas si tout le monde fait match nul : leur goal average est de -3 contre +2 aux Japonais et +1 aux Chinois. Et en cas de victoire du club thaïlandais en Corée du Sud (ce qui serait un exploit), et si victoire il y a dans l'autre match, il faut que ce soit le Shandong (qui reçoit le Cerezo). Buriram United est devant le club chinois aux confrontations directes (1-0 1-1) mais derrière les Japonais (2-2 0-4). Ce serait un véritable miracle s'ils se qualifient !
Salut lecteurs et auteur...
Article léger, voir très léger!
Qui a 10 ans de retard et encore je suis gentil: Christian Perez (1997 sérieux???) pour nous expliquer les différences de niveau de l'AFC Champion's 17 ans plus tard???
Je vis en Corée et j'ai eu la chance de voir la finale aller de la dernière champion's locale entre le FC Séoul et Gagngzhou Evergrande de Lippi, le tout avec un très bon niveau, une grosse ambiance et une organisation irréprochable.
Votre article s'est arrêté avec la domination du Moyen Orient, révolue depuis un petit moment.... La Corée a placé 6 finalistes lors des 8 dernières éditions! Avec les clubs japonais, chinois, australiens voir iraniens, le niveau s'élève de plus en plus! Et comme les interlocuteurs précédents l'ont fait remarqué, les clubs jadis clownesque commence à défendre sérieusement leur chance..... comme les clubs thaïlandais ou ouzbeks.
Que le niveau et l'intensité ne soient pas celle de sa grande soeur européenne, je suis tout à fait d'accord, mais au risque de me répéter, votre article a minimum 10 ans de retard!
il y a 1 heure Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 5
il y a 5 heures Manchester City passe au foot US 11 il y a 8 heures La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 70
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 17:12 Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 Hier à 12:55 La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT)
Hier à 12:04 Une remontée historique des Seattle Sounders 19 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8