Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Elle s'offre des voyages avec la CB de Pandev

Modififié
Toujours utile d'avoir le code de carte bleue d'un joueur de foot.

C'est ce qu'est en train d'apprendre Goran Pandev à ses dépens. L'actuel joueur de Naples s'est fait escroquer en douceur. L'histoire remonte à 2010, lorsque Goran portait le maillot de la Lazio. Une agence de voyage se chargeait de ses déplacements personnels, et plus particulièrement une seule et même salariée. De fil en aiguille, la confiance s'installe et elle prend connaissance de ses codes de carte bleue.

On est tous passé par là, un piratage en règle à cause d'une distraction. Sauf que le nombre de chiffres au compteur différe assez conséquemment sur le compte bancaire d'un sportif. La fraudeuse prend donc ses aises et se paye des billets pour Paris, Milan, Francfort, Amsterdam et Glasgow. Le tout pour un total de environ 6 300 euros. Ce qui paraît très raisonnable au vu des possibilités, mais qui a le mérite de passer incognito pendant un moment. Jusqu'à ce jour. Goran Pandev, averti par sa banque, a logiquement porté plainte.


Il récupérera sans aucun doute son jour de salaire. UB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure Le Belge Tom Saintfiet, sélectionneur de la Gambie 2
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall
Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17