Elle prolonge son contrat pour fuir Trump

Modififié
5 6
Ella Masar McLeod, passée par le Paris Saint-Germain en 2011-12, a demandé à son club de Rosengård, champion de Suède, de signer un nouveau contrat de quatre ans après l’élection de Donald Trump comme président des États-Unis.

L’Américaine n’est visiblement pas fan du personnage et ne souhaite pas rentrer au pays. « J’ai rencontré Donald Trump une fois. C’était pour un dîner de Pâques. J’ai trouvé que c’était un homme effrayant, explique-t-elle. Après les élections, je suis allée voir mes dirigeants et je leur ai demandé de signer un nouveau contrat de quatre ans, comme ça je ne rentrerai pas aux États-Unis tant que Donald Trump sera président. Je suis aussi heureuse d’avoir un passeport canadien. »

La joueuse préfère donc rester en Suède, pourtant dirigée par un dictateur depuis 1981 et la naissance de Zlatan Ibrahimović. RR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

4 ans de plus ou de moins pour McLeod, c'est que dalle quand t'as la vie éternelle.
Putain, je suis curieux de savoir comment s'est passé ce repas...il a du balancer des clichés sur les lesbiennes et le foot féminin ou que sais-je encore..
"Ca m'étonne pas qu'elle veuille rester en Suède : les femmes sont magnifiques là-bas ! Le paradis des lesbiennes." - Donald
1 réponse à ce commentaire.
bestclicpeutsetrompermaispassurvalbuenaninkoulou Niveau : Loisir
Cette brève a au moins le mérite de nous montrer qu'il n'existe pas de différences entre le footballeur professionnel qu'il soit un homme ou une femme.
Démenti sur son compte tweeter : « For the OFFICIAL record, this article is false and I did NOT sign a new 4 yr deal! Trump or Hilary, I am still American/Canadian
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
5 6