1. // Euro 2016
  2. //
  3. // Itw Armando Ufarte

« Éliminer l’Italie, c’est tout sauf anodin »

Bras droit d’Aragonés au moment où ce dernier faisait basculer la Roja de la furia au tiki-taka, Armando Ufarte a longtemps cornaqué les jeunes Iniesta, Ramos, Piqué ou Silva, jusqu’à en faire des champions d’Europe en 2008.

Modififié
Quel regard portez-vous sur l’Euro de la Roja jusqu’à présent ?
Elle a souffert pour gagner le premier match, ce fut plus facile contre la Turquie, mais contre la Croatie, je pense que les joueurs se sont trop relâchés, notamment en défense. Pour l’instant, la sélection espagnole fait un parcours moyen.

Est-ce que le vrai visage de l’Espagne est celui qu’on a vu contre la Croatie selon vous ?
Je pense que toute l’équipe s’est relâchée dans ce match. Les joueurs savaient déjà qu’ils étaient qualifiés. Ça a eu une incidence sur leur prestation. La Roja était dissipée. Les joueurs ont laissé trop d’espace en défense. S’ils veulent éliminer l’Italie, il faudra qu’ils fassent mieux.

En 2008, l’Espagne a vaincu la malédiction des quarts de finale en éliminant les Italiens. Quels souvenirs gardez-vous de cette confrontation qui avait ouvert une nouvelle ère pour la Roja ?
Pour nous, ce match-là avait été le plus compliqué du tournoi. Comme toujours, l’Italie avait un bloc équipe très compact. Les débats étaient plutôt équilibrés. On a beaucoup souffert ce jour-là, mais au final, on avait pu se qualifier aux tirs au but. C’était un peu une finale avant l’heure, parce que même contre l’Allemagne, ça n’avait pas été aussi difficile.

Si l’Espagne l’emporte contre l’Italie, vous pensez qu’elle peut gagner l’Euro comme en 2008 ?
Sans doute. Éliminer l’Italie, c’est tout sauf anodin. Le souci, c’est que l’Espagne croisera sûrement la route de la France et de l’Allemagne en cas de qualification. Rien ne sera facile.

« En 2008, on avait David Villa qui marquait des buts et aidait en milieu de terrain. À l’époque, Fernando Torres était aussi en pleine possession de ses moyens. Ces deux joueurs-là n’ont pas été remplacés, et ça se ressent. » Armando Ufarte

Dans l’équipe actuelle, il y a encore beaucoup de joueurs qui ont gagné les deux Euros et la Coupe du monde. Vous pensez que cette équipe a encore faim de victoires ?
Je ne pense pas que l’Espagne soit repue à ce niveau-là. C’est vrai que certains cadres sont encore là, mais il y a aussi des jeunes qui ont envie de travailler pour égaler ce qu’ont fait leurs aînés. Ceux-là sont à la recherche de crédibilité, et la crédibilité dans le foot est subordonnée aux victoires.

Est-ce que vous voyez des similitudes entre la sélection de 2008 et l’actuelle ?
Elles sont presque similaires, même si les joueurs sont évidemment différents. En 2008, on avait David Villa, un joueur déterminant, brillant, qui marquait des buts et aidait en milieu de terrain. À l’époque, Fernando Torres était aussi en pleine possession de ses moyens. Ces deux joueurs-là n’ont pas été remplacés, et ça se ressent.

Avec Aragonés, vous avez troqué la furia pour le tiki-taka. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que ça n’a pas été simple. Beaucoup vous critiquaient au début…
On voulait que la sélection joue comme elle ne l’avait jamais fait auparavant. Mettre en place une nouvelle philosophie de jeu n’est pas simple. C’est même risqué, mais on s’est aperçu tout de suite qu’on était sur le bon chemin. L’équipe jouait bien, et on a maintenu le cap. L’Espagne avait et a toujours de très bons jeunes. Il faut qu’on continue à soigner notre vivier. Il faut dénicher les pépites, où qu’elles se trouvent, pour qu’ils puissent très vite intégrer les équipes d’Espagne espoirs. Avant d’être l’adjoint d’Aragonés, j’ai été sélectionneur dans toutes les catégories. J’ai commencé avec les moins de 15 espagnols, puis j’ai dirigé les moins de 17, les moins de 19, les moins de 20 et enfin les moins de 21. Sergio Ramos, Piqué, Iniesta, Silva, Torres... Je les ai tous eus à mes ordres en moins de 15 et au final, ils sont tous devenus champions d’Europe et du monde.

« Après l’Euro 2008, j’ai dit adieu au football, un milieu où, parfois, il ne suffit pas d’être un bon professionnel… » Armando Ufarte

À l’époque, vous aviez déjà l’intention de mettre la furia au placard ?
Disons que je voulais que les jeunes jouent d’une manière différente de ce qui se faisait à l’époque. J’ai été élevé en regardant du football brésilien. C’est là-bas que je me suis formé comme footballeur. (Il a vécu au Brésil durant sa jeunesse et a notamment joué au Flamengo et aux Corinthians avant d’être rapatrié par l’Atlético de Madrid, ndlr.) Naturellement, j’ai été influencé par ce que j’ai vu là-bas. Quand j’ai commencé à m’occuper des jeunes, personne en Espagne ne croyait au potentiel des joueurs de petite taille. À l’époque, tout ce qui comptait, c’était la force, la puissance. Ce sont deux notions qui ne font pas vraiment partie de mon vocabulaire footballistique. Pour moi, l’unique taille qui compte, ce n’est pas la taille du joueur, mais la taille de son talent. Quand tu diriges des joueurs qui ont du talent, tout va plus vite. Leurs capacités de compréhension est plus rapide. Ils apprennent plus vite. Ils pigent tous les concepts naturellement. Tu n’as pas besoin de leur donner mille indications, parce que le football coule dans leurs veines. Chez eux, c’est instinctif.

Quel type de relations vous aviez avec Luis Aragonés ?
On a toujours été amis, on s’entendait très bien. On partageait la même vision des choses et c’est tout naturellement qu’on a commencé à faire confiance à un profil de joueurs moins grands, mais plus techniques. On savait que ces joueurs-là pourraient donner une nouvelle identité à la Roja. Pour construire le jeu, on s’est appuyé sur tous les milieux de terrain que j’ai connus dans les différentes équipes de jeunes. On connaissait leurs potentiels, on les suivait depuis longtemps et, surtout, la plupart avaient été sacrés champions d’Europe des moins de 19 ans. Au final, on est devenu champions d’Europe.

Pourquoi vous ne travaillez plus à la fédé espagnole ?
Ils ont dû considérer que je ne faisais pas du bon boulot parce qu’ils n’ont pas renouvelé mon contrat. J’ai été sept fois champion d’Europe avec les moins de 17 et les moins de 19. J’ai perdu une finale de Coupe du monde espoir au Brésil avec une équipe réduite à 10 après la troisième minute de jeu. Après l’Euro 2008, j’ai dit adieu au football, un milieu où, parfois, il ne suffit pas d’être un bon professionnel…

Propos recueillis par Aquiles Furlone
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

"Après l’Euro 2008, j’ai dit adieu au football, un milieu où, parfois, il ne suffit pas d’être un bon professionnel…"

C'est pareil dans tous les milieux professionnels. Y'a la compétence et puis y'a le copinage. Le deuxième est au moins aussi important que le premier.
"Pour moi, l’unique taille qui compte, ce n’est pas la taille du joueur, mais la taille de son talent"

Il y joue pendant sept ans et fait plusieurs essais dans des clubs professionnels français mais est constamment rejeté en raison d'un physique jugé trop frêle. Cependant, à 14 ans, lors d'un tournoi de jeunes où il revêt les couleurs du Montpellier HSC, il est repéré par la Real Sociedad qui lui offre un essai de deux mois avant de lui proposer un premier contrat

Je suis ?

Merci l'Espagne.
Message posté par kafkarnum
"Pour moi, l’unique taille qui compte, ce n’est pas la taille du joueur, mais la taille de son talent"

Il y joue pendant sept ans et fait plusieurs essais dans des clubs professionnels français mais est constamment rejeté en raison d'un physique jugé trop frêle. Cependant, à 14 ans, lors d'un tournoi de jeunes où il revêt les couleurs du Montpellier HSC, il est repéré par la Real Sociedad qui lui offre un essai de deux mois avant de lui proposer un premier contrat

Je suis ?

Merci l'Espagne.


Pas original?
il y a 28 minutes Le 200e but en Premier League de Rooney 5
il y a 7 heures Un lob de soixante mètres en Angleterre 3 il y a 8 heures Le CSC gênant de Wycombe 12 il y a 8 heures Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 37 il y a 11 heures Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 12
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 20:54 L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 Hier à 19:06 Kembo Ekoko à Bursaspor 3 Hier à 18:17 La bastos de Marcos Alonso 3 Hier à 16:53 Il foire sa panenka à la 96e minute 21 Hier à 13:45 La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4
Hier à 12:40 Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 Hier à 11:46 Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 Hier à 11:19 Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 Hier à 10:18 La demi-volée de Gignac 10 Hier à 09:01 Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23
À lire ensuite
Les bouffeurs d’espaces