Élie Baup parle de l'OM

7 29
Les supporters de l'Olympique de Marseille ne portent pas forcément Élie Baup dans leur cœur, mais le technicien français a tout de même mené les Phocéens à la deuxième place de la Ligue 1 en 2012-2013.

Aujourd'hui consultant pour beIN Sports, Baup a livré à La Provence son sentiment sur l'actualité de l'Olympique de Marseille. Sans s'attarder sur le cas Bielsa, tout d'abord : « Il est parti par la petite porte, alors que toutes les portes lui avaient été ouvertes et que le tapis rouge lui avait été déroulé. On lui a donné les clés du club. Il n'y a plus rien à dire, ça ne sert à rien d'épiloguer sur ça. »

L'ancien coach de Toulouse se montre en revanche plus disert concernant Michel, intronisé nouvel entraîneur de l'OM : « [Michel prône] des principes basés sur les sorties de balle, la construction du jeu, l'importance du meneur de jeu dans un système en 4-2-3-1, la possession de balle, la participation dans les couloirs… Après, c'est bien qu'il ait été directeur du centre de formation du Real Madrid (la Cantera). Il aura la capacité de poursuivre la post-formation et de faire progresser des joueurs en devenir. »

En conclusion, Baup glisse tout de même un petit tacle à Vincent Labrune, qui semble clairement privilégier les entraîneurs étrangers dans son projet pour l'OM. Mais le coach à la casquette garde le sens de la mesure : « À ses yeux, ça veut dire que les techniciens français sont bidons. Personnellement, je pense qu'il y a des entraîneurs français qui peuvent relever le challenge. Choisir un étranger, c'est aussi une manière de mettre une barrière avec l'environnement, ça protège les joueurs, l'équipe. Ça, je peux le comprendre. Ne pas communiquer dans la langue, ça met une distance. » HM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
*Parce que les entraineurs français sont frileux et trop défensifs, amoureux des numéros 6 bourrins sans technique.
CHAUVE QUI PEUT !

Non sérieusement, ferme ta gueule Elie. T'es bidon, Dupraz est bidon, Antonetti est bidon, Girard est bidon, je continue ?

Ca va encore hurler au corporatisme ici. Moi je préfère y voir une défense du savoir faire local. Parfaitement.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
7 29