Elias Krantz : « Pas mal de joueurs semblent se reposer sur Zlatan »

En Suède, les gens sont réputés pour leur capacité à aller chercher bonheur. D’ailleurs, il y a un bon petit groupe qui s’appelle Hhappiness. Mieux, son guitariste, Elias Krantz, a la particularité d'avoir joué au foot en 2e division suédoise..

Modififié
1 0
Alors, Elias, la Suède est déjà sortie de l’Euro. Pour toi, c’est logique ou c’est plutôt décevant ? Bien sûr, je suis déçu. Je pense qu’on a été malchanceux contre l’Angleterre et j’attends une réaction contre la France.

Que penses-tu de ton équipe nationale ?
Ben, ça va globalement. Disons que c’est une équipe en construction. Mais on a pu voir au cours du premier match contre l’Ukraine que beaucoup de ces jeunes joueurs n’ont pas encore assez d’expérience pour ces matchs internationaux.

Quel est le principal problème de l’équipe ?
Je pense que l’équipe est dans une phase intermédiaire, entre une façon un peu conservatrice, un peu défensive de jouer, et une façon plus moderne, plus offensive, que le coach essaie d’inculquer. Aussi, ce qui arrive parfois, c’est que nos défenseurs attaquent trop ou vice-versa. Et puis bon, un autre problème est que pas mal de joueurs semblent se reposer sur Zlatan.

Au sujet de Zlatan, est-ce que tu penses qu’il n’a pas de chance de jouer pour la Suède (parce que l’équipe n’est pas à son niveau) ou, au contraire, que l’équipe ne devrait pas autant se reposer sur lui, parce qu’il ne peut pas être le messie ? S’il ne joue pas bien, l’équipe n’a pas de plan B…
Cela ne devrait pas poser de problème d’avoir un joueur comme lui dans une équipe, et pourtant la Suède joue plutôt mieux quand il n’est pas là. Le football suédois ne me semble traditionnellement pas fait pour des joueurs comme Zlatan ; il semblerait qu’ils n’ont toujours pas trouvé les ajustements nécessaires pour faire briller à la fois cette individualité et l’équipe.

Tu as toi-même joué au foot, tu jouais à l’époque à l’AIK Stockholm et tu as d’ailleurs joué contre l’équipe d’Ibra, Malmö ?
Oui, mais il n’était pas là. C’était la finale de Coupe des 16 ans et je me rappelle que nous avions gagné…

Quel genre de joueur étais-tu ?
Un milieu offensif. Zidane était mon joueur préféré, d’ailleurs.

Et pourquoi as-tu arrêté le foot? Tu as connu des blessures, c’est ça?
Oui. Au genou et à l’aine.

Et puis il semblerait aussi que tu n’aimais pas tant que ça être un footballeur…
Autant j’aimais le foot, oui, autant je n’appréciais pas tout ce qu’il y avait autour… (silence entendu)

Mais tu regardes encore des matchs, quand même ?
Ah ben oui, j’aime voir de bons matchs, de belles actions, mais je suis plus un fan du jeu qu’un supporter à proprement parler. Mais bon, j’ai tout de même un joueur préféré… Zlatan, bien sûr!

Voir: le clip de Bananas

Ecouter: le streaming de leur ep du même nom, Bananas


Propos recueillis par Simon Capelli Welter
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1 0