1. //
  2. //
  3. // Roma-Sampdoria

El Shaarawy, la métamorphose expéditive

En deux buts, Stephan El Shaarawy semble avoir évacué d’un revers de la main des doutes profondément ancrés. De fantôme remplaçant à Monaco à titulaire indiscutable avec la Roma, tout va toujours très vite avec le Pharaon. Mais est-il vraiment guéri pour autant ?

Modififié
0 10
Ils ont deux visages différents. L’un est crispé, sourit peu, hurle quand il marque. L’autre est détendu, audacieux, se jette dans les bras de ses coéquipiers quand il fait trembler les filets. Le premier est Stéphane Le Charaoui, attaquant remplaçant de luxe à Monaco, il n’a pas la confiance du coach, peut coûter très cher (16 millions d’euros) au club de la Principauté, s’il passe la barre des 25 matchs joués et ne marque logiquement que deux buts en vingt-quatre apparitions. L’autre est surnommé « le Pharaon » et c’est toujours un immense espoir dans son Italie natale. Il y bénéficie de l’arrivée d’un vent frais à la Roma en la personne de Luciano Spalletti et vient de marquer deux buts de renard (dont un fort joli) en deux matchs. Soit autant que son lointain cousin français. C’est comme si l’épisode monégasque n’avait jamais existé. Les doutes associés non plus. En à peine dix jours, Stéphane est redevenu El Shaarawy.

Confiance, amertume et temps de jeu


Qu’est-ce qui a donc changé en si peu de temps ? La première chose, c’est évident : pour marquer, Stephan doit jouer. Et avec la Roma, il a déjà trois heures dans les jambes en seulement une semaine au club. Deux matchs complets. Il est disponible, pas toujours frais, mais souvent au bon endroit, au bon moment. La deuxième chose, c’est qu’il est animé par un sentiment des plus forts. L’envie de prouver au monde qu’il a encore quelque chose à apporter. D’ailleurs, après son deuxième but en deux matchs face à Sassuolo, quand Il Faraone évoque son début de saison à la Gazzetta, il n’y est pas question de club. Juste d’un sentiment ancré en lui : « C’est déjà une revanche pour moi. J’ai passé des moments difficiles et maintenant, je cherche à me reprendre. Et même quand j’étais blessé, j’ai toujours travaillé pour sortir de cette période compliquée. Aujourd’hui, le travail paye. »


Et puis il y a forcément la confiance qui entre en jeu. Avec Luciano Spalletti, Stephan est comme à la maison. Chose qu'il a encore expliquée en zone mixte après la victoire contre Sassuolo : « Je remercie l'entraîneur pour la confiance qu'il me donne. Nous savions que ce serait un match difficile, Sassuolo a de grands joueurs et n'a jamais abandonné. Il réalise un super travail, surtout sur le plan psychologique. Il sait comment parler aux joueurs. » Pour qu’un joueur puisse imiter Zlatan et y parvenir avec succès, c'est même l'ingrédient indispensable. La confiance. Et pour le moment, Luciano Spalletti le lui rend bien : « J’espère que la folie d’El Shaarawy ne va pas s'arrêter en si bon chemin. »

Titulaire avec la Nazionale ? Vraiment ?


Car, aussi incroyable que cela puisse paraître, les deux bonnes performances de Stephan lui valent déjà des montagnes de louanges dans les médias italiens et des retournements de veste tout aussi soudains. S'il n'a jamais vraiment été écarté par Antonio Conte avec l'Italie, Tuttosport, par exemple, fait désormais du lobbying pour l'Italo-Égyptien. D'abord en lui demandant som ambition pour la Nazionale : « C'est mon objectif. » Et puis en envoyant au sélectionneur un message personnalisé : «  Avec son deuxième but consécutif, il est de retour... » Précipité ? Certainement. Et c'est aussi oublier qu'il n'a jamais réalisé qu'une seule grosse demi-saison avec le Milan. Ce qui joue le plus en sa faveur, finalement, c'est que personne ne s'est vraiment imposé ces derniers temps à la pointe de la Nazionale. Insigne, Eder, Pellé, Immobile, Gabbiadini ou El Shaarawy ? Cela va probablement se jouer dans les semaines à venir.

Par Ugo Bocchi
Modifié

Dans cet article

roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Tant mieux pour ma Roma mais bon, l enflammage est quand même enorme.

Comme précisé dans l article il n a jamais fait qu une bonne demi saison. La c est deux buts coup sur coup mais c est encore loin d être à se taper le cul par terre.

Mais bon c est le chouchou donc il ira à l Euro. Tant qu il ne braque pas la place d'Insigne je m en fous.
Bitedamarage Niveau : CFA
Même s'il n'a pas été très bon a monaco je trouve que tout le monde (club et média) a été tres intransigeant avec lui alors qu'objectivement les fois où il a joué en pointe notamment il a été moins dramatique que Traoré ou même Carillo, mais pourtant on lui a offert moins de chance. Après j'imagine que c'est avant tout une question salariale, il doit avoir un gros salaire et Monaco ne l'aurait gardé que s'il avait été énorme du coup.
weigl,weigl,weigl Niveau : CFA2
Message posté par roberto-larcos
Tant mieux pour ma Roma mais bon, l enflammage est quand même enorme.

Comme précisé dans l article il n a jamais fait qu une bonne demi saison. La c est deux buts coup sur coup mais c est encore loin d être à se taper le cul par terre.

Mais bon c est le chouchou donc il ira à l Euro. Tant qu il ne braque pas la place d'Insigne je m en fous.


Il prendra pas la place d'Insigne. T'imagines, c'est comme si en France Valbuena était sélectionné à la place de Payet, impensable!
Note : 2
Message posté par weigl,weigl,weigl
Il prendra pas la place d'Insigne. T'imagines, c'est comme si en France Valbuena était sélectionné à la place de Payet, impensable!


Oui et puis c'est comme si en 98 on avait put devenir champion du monde sans Cantona, Ginola et Anelka. Cette notion de groupe, vraiment un truc de baltringue.
weigl,weigl,weigl Niveau : CFA2
Message posté par bukowski
Oui et puis c'est comme si en 98 on avait put devenir champion du monde sans Cantona, Ginola et Anelka. Cette notion de groupe, vraiment un truc de baltringue.


Je pense pas que Valbuena est une influence de malade dans le groupe! Puis Canto et Ginola s'étaient embrouillé avec l'EDF, d'où leur absence. Valbuena est catastrophique et risque malgré tout de partir à l'Euro en position de titulaire.
Message posté par weigl,weigl,weigl
Je pense pas que Valbuena est une influence de malade dans le groupe! Puis Canto et Ginola s'étaient embrouillé avec l'EDF, d'où leur absence. Valbuena est catastrophique et risque malgré tout de partir à l'Euro en position de titulaire.


Je pense pas que Valbuena sera titulaire, il n'a pas joué titulaire en bleu depuis quelques matchs. Mais ce que tu dis pour Valvuena au niveau de l'influence vaut encore plus pour Payet. Je compare aucun de ces mecs aux trois gars que j'ai cité qui étaient trois joueurs hors-norme comparés à Valbuena et Payet.

Mais que Deschamps sélectionne un groupe avec d'autres critères que seulement les performances en club moi ça ne me surprend pas, et surtout ça ne me fait pas penser que Payet puisse être le sauver de l'edf comme tu as l'air de le sous-entendre. Faut faire confiance à DD à ce niveau là. Autant en qualité de jeu on fera jamais rien de grandiose, autant pour composer un groupe compétitif avec un super état d'esprit, on peut compter sur notre sélectionner.
weigl,weigl,weigl Niveau : CFA2
Message posté par bukowski
Je pense pas que Valbuena sera titulaire, il n'a pas joué titulaire en bleu depuis quelques matchs. Mais ce que tu dis pour Valvuena au niveau de l'influence vaut encore plus pour Payet. Je compare aucun de ces mecs aux trois gars que j'ai cité qui étaient trois joueurs hors-norme comparés à Valbuena et Payet.

Mais que Deschamps sélectionne un groupe avec d'autres critères que seulement les performances en club moi ça ne me surprend pas, et surtout ça ne me fait pas penser que Payet puisse être le sauver de l'edf comme tu as l'air de le sous-entendre. Faut faire confiance à DD à ce niveau là. Autant en qualité de jeu on fera jamais rien de grandiose, autant pour composer un groupe compétitif avec un super état d'esprit, on peut compter sur notre sélectionner.


Je sous entends rien, bien entendu que Payet ne sera pas le sauveur de l'équipe de France. Par contre on a besoin de mecs comme lui, fin techniquement, pour essayer de produire du jeu.
fuoriclasse Niveau : DHR
C'est quand même étonnant de démarrer une discussion sur la "résurrection" véritable ou anticipée d'un jeune attaquant italien et de la dérouter presque aussitôt avec une discussion, même pas actuelle, sur l'équipe de France...
maxlojuventino Niveau : Ligue 1
Message posté par weigl,weigl,weigl
Je sous entends rien, bien entendu que Payet ne sera pas le sauveur de l'équipe de France. Par contre on a besoin de mecs comme lui, fin techniquement, pour essayer de produire du jeu.


Valbuena est quand même souvent très bon avec l'équipe de France... Parfois il est même le meilleur joueur sur le terrain.

Quant à Payet, il n'a jamais été transcendant en sélection.
C'est ridicule. Le mec a marqué deux buts et on parle de "métamorphose". On en reparlera dans six mois.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 10