1. // CAN 2010
  2. //

El Hadary, ce héros !

Dans n'importe quelle sitcom impayable de la TV égyptienne, Essam El Hadary jouerait le beau gosse mature, gominé, prunelle brillante et sourire ravageur... Au lieu de ça, il est le grand gardien de but des Pharaons, humble et talentueux. A 37 ans, Le « Buffon africain » en culotte de survêt Bernard Lama et N°1 au dos est en passe d'assurer un troisième titre continental à l'Egypte. Un exploit qui pourrait bien le faire accéder au cercle très fermé des meilleurs portiers mondiaux...

Modififié
0 1
C'est quoi le Top 5 des meilleurs gardiens mondiaux ? Fastoche ! Dans le désordre : Buffon, Cech, Van der Sar (si, si !), Casillas et... Et puis c'est tout. Pour la 5ème place, ça se bouscule, mais de loin. Il y a pourtant une flopée de prétendants : Victor Valdès, Palop, Reina, Almunia (Espagne) ? Doni ou Julio Cesar (Brésil) ? Lloris ou Frey (France), Shay Given (Irlande) ? Abbiati (Italie) ? Abbondanzieri (Argentine) ? Kameni (Cameroun) ? Malafeev (Russie) ?... Ne cherchez plus. Le 5ème, c'est Essam El Hadary. A condition que l'Egypte gagne sa troisième Coupe d'Afrique des Nations d'affilée, dans huit jours. Là, ça posera son homme... Pour l'instant, après trois victoires sur trois en poules, les Pharaons sont dans les temps pour consacrer leur portier dans le Top 5 mondial des goal-keepers. D'ailleurs, si l'Egypte est championne d'Afrique, vous verrez Essam célébrer à sa façon quasi rituelle ce nouveau succès continental : en grimpant sur la barre transversale ! Mais, bon... Il faudra déjà se débarrasser lundi du Cameroun en quarts de finale. Jouable, mais pas encore gagné. La suite du tableau annonce la Côte d'Ivoire, ou l'Algérie. L'Algérie... Les Fennecs ont privé les Pharaons de mondial 2010, empêchant le monde entier de découvrir enfin le grand gardien qu'est El Hadary. Pourtant, Essam avait été excellent lors des deux derniers matchs cruciaux au Caire (2-0) et à Khartoum (0-1), ne s'inclinant que sur le missile sous la barre d'Antar Yahia. A cause de cette élimination, El Hadary reste « très grand » , mais pas « immense » ...



Flash-back... 10 février 2006, Stade International du Caire, 800 000 spectateurs (si, si !), finale de la CAN : Côte d'Ivoire-Egypte, 0-0 après prolongations, séances de tirs au but... Didier Drogba, le premier tireur échoue devant El-Hadary, bien parti côté droit... Puis il stoppera plus tard le shoot de Bakary Koné, en se détendant côté gauche. Mohamed Aboutreika claque la balle de match en battant Jacques Tizié (4 tab à 2). L'Egypte remporte sa cinquième CAN et El-Hadary sacré héros de la soirée et meilleur gardien du tournoi. Parce qu'en fait Essam a été excellent tout au long de cette CAN. Il a multiplié les arrêts réflexes, notamment sur une tentative de Drogba en finale, que le Blues pensait décisive. El Hadary est un gardien complet : sûr dans ses prises de balles (il bloque et relâche très peu de ballons, à l'ancienne), toujours bien placé, à la Barthez (ce qui veut dire qu'il n'a pas besoin de plonger même s'il a une bonne détente), redoutable dans les duels à un contre un et surtout nettoyeur des surfaces dans le jeu aérien. Pour qui connaît l'engagement physique ultra costaud sur les coups de pieds arrêtés (corners et coups francs indirects) du football africain, ses sorties autoritaires, généralement du poing, évacuent le danger pour de bon. A la CAN 2008, ce coup-ci au Ghana, re-belotte pour les Pharaons qui enlèvent leur 6ème titre africain. Avec quelques roustes bien senties : un 4-2 en poule contre le Cameroun, un 4-1 en demies contre les Ivoiriens et une petite poussée finale1-0 pour finir contres Indomptables, à nouveau... El Hadary a été encore perfect, bien sûr.



C'est après cette CAN victorieuse qu'il sera au cœur du psychodrame qui va enflammer l'Egypte entière : El Hadary s'est engagé au FC Sion. A 35 ans, le bon Essam voulait enfin tenter l'aventure européenne, même en Suisse, après 12 ans au mythique club d'Al Ahty, géant du Caire. Un pataquès national s'ensuit : le club et la fédé égyptienne empêchent le transfert et Essam fait son autocritique sur toutes les chaînes de TV, jurant que jamais il n'a voulu trahir les fans d'Al Ahly. Parce que El Hadary est leur dieu vivant : avec Essam, depuis 1996, c'est 7 titres nationaux, 4 Coupes d'Egypte, 3 Ligues des Champions de la CAF, 3 CAN (1998, 2006 et 2008) ! Essam, c'est aussi un but légendaire sur coup franc de 80 mètres en Super Coupe de la CAF, contre les Kaiser Chiefs, en 2002... Finalement, il partira quand même à Sion où il réalisera une saison passable, ponctuée par une victoire en Coupe de Suisse 2009 (3-2 contre les Young Boys). Essam est revenu l'été dernier au pays. Mais pas à Al Ahly, où il est devenu tricard à vie. Non, il a posé son balluchon au Ismaily SC. Malgré la « trahison » dont on l'accable encore au pays, personne n'imagine qu'il ne soit pas le gardien de la sélection : c'est là qu'il fait encore largement consensus. Même si les supporters d'Al Ahly le sifflaient encore récemment à chaque sortie de l'Egypte... Shehata, coach des Pharaons, sait bien qu'à 37 ans, Essam est la pièce maîtresse de sa défense : avec lui derrière, les défenseurs ne connaissent pas d'angoisses. Car outre son milieu exceptionnel (Hosni, Hassan, Abou Treika ou Ghali), la force de l'Egypte repose sur le roc Hadary. Dommage que l'Egypte ne soit pas Afsud en juin, Essam serait entré dans le Top 5. Pour le moment il demeure 6ème ex-aequo avec Victor Valdès, Palop, Reina, Almunia, Doni, Julio Cesar, Lloris, Frey, etc...





PS : Pour ceux qui douteraient du talent de El Hadary, qu'ils se souviennent du match inouï réalisé contre l'Italie en Coupe des Confédérations 2009 (1-0 pour l'Egypte !). Il a tout simplement tué l'attaque des azzuri à lui tout seul...



http://www.youtube.com/watch?v=Da4EvQ71rSM

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

C'est un gag?poisson d'avril en avance?,ce mec n'as meme pas reussi a rester en "super"league suisse!le FCSion etait trop pour lui...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 1