1. // Copa Sudamericana
  2. // 1/2 finale retour
  3. // River Plate/Boca Juniors

El Comandante Chávez, l'autre football argentin

Alors qu'Andrés Chávez est incertain pour le retour de la demi-finale de Sudamericana qui a lieu ce soir au Monumental de River, tout Boca tremble. À l'heure de partir à la guerre pour de bon, les Génois aimeraient pouvoir compter sur leur Comandante. Un attaquant gaucher rapide et puissant, qui attaque sans relâche, joue sans respirer et presse comme un pitbull. Bref, un joueur à l'image de la réalité de ce football argentin un peu hystérique.

Modififié

« On pensait qu'il allait devenir karateka »


Salto, un bled de la province de Buenos Aires, à 200 kilomètres de la capitale. Sur les trois kilomètres de route qui les mènent au Club Sports Salto, les petits El Negro et Marcelo ont sept et six ans. Chaque jour, ils s'arrêtent à une boulangerie pour récupérer les pâtisseries invendues de la veille et font la même chose au retour chez un marchand de légumes. El Negro, c'est Andrés Eliseo Chávez. Marcelo, c'est César Marcelo Meli. Aujourd'hui, à 23 et 22 ans, les deux sont titulaires à Boca Juniors. Des potreros de Salto, ils n'ont pas ramené la technique ni le flair. Eux, ils y ont appris la sérénité face aux répétitions de duels, la puissance et la vitesse. Meli est un milieu léger, mais supersonique, ayant le sombre rôle de combler les déséquilibres de sa propre équipe. Plus haut, Chávez est un attaquant-ailier puissant aux jambes de fer, qui encaisse les coups et donne l'impression que le ballon ne s'arrête jamais de rouler. « On pensait qu'il allait devenir karateka. Il aimait bien la boxe, aussi. Il donnait toujours des coups et l'école nous appelait pour se plaindre… » , raconte son père Alberto au journal Clarin.

Petit, Andrés suivait son père sur les chantiers. Jusqu'au jour où Banfield remarque la force du jeune homme, à 15 ans. « C'était dur de le laisser partir. Finalement, il a pris un sac noir, il a mis une casquette et il s'en est allé d'un coup » , poursuit le papa. À Banfield, Chávez entre au centre de formation et étonne une nouvelle fois par son physique. Silvio Marzolini, ex-international et entraîneur de Boca, raconte : « C'est l'un de ces joueurs qui n'ont jamais été petits. Jeune, il avait déjà une force incroyable, je n'ai jamais vu un joueur avec autant de puissance. » Aujourd'hui, cela donne 1m85 pour 85 kilos. C'est finalement Sebastian Méndez qui le fera venir à Banfield à l'occasion de la dernière journée du tournoi de fermeture 2011 : « Il était surprenant parce que même en jouant attaquant, il courait autant, voire plus que les milieux. » Un joueur similaire ? « Podolski, peut-être. Un neuf qui écarte bien le terrain, mais il a moins de puissance. Ce n'est pas évident de trouver quelqu'un avec les caractéristiques d'El Negro. » À Banfield, Chávez marque ses premiers buts, reste sur le navire malgré une relégation, remporte le titre de champion de deuxième division et finit par marquer 36 buts en 96 rencontres. À Banfield, Chávez devient El Comandante.

Ardeur, force et courses


En laissant partir le gros salaire de Juan Roman Riquelme cet été, Boca Juniors a fait des économies. Alors, pour 2,2 millions de dollars, le club du Sud de Buenos Aires achète 50% des droits de gaucher, qui arrive parmi six grands renforts (avec Carrizo, Calleri, Meli, Castellani et le Chilien Fuenzalida). Seulement, en ce début de tournoi de transition, Carlos Bianchi ne le fait pas jouer. Matias Almeyda, entraîneur de Banfield, s'indigne : « S'il ne joue pas, qu'ils nous le rendent ! » Et puis, Bianchi est évincé au profit de Rodolfo Arruabarrena. Un entraîneur fait par et pour Boca, qui met en place des idées faites par et pour Boca : un 4-3-3 solide sans être rigide, à la création limitée aux pieds capricieux de Gago, mais aux courses et aux appels infatigables. Dans ce schéma, le Vasco fait tourner une armée d'attaquants plus bestiaux que divins : El Puma Gigliotti, El Burro Martinez, Federico Carrizo, Jonathan Calleri et El Comandante Chávez.

Au match aller à la Bombonera, le Comandant aura été l'auteur de la plus grande occasion du match : un tir puissant du gauche dans un angle fermé, bien repoussé par Barovero. Surtout, il aura attaqué la dernière ligne de River sans jamais montrer le moindre signe de fatigue. Zéro but mais une ligne dans Olé : « L'ardeur, la force et les courses qui plaisent au palais des hinchas de Boca » . La Bombonera, amatrice de sang et de larmes, est sous le charme. Avant ce match aller, il avait déclaré vouloir marquer « en arrivant de l'extérieur de la surface, croisant le milieu et tirant au ras d'un poteau » . En puissance, quoi. Cette saison, c'est son aptitude au combat qui aura mené Boca jusqu'aux portes de la finale de la Sudamericana, notamment en quarts de finale contre Cerro Porteño : victoire 1-4, pour 2 buts et 2 passes décisives.

Figure réaliste du football argentin


Cette saison, River a dévoilé sa perle Matías Kranevitter, meneur de jeu reculé capable de varier les rythmes et de lire le jeu. Mais le championnat d'Argentine tend toujours plus à offrir ces profils de joueurs aimant défier la terre entière, armés de leurs dribbles, feintes et accélérations. Parfois, cela donne naissance à des Kun Agüero. D'autres fois, cela donne des Ricky Centurion, dribbleur virtuose du Racing de Avellaneda, renvoyé par le Genoa l'an passé. Comme dit Marcelo Bielsa, « ce qui rend le joueur argentin différent, c'est son côté rebelle. Le joueur argentin ne se résigne pas à la défaite, il la déteste et il aspire plus que les autres à la victoire. Cela doit être pour ça qu'on ne nous aime pas dans le reste de l'Amérique latine. » La semelle et les pauses de Juan Roman Riquelme n'étaient qu'une vitrine pour le reste du monde.

Aujourd'hui, le football argentin est fait à l'image du jeu d'El Comandante Chávez : de droite à gauche, en l'air, en profondeur, il n'y a pas de pause. En Europe, le ballon va très vite. En Argentine, c'est le jeu qui ne s'arrête jamais et qui devient irrespirable. Les attaquants ont donc appris à gagner des duels épaule contre épaule autant qu'à faire des passements de jambe. Et si Andrés Chávez est vraiment un commandant, il est l'un de ces chefs de guerre qui a pris le pouvoir par l'exemple, sur le champ de bataille. Chávez tue et réfléchit après, c'est un fantassin qui commande. Et voilà ce qu'est devenue cette équipe de Boca Juniors aujourd'hui : une équipe de soldats sans stratège. Des soldats qui ont hâte d'en découdre ce jeudi soir dans les quartiers riches du Monumental…

Youtube


Par Markus Kaufmann, à Buenos Aires À visiter :

Le site Faute Tactique
Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Merci de nous faire découvrir ces joueurs.
"Quartiers riches" faut arrêter ac ce mythe, River est à l'origine le 1er club du quartier de ... Boca!
Hier à 16:29 Will Ferrell veut Chicharito au Los Angeles FC 17
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:21 Lampard entraîneur d'Oxford United ? 2 Hier à 10:32 Le superbe but d'Independiente 4 Hier à 08:40 Malouda va jouer la Gold Cup avec la Guyane 24 Hier à 08:35 Des matchs de C1 sur Facebook 11 mardi 27 juin Shrewsbury et le retour d'une tribune « debout » en Angleterre 15
mardi 27 juin Le monde du foot rend hommage à Stéphane Paille 20 mardi 27 juin Jorge Mendes mis en examen pour délit fiscal 43 mardi 27 juin Stéphane Paille est décédé 37 mardi 27 juin La Ligue des champions reprend ce soir ! 27 mardi 27 juin Lugano prolonge à São Paulo 5 mardi 27 juin Falcao s'essaye au baseball 3 mardi 27 juin Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 12 lundi 26 juin FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 67 lundi 26 juin Boca et le souvenir de la D2 7 lundi 26 juin Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) lundi 26 juin Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 lundi 26 juin Bagarre générale lors d'un match de charité 35 lundi 26 juin La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 60 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 38 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20
À lire ensuite
Quel TIG pour Brandão ?