1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe A
  3. // Mexique/Croatie

« Eh puto » , le chant de la discorde

Ce soir, face à la Croatie, les fans mexicains seront épiés par les officiels de la FIFA. En cause, un chant considéré comme homophobe. Au Mexique, les menaces de sanction de la FIFA ont provoqué un débat entre défenseurs d'une tradition populaire et critiques de l'homophobie ordinaire.

Modififié
52 38
Jeudi dernier, la FIFA annonçait avoir ouvert une enquête pour « conduite inappropriée de fans » , suite à une dénonciation de l'association FARE, réseau luttant contre les discriminations au sein de la planète foot. En cause, des chants « anti LGBT » pendant Mexique-Cameroun : le fameux « Eeeeeeeh Puto ! » hurlé par les fans d'El Tri sur chacun des dégagements du gardien adverse, sorte d'équivalent au fameux « Oh hisse enculé ! » des stades français. Dans les deux cas, le mexicain et le français, le contenu homophobe du chant ne peut être nié, mais il reste difficile de comprendre pourquoi la FIFA s'est réveillée aujourd'hui, alors que les fans d'El Tri s'étaient déjà illustrés lors des Mondiaux 2006 et 2010.

Peut-être parce que le phénomène se propage désormais au-delà des secteurs des tribunes peuplées de Mexicains. Entonné en règle générale de manière bon enfant, le chant peut ainsi amuser les supporters adverses, ou le public neutre, qui se met à l'entonner parfois sans en saisir le sens. Cela fut le cas par exemple lors du dernier tournoi de Toulon. Ce fut également le cas lors de Mexique-Brésil. L'enquête ouverte par la FIFA concerne d'ailleurs les supporters des deux camps, mais le risque de sanction - une amende - en cas de récidive implique avant tout les Mexicains, pour qui le « Eh Puto ! » fait partie du folklore des tribunes.

«  Pourquoi ne pas dire "puto" à vos enfants ?  »

Dans un premier temps, c'est l'incompréhension qui a frappé les supporters mexicains. Sur Twitter, un hashtag vengeur a ainsi appelé à remplacer le « Eh Puto » par un « Eh Corrupto » (corrompu), afin que la FIFA se voit retourner comme un boomerang sa tentative de policer les manières des fans. D'autres faisaient dans le potache en invitant à glisser du « Eh Puto » , au « Eh Pluto » , comme le chien de Mickey. Enfin, certains s'improvisaient étymologistes au second degré en assurant que « "puto" ne fait pas référence à l'homosexualité mais vient du Nahuatl (la langue des Aztèques) "putotzin", qui signifie "j'espère que ton dégagement sera horrible !" » Dans un deuxième temps, plusieurs éditorialistes, de la presse sportive ou généraliste, ont toutefois estimé que cette menace de sanction de la FIFA pouvait constituer une belle occasion de lutter contre l'homophobie ordinaire des supporters, mais aussi d'un pays profondément machiste. « La FIFA a raison, estime ainsi Alvaro Cueva, dans les colonnes de Milenio. « Puto » est un adjectif qui s'utilise au Mexique pour insulter les homosexuels, un synonyme méprisant de lâche. Nos assassins, avant de tuer un gay, lui crient « puto ! » « Maintenant, on dirait que le mot "puto" n'a rien de mauvais, qu'il fait partie de nos traditions, poursuit l'éditorialiste, mais dans ce cas pourquoi ne pas dire "puto" à vos enfants, à votre père, ou à votre mari ? » « Je confesse que je m'amuse quand je l'entends, estime pour sa part Martin del Palacio, dans une tribune publiée par le site sportif mediotiempo.com, car comme tout supporter, j'ai un côté infantile et primaire, mais cela ne veut pas dire que je vais justifier quelque chose qui n'est pas bien. »

« Pour moi, ce n'est pas grave »

Plus officiellement, la CONAPRED, organisme mexicain chargé de lutter contre les discriminations, a estimé dans un communiqué que « le cri de "puto" est une expression de mépris et de rejet. Il ne s'agit pas d'une expression neutre, il s'agit d'une qualification négative (…) qui rapproche la condition homosexuelle de la lâcheté et de l'erreur. » Une mise en point de la CONAPRED pas provoquée par l'ouverture d'une enquête par la FIFA, mais par la déclaration du directeur des sélections nationales mexicaines, Hector Gonzalez Iñarritu (frère du cinéaste), pour qui « on ne peut malheureusement rien faire, il s'agit d'une expression normale, qui est devenue une coutume dans nos stades » . Le sélectionneur d'El Tri, Miguel Herrera, s'est refusé, lui aussi, à appeler ses supporters à cesser : « On est avec eux. Ce cri sert seulement à mettre la pression sur le gardien rival. Pour moi, ce n'est pas grave. » Miguel Herrera s'y connaît en matière d'homophobie, lui qui s'était signalé en 2013 en parlant des « déviances sexuelles » de l'ex-sélectionneur Miguel Mejía Baron (Coupe du monde 1994), allusion à sa prétendue homosexualité. Reste que le timing de la FIFA peut toujours poser question, comme ses indignations à géométrie variable : les deux prochaines Coupes du monde ne vont-elles pas êtres organisées par la Russie et le Qatar, deux pays pas franchement reconnus pour leurs penchants gay friendly ?

Par Thomas Goubin
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

J'ai pu lire sur Slate.fr que ce soir des "Eeeeh Pepsi !" allaient fuser des tribunes au lieu du "Puto" ... de quoi faire chier la FIFA et son partenaire intime Coca-Cola.

Sinon, en matière de détournement d'attention et de d'hypocrisie, la bande à Blatter c'est des champions, y a pas à dire.
Nos assassins, avant de tuer un gay, lui crient « puto ! ».» « Maintenant, on dirait que le mot « puto » n'a rien de mauvais, qu'il fait partie de nos traditions.

Y'a pas a dire les traditions, ça tue.
la montre Niveau : DHR
Je crois que le sens voulue par les supporters lorsqu'il crie oh hisse éculé ou he puto n'a aucun rapport avec l'homophobie c'est juste un moyen un peu débile de chambrer l'adversaire. La fifa cherche encore la merde ou il y en a pas, au lieu de s'occuper de cas plus grave et avéré d'homophobie dans le foot ou de la corruption.... OH Wait !!
Scotch_OMsoccer Niveau : Loisir
c'est le problème quand t'as des hordes de supporters bourrés qui continuent de consommer dans les tribunes.

la consommation d'alcool dans le stade est pourtant interdite au Brésil.

Oui mais voilà, la FIFA l'a contraint à l'autoriser pendant la compétition pour ne pas fâcher son sponsor Bud.

"Karma is a bitch in a tight dress"
Message posté par Faïçal
J'ai pu lire sur Slate.fr que ce soir des "Eeeeh Pepsi !" allaient fuser des tribunes au lieu du "Puto" ... de quoi faire chier la FIFA et son partenaire intime Coca-Cola.

Sinon, en matière de détournement d'attention et de d'hypocrisie, la bande à Blatter c'est des champions, y a pas à dire.


@Faïcal: Haha vraiment génial s'ils font le truc avec Pepsi, c'est la meilleure réponse à l'hypocrisie de la FIFA.

Sinon, une preuve de plus que les mecs qui dirigent le football mondial n'ont aucune culture foot. C'est du chambrage entre supporters comme ça se fait partout.
Putin le nombre de fois ou j'ai gueulé "Ooooooh hisse enculé" au Parc, je savais pas que j'étais homophobe. Heureusement la FIFA me l'apprend et je vais pouvoir me faire soigner.

Je vous l'annonce : l'Euro 2016 faudra pas faire un pet de travers avec les milices UEFA/SOS RACISME/FIFA/LICRA qui seront partout.
Message posté par Faïçal
J'ai pu lire sur Slate.fr que ce soir des "Eeeeh Pepsi !" allaient fuser des tribunes au lieu du "Puto" ... de quoi faire chier la FIFA et son partenaire intime Coca-Cola.

Sinon, en matière de détournement d'attention et de d'hypocrisie, la bande à Blatter c'est des champions, y a pas à dire.


@Faïcal: Haha vraiment génial s'ils font le truc avec Pepsi, c'est la meilleure réponse à l'hypocrisie de la FIFA.

Sinon, une preuve de plus que les mecs qui dirigent le football mondial n'ont aucune culture foot. C'est du chambrage entre supporters comme ça se fait partout.
Putin le nombre de fois ou j'ai gueulé "Ooooooh hisse enculé" au Parc, je savais pas que j'étais homophobe. Heureusement la FIFA me l'apprend et je vais pouvoir me faire soigner.

Je vous l'annonce : l'Euro 2016 faudra pas faire un pet de travers avec les milices UEFA/SOS RACISME/FIFA/LICRA qui seront partout.
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Note : 4
Personnellement je n'ai pas le sentiment que "enculé" est une connotation volontaire à l'homophobie.

Au même titre que "bâtard" n'a plus rien a voir avec son sens originel, à savoir le fait qu'une personne soit née hors mariage.
Mister Sandman Niveau : DHR
Encore un exemple parfait du pouvoir délirant des lobbies et de la manipulation de masse qu'est le politiquement correct.

"Dans les deux cas, le mexicain et le français, le contenu homophobe du chant ne peut être nié"

C'est la première fois de ma vie que j'entends cette interprétation délirante. Mais j'imagine que c'est comme le contenu nazi de la quenelle qui ne pouvait être nié avant que les associations et lobbies décident qu'elles n'en avaient plus rien à foutre.
Message posté par Nico2845


@Faïcal: Haha vraiment génial s'ils font le truc avec Pepsi, c'est la meilleure réponse à l'hypocrisie de la FIFA.

Sinon, une preuve de plus que les mecs qui dirigent le football mondial n'ont aucune culture foot. C'est du chambrage entre supporters comme ça se fait partout.
Putin le nombre de fois ou j'ai gueulé "Ooooooh hisse enculé" au Parc, je savais pas que j'étais homophobe. Heureusement la FIFA me l'apprend et je vais pouvoir me faire soigner.

Je vous l'annonce : l'Euro 2016 faudra pas faire un pet de travers avec les milices UEFA/SOS RACISME/FIFA/LICRA qui seront partout.


Sauf que Puto n'a rien a voir avec un enculé à la française mais s'emploie quasi exclusivement avec les homos au mexique, et que les footballeurs homosexuels mexicains, bah ca n'existe pas (car si ça existait, ca ne vivrait pas très longtemps) donc voila pourquoi la fifa s'attaque à ça. Ca n'a rien a voir avec le traditionnel "enculé" du parc.

Et tes milices que sont sos racisme et licra, même si elles peuvent te sembler omni présentes et lourdes parfois, je peux te dire qu'elles ont contribué à pas mal de progressisme dans la société française. (à qui se rappelle le droit informel d'un noir, d'un homo ou d'une femme dans les années 60).
On dirait que le rejet des minorités menace notre société. Racisme, Antisémitisme, Homophobie ...

Ca devient une obsession de parler de discrimination. C'est complètement disproportionné.

J'ai l'impression de vivre en 40 sous Vichy.

D'ailleurs j'annonce un festival de Silvio Piola pour Italie - Uruguay.
Rastashaman Niveau : CFA2
Non mais les supporters mexicains auraient entendu des insultes racistes de la part du gardien adverse à leur encontre. Ils donc n'ont fait que répondre...
Les pédales on en a rien à cirer, elles n'ont qu' à se mettre à la danse.
Message posté par Adonkor


Sauf que Puto n'a rien a voir avec un enculé à la française mais s'emploie quasi exclusivement avec les homos au mexique, et que les footballeurs homosexuels mexicains, bah ca n'existe pas (car si ça existait, ca ne vivrait pas très longtemps) donc voila pourquoi la fifa s'attaque à ça. Ca n'a rien a voir avec le traditionnel "enculé" du parc.

Et tes milices que sont sos racisme et licra, même si elles peuvent te sembler omni présentes et lourdes parfois, je peux te dire qu'elles ont contribué à pas mal de progressisme dans la société française. (à qui se rappelle le droit informel d'un noir, d'un homo ou d'une femme dans les années 60).


@ Adonkor : Ok, c'est vrai que le raccourci puto = enculé est un peu limité. Mais c'est pareil en France avec les mecs qui gueulent : "Et les ***** sont des salooopes". Ca n'a rien d'homophobe, c'est du chambrage. Et ce même si des dégénérés s'en prennent à des homos en les traitant de "salopes".

Pour ce qui est des pseudos assos comme la Licra ou SOS Racisme, à part coûter des millions et dans le deuxième cas réaliser l'exploit de voir quasiment tous ses présidents successifs se faire condamner pour abus de biens sociaux, non, ils ont fait que du mal aux minorités de ce pays.

Ca ne se résume pas qu'à ça bien sûr, mais ce que je constate, c'est que ça fait 30 ans qu'ils sont dans le paysage, et ça fait 30 ans que le FN bat des records à chaque élections. Ca fait 30 ans qu'il y a de plus en plus de tensions, qu'ils inventent des débats et créent des problèmes là où il y en a pas.
Je ne dis pas que l'idée de départ n'est noble, mais le fait est : le résultat de leur travail est catastrophique, et ils ont fini par se faire haïr par des mecs anti-racistes comme moi.
Le progressisme ne vient sûrement pas d'eux.
denis brognard Niveau : Loisir
Message posté par SnorunK
On dirait que le rejet des minorités menace notre société. Racisme, Antisémitisme, Homophobie ...

Ca devient une obsession de parler de discrimination. C'est complètement disproportionné.

J'ai l'impression de vivre en 40 sous Vichy.

D'ailleurs j'annonce un festival de Silvio Piola pour Italie - Uruguay.



J'ai l'impression que tu n'as pas bien assimilé tes leçons d'histoire géo...
A la limite je comprends que dire enculé à un gay est offensant. Mais les insultes comme toute expression est le fruit d'une longue maturation et avec le temps l'étymologie devient de plus en plus distante. Les gamins de 12 ans qui disent qu'ils kiffent grave ne pense pas une seconde au chanvre.
Et puis si on commence comme ça, il faut considérer un film anglo-saxon d'homophobe, dès qu'il y a l'utilisation du mot fuck ou d'un de ses dérivés.

Et franchement, quand t'as une tribune entière qui gueule "Oh hisse enculé" c'est vraiment jouissif.
Message posté par Adonkor


Et tes milices que sont sos racisme et licra, même si elles peuvent te sembler omni présentes et lourdes parfois, je peux te dire qu'elles ont contribué à pas mal de progressisme dans la société française. (à qui se rappelle le droit informel d'un noir, d'un homo ou d'une femme dans les années 60).


Ou à augmenter le repli communautaire, les tensions entre les différentes branches de la population et la victimisation permanente.
Gerd Müller Niveau : CFA
Message posté par Mister Sandman
Encore un exemple parfait du pouvoir délirant des lobbies et de la manipulation de masse qu'est le politiquement correct.

"Dans les deux cas, le mexicain et le français, le contenu homophobe du chant ne peut être nié"

C'est la première fois de ma vie que j'entends cette interprétation délirante. Mais j'imagine que c'est comme le contenu nazi de la quenelle qui ne pouvait être nié avant que les associations et lobbies décident qu'elles n'en avaient plus rien à foutre.


Voilà le commentaire théorie du complot absolument pas surprenant. "On mon dieu on peut plus penser librement, c'était mieux avant."

Alors même si ça m'arrive d'utiliser ce genre d'insulte, il faut avoir l'intelligence de reconnaître son caractère homophobe.

De la même manière que dire à une personne "c'est du travail d'arabe" est raciste, "enculé" est une insulte homophobe. Pour la simple est bonne raison qu'elle renvoie a une pratique homosexuelle et qu'être homo c'est malsain, maladif et qu'on les considère comme pas net dans leur tête. Donc par déduction logique, l'insulte est homophobe.

La société est remplie de discrimination. Et les insultes ont généralement pour but de montrer que tu n'appartient pas à la masse blanche hétéro.
Donc on insulte les gens de PD, que c'est une tête de turc etc
George Orwell, 1984. On y vient
nivuniconu Niveau : CFA2
Débat stérile : )
Y veulent polisse notre football le rendre normal alors qu il est passionnel, le rendre soit disant propre alors qu ils ont les mains sales.
Vivent le foot populaire !!!! Mort au foot buissness et à la FIFA !!!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Ah Ticos Ticos Ticos !
52 38