Égypte : onze supporters condamnés à mort

Modififié
10 2
La justice égyptienne a tranché.

Le 1er février 2012, dans le cadre du championnat d'Égypte, Al Masry recevait Al-Ahly, au Port-Saïd Stadium. Al Masry l'emporte (3-1), mais ça ne calme pas les supporters locaux qui se ruent sur le terrain « à la chasse » aux joueurs, puis aux supporters, du club cairote. L'affaire tourne à l'émeute, le bilan est sévère : 74 morts, des centaines de blessés.

Plus de deux ans plus tard, en avril dernier, alors que le procès initial avait été annulé (à la suite, notamment, de manifestations ayant engendré 22 morts, en janvier 2013), la justice égyptienne a condamné onze supporters, à l'origine de ces violences, à la peine capitale. Un jugement confirmé ce mardi, tandis que 21 autres accusés ont été définitivement acquittés. FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Kit Fisteur Niveau : Loisir
11 seulement dans un pays qui condamne à mort à tour de bras ? Putain il baisse le Al-Sissi, si ça continue bientôt on ne laissera même plus les policiers violer en paix les manifestantes...

Si on ne peut même plus tuer et violer à tour de bras, ou est ce qu'on passera nos prochaines vacances, vu le prix élevé des billets d'avion vers la Corée du Nord ?
hisoka
Eux ils ont été jugée, yen a qui n'ont même pas cette chance l'armée leur a tiré dessus en pleine rue (des civils qui n'avaient rien fait).

Al-Sissi est le renouveau de l'Égypte, un grand homme, bon, droit et démocratique....
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
10 2