Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. // Coupe de Belgique
  2. // Anderlecht-Standard de Liège (0-1)

Effleuré par une bière, Sá Pinto simule et est expulsé

Modififié
Sá Pinto se prend une pinte.

La qualification du Standard de Liège pour les quarts de finale de la Coupe de Belgique n’a pas été de tout repos. Lors de la victoire des Liégeois face à Anderlecht (1-0) mercredi soir, Ricardo Sá Pinto a été expulsé après s’être mystérieusement effondré en plein sur le terrain. Furieux, le remuant entraîneur du Standard s’en est pris à l’arbitre, expliquant avoir été frappé par un verre de bière qui a, en réalité, atterri à quelques centimètres de son pied.


« On m’a envoyé quelque chose, j’ai senti quelque chose tomber lourdement sur mon pied, a-t-il ensuite expliqué pour RTL, après la rencontre. Je me suis tenu pour voir ce que j’avais, car je n’ai pas vu ce qui tombait sur moi.  » Interrogé ensuite sur sa chute, qui semblait un peu excessive, le sulfureux entraîneur a rétorqué : « Était-ce nécessaire de tomber par terre ? Et les jets de projectiles, c’est bien ? Je n’accepte pas qu’on retourne la situation. Je suis nerveux à cause de cette situation. Tu ne peux pas laisser se passer une situation pareille ! Si la bière tombe sur ma tête, le match est terminé ! Aujourd’hui, c’est une bière et demain, c’est autre chose. Mais bon, je vais me relever. Je suis un homme de guerre et de bataille. »

Plutôt un « Charlie Chaplin » , selon son homologue d'Anderlecht, Hein Vanhaezebrouck. LG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 13:51 Papus Camara : « S'attendre à ce qu'ils montrent un autre visage » 17 Hier à 12:06 Un quintuple sauvetage fou en FA Trophy 13
Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 11:22 La gendarmerie saisit 500g de résine de cannabis à l'effigie de CR7 35