1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe E
  3. // France/Honduras

Eduardo Rihan Cypel : « Sócrates, c'est le Duke Ellington du football »

Eduardo Rihan Cypel est français, brésilien et député de la 8e circonscription de Seine-et-Marne. Passionné de ballon rond comme tout Brésilien qui se respecte, il vient de mettre en place l'équipe de France de football des députés dont il vient d'être nommé capitaine. À 38 ans, le futur papa reçoit dans les salons de l'Assemblée nationale et nous parle, entre deux gorgées d'expresso, de ce qui l'a toujours animé dans la vie : le football.

Modififié
Vous êtes né à Porto Alegre, de deux parents brésiliens ?
Je suis né le 13 novembre 1975 à Porto Alegre, au Brésil donc. Mon père a immédiatement fait de moi un supporter de l'Internacional de Porto Alegre alors que ma mère était supportrice du Grêmio. Il a donc fallu qu'il agisse vite. Il m'amenait au stade. J'ai toujours ma carte de jeune adhérent au club d'ailleurs. Mes deux parents sont donc nés à Porto Alegre. J'ai vécu au Brésil jusqu'à l'âge de dix ans, dix mois et dix jours, et suis arrivé en France en septembre 1986, à Créteil.

Vous avez donc eu une éducation basée sur le football.
Où il fait partie de la vie quotidienne plutôt. C'est une dimension essentielle chez un gamin et même ses parents. Qui plus est dans une ville coupée en deux, entre supporters de l'Internacional et du Grêmio. Quand on rencontre quelqu'un à Porto Alegre, c'est quasiment la première question qu'on pose : « T'es Grêmio ou t'es Colorado ? »

Au Brésil, le foot est un passage obligatoire ?
Tel qu'on le vit, tel que je l'ai vécu, la question ne se pose même pas. Le football est une évidence. On naît dedans. J'ai dû apprendre à toucher la balle avant même de savoir marcher. Je n'ai pas de souvenirs sans une balle de foot à côté. Au moment de partir en France - j'étais en CM2 - mes potes de classe m'ont fait une surprise et sont venus à l'aéroport pour me donner un ballon. À l'école, c'était match de foot à toutes les récrés. C'est quelque chose qui est évident pour 99% des gamins au Brésil. Une des premières bagarres à la naissance d'un gamin dans une famille, c'est de savoir qui va lui offrir son premier pyjama aux couleurs du club.

Vous allez au stade aujourd'hui encore ?
J'y vais, mais j'ai moins le temps. J'ai joué à une époque qui était peut-être la plus belle. Il y avait encore ce football un peu authentique, ce football de mauvais garçon où les gars jouaient avec les chaussettes baissées. Il y avait de la classe, du jeu et pas uniquement un système défensif extrêmement tactique. J'ai vécu la dernière période avec Zico, Falcão, Sócrates au stade, au début des années 80. Le grand Falcão de la sélection de 82 et de 86, je l'ai vu évoluer !

« Le premier contact avec les Français, c'était le foot »

Vous commencez donc le foot en club à cinq ans. Vous y jouez au Brésil jusqu'à dix. Et après, vous arrivez en France...
On arrive à Créteil et on habitait dans un quartier avec des grandes tours qui formaient un cercle. Il y avait une place où les gamins jouaient au foot, au skate, et j'ai dû mettre 24 heures avant de descendre. C'était un endroit inconnu, un pays inconnu. La première chose que j'ai faite en descendant, ça a été de prendre ma balle avec moi. Le premier contact avec les Français, c'était le foot. Aujourd'hui, vous allez dans n'importe quel coin du monde, de la Mongolie à la Sibérie, vous prenez un ballon rond et tout se passera très bien. Le football est un langage universel. Et je fais partie de ces amoureux qui préfèrent la belle passe au plus beau des buts.

Vous faites tout votre cursus en France et vous finissez par être naturalisé en 1998, post-Coupe du monde, donc.
On était en France depuis un certain nombre d'années, notre vie était ici. Ça a été un choix mûrement réfléchi par mes parents et par moi-même. J'étais à peine majeur et à ce moment, on a fait le choix d'y aller. C'était fin 1996 et le temps que la réponse arrive, ça s'est passé fin 1998. On a pris les décrets et on est allé faire nos premiers passeports, en décembre 1998. Au bout d'un moment, j'ai dit aux gens : « Arrêtez de me saouler, moi aussi j'ai mes papiers. Je peux revendiquer le titre de 1998. »

Et vous avez amené le foot à l'Assemblée nationale...
Je ne suis pas le seul, mais j'étais à l'initiative. Avec Régis Juanico, qui est député de Saint-Étienne et fervent supporters des Verts, on n'arrêtait pas d'en parler. On était quelques-uns à être amoureux de foot, mais je me suis rendu compte qu'il n'y avait pas d'équipe structurée. On en a discuté avec le président de l'Assemblée nationale qui s'est proposé de contacter la FFF. On s'est dit que, comme c'était la Coupe du monde, il fallait monter une équipe de France des députés. À force d'en parler, on l'a fait et on en est heureux aujourd'hui. On m'a dit que je serai le capitaine de l'équipe et figurez-vous que nous sommes aujourd'hui la 17e équipe de France officielle, au même titre que les Bleus ou les Bleuets.

Vous jouerez votre premier match contre le Variété Club de France. Et après ?
Oui, on joue le Variété le 10 septembre, on va faire un beau truc. Jacques Vendroux s'occupe de nous trouver un endroit « mythique » ... Ensuite, l'idée est de faire vivre cette équipe de France dans la durée et de la structurer. Ce serait génial de se caler sur le calendrier de l'équipe de France. Après, il faudra jouer avec d'autres équipes de parlementaires à travers le monde. Claude Bartolone parlait de l'équipe du parlement britannique par exemple. Et puisque c'est la Coupe du monde, pourquoi pas celle des parlementaires brésiliens ? Là, je lance un défi à mon collègue Romário : à lui de monter une équipe de députés brésiliens.

« Et je n'ai pas encore vu en équipe de France un tacle de Luc Châtel contre un député socialiste »

Il y a des gens de divers bords politiques dans cette équipe. Il n'y a pas trop de tensions en interne ?
Nous sommes des députés de la France avant tout. Et quand on porte ensemble le maillot de la France, il rassemble au-delà de tous les clivages politiques et donc on laisse les munitions au vestiaire. Derrière le ballon, tout le monde se rassemble. Et je n'ai pas encore vu en équipe de France un tacle de Luc Châtel contre un député socialiste (rires). C'est d'abord une occasion de jouer au foot, de taper le ballon dans un esprit sympa. Et ça donne une bonne image ! Pour une fois que des députés apparaissent comme des gens normaux, c'est pas mal...

Et vous êtes entraînés par Guy Roux. Est-il toujours aussi radin ?
Oui, c'est le coach, et il est toujours en forme. Il est génial, c'est un vrai amoureux, un passionné. Il n'est pas radin, il est économe ! À l'époque, il n'avait pas le sou, il était obligé de compter, d'organiser et puis, d'un tout petit club, il en a fait un grand. Il a toujours été associé au Variété Club de France, c'est lui qui entraînait les équipes de parlementaires. Ces matchs existent depuis un moment, François Hollande a joué. Guy Roux a toujours été l'entraîneur. En fait, on a structuré quelque chose qui existait pour créer l'équipe de France des députés.

Guy Roux dit que vous auriez pu jouer en CFA ou National... Ça vous met la pression ?
(Rires) Ça met la pression grave ! Parce que je ne suis pas sûr d'avoir le niveau CFA ou National en septembre prochain, même si je m'y mets à fond pendant un mois.

Le groupe a un bon niveau ?
Il y a des gens qui jouent bien au ballon. La difficulté pour nous, c'est surtout de nous mettre en forme physique. François Baroin, j'ai joué avec lui, il a un bon toucher de balle, Razzy Hammadi aussi joue bien au football… Ce sont des joueurs, des amateurs de foot. Les autres, je ne les connais pas, mais on va les découvrir. Certains ont joué, comme Christophe Borgel, quand ils étaient plus jeunes. C'était Borgel « Trois Poumons » , on l'appelait comme ça.

Ce qu'il se passe au Brésil en ce moment, en marge de la compétition, ça vous touche forcément.
Je pense que la Coupe du monde va bien se passer, mais ça ne va pas empêcher les Brésiliens de dire ce qu'ils ont à dire de leurs affaires intérieures. Le Brésil d'aujourd'hui est une grande démocratie. Quand je l'ai quitté, il venait à peine de sortir d'une dictature militaire de plus de 20 ans. À l'époque, la gauche et l'extrême gauche voulaient que le Brésil perde la Coupe du monde pour que ça ne soit pas récupéré par la dictature militaire. Aujourd'hui, ça a changé. Vous avez la Coupe du monde et ce qu'il se passe sur le plan social. Mais il ne faut pas avoir d'inquiétude, ce sera une très belle compétition. Laissez l'arbitre siffler la première seconde du premier match du Brésil et le pays va juste s'arrêter. Il y aura peut-être des gens pour manifester, et c'est leur droit, mais le pays va s'arrêter.

« Un France-Brésil au Maracaña, je serai partagé  »

Cette médiatisation a mis le doigt sur un Brésil qu'on connaissait moins, à l'opposé du Brésil samba et carnaval.
C'est le Brésil réel. Et c'est très bien ! Quand je suis arrivé en France, pour les gens, le Brésil c'était samba, football, string et jeunes filles sur les plages... Tous les stéréotypes d'un pays de fête. Aujourd'hui, on découvre un Brésil réel, celui du XXIe siècle avec toutes ses contradictions, ses forces, ses faiblesses, ses espérances. Mon Brésil à moi, c'est le Brésil réel !

Comment ça se fait qu'on découvre ce Brésil-là seulement aujourd'hui ?
Je pense que c'est venu petit à petit. L'élection de Lula a beaucoup changé les choses. Sócrates déjà. Lui, c'est le Duke Ellington du football, la classe absolue ! Par le foot, il milite pour la démocratie. Le poing levé de Sócrates (il lève le sien, ndlr), il n'y a pas de geste plus sublime dans le football. C'est le geste du vainqueur qui marque un but comme celui qui milite pour la démocratie contre la dictature. Et il gagne. C'était formidable. Jamais le règne du fric ne tuera l'authenticité du football. Le foot survivra à tous ceux qui voudront en faire un objet marchand.

Après tout ce que vous venez de dire, vous n'allez pas nous faire croire que vous allez supporter la France...
(Rires) Le député ne peut QUE soutenir l'équipe de France. Le cœur du gamin que j'ai été sera partagé. Je supporterai les deux équipes. Tout ce que je souhaite, c'est que la France ne rencontre pas tout de suite le Brésil parce qu'à chaque fois le Brésil a perdu. J'aimerais la plus belle des finales qu'on puisse imaginer. Un France-Brésil au Maracaña, je serai partagé !



Propos recueillis par Paul Arrivé et Morgan Henry
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


on a au moins un député qu'il est bien ;)
M'ouais... Le mec veut nous faire chialer en nous décrivant sa vie comme un roman de Zola!

L'équipe de France des députés! Ça donne pas envie.
VaeVictis Niveau : DHR
Vivement l'interview de Jean-Vincent Placé juste avant le match de la Corée du Sud.

Il pourra nous émouvoir en évoquant son enfance sordide dans les bidonvilles de Normandie, avec sa famille adoptive et son papa avocat.
Un put... d'arriviste celui-là ! grand donneur de leçons !! $
Et gros lèche cul !
Plus que les autres !
HS je sais mais j'aime vraiment pas le type !
Pas cool de voir sur So Foot
il y a 6 heures NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! il y a 4 heures Un match arrêté par des jets d'oeufs 4
il y a 8 heures Des lions sur les murs d'un vestiaire 28 Hier à 21:30 La belle ouverture du score de Liverpool 16
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 17:57 Macron s'est invité à la Commanderie 29 Hier à 11:20 Un mercato raccourci en Premier League ? 26
Hier à 11:16 Gignac donne son nom à un tigre 22 Hier à 08:48 Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 41 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28