1. //
  2. // 4e journée
  3. // PSG/Saint-Étienne

Cavani est-il vraiment un numéro 9 ?

« Pour un attaquant habitué à conclure les actions, habitué à marquer et qui, aujourd'hui, doit accomplir d'autres tâches, non, ce n'est pas facile, c'est vrai. Avec le temps, ça commence, disons, à être un peu pesant. » En avril dernier, Edinson Cavani parle comme l'avant-centre qu'il a toujours eu envie de devenir, et donc comme un homme déçu. Le lendemain de ces déclarations, il se rate devant tout le monde à Stamford Bridge. Et son début de saison suit la même pente : quatorze tirs, un seul but, malgré l'absence d'Ibra. Alors, le Matador est-il vraiment un avant-centre ?

Modififié
59 32
Avril 2009. Le Palermo de Cavani rencontre le Bologna de Marco Di Vaio. Alors entraîneur de Parme, Francesco Guidolin – l'homme qui a fait débuter Cavani en Serie A – parle des deux joueurs au quotidien La Repubblica. « Pour moi, Cavani reste une "pointe extérieure". Même quand il joue milieu droit, c'est l'un des meilleurs, il avait même marqué comme ça à Zurich en match amical. Je sais qu'il préfère se définir comme un avant-centre, mais il est évident qu'il réussit à donner le meilleur de lui-même en partant du côté droit. D'ailleurs, ses plus grandes qualités sont l'agilité, la vitesse et le fait de savoir s'insérer dans les espaces. Cavani et Di Vaio ont des caractéristiques similaires. Ils savent parfaitement utiliser les appels et font très mal quand ils sont lancés de loin. Par contre, dos au but, ils ont tous les deux des difficultés. » Guidolin s'y connaît en numéros 9. C'est sous son règne dans le Frioul que Di Natale a écrit les plus belles lignes de son histoire. Une histoire de buts plus que de titres, que Cavani aimerait certainement répéter à Paris.

Une envie de 9, une trajectoire de 7


Ainsi, à Palerme, Edinson a passé la majeure partie de son expérience sicilienne à droite de Miccoli et Amauri, puis à droite de Miccoli tout court. Arrivé à Naples, Walter Mazzarri le met à la pointe de son système de coureurs. Il est le finisseur des Trois Ténors, aux côtés de Lavezzi et Hamšík. Une première saison à 26 buts, derrière les 28 de Di Natale. Et un triplé contre la Juve. Une deuxième saison à 23 buts, derrière les 26 de Di Natale. Et un triplé contre le Milan. Et enfin une troisième saison à 29 buts, tout seul en haut du classement des buteurs. En Italie, au pays de la défense, là où les buteurs n'ont pas la place, là où seuls Batistuta, Shevchenko, Trezeguet et Crespo ont triomphé, Cavani entre dans la cour des grands avec ce titre de Capocannoniere. En Italie, il était cet ailier replacé dans l'axe. Partout, il avait porté le 7. En France, il veut d'emblée être considéré comme un buteur racé. Sur les terres d'Ibra, il choisit le 9. Mais ses prestations n'appuient pas la thèse de la transformation totale : si Cavani est bon, ça n'est pas dans la surface qu'il est le meilleur.

Son expérience parisienne confirme même les propos de Guidolin : de Cavani, le PSG apprécie la création d'espaces, les appels, le sacrifice défensif et les centres, aussi. En revanche, le 9 déçoit dans ses mouvements autour de la surface, et dans la finition. Pas assez tueur, pas assez Matador, pas assez avant-centre. Sous pression à Stamford Bridge, il ne tue rien du tout. Comme avec le Napoli dans le même stade en 2012. Bilan de la première cohabitation : 25 buts en 43 matchs (16 en Ligue 1). En partant du côté droit, c'est plutôt de jolis chiffres. Mais pendant ce temps-là, Ibra vole bien au-dessus à 41 célébrations en 45 matchs. Ainsi, malgré les victoires, comme Ibra au Barça, Cavani ne semble pas à l'aise. La semaine dernière à Évian, bis repetita. Cavani glisse dans la surface là où Pauleta aurait marqué pieds nus, puis tire sur Hansen. Son début de saison (14 tirs, 1 but) jette de nouveaux doutes sur son rôle naturel. Si sa préparation tardive peut expliquer certaines choses, ce n'est pas la première fois que la Ligue 1 le voit faire des mouvements maladroits près du but. Comme s'il se forçait pour appartenir à cette caste des 9.

Peut-on vraiment « devenir  » numéro 9 ?


Cavani a toujours accepté de jouer sur le côté. Un sacrifice fait de garra charrúa d'origine indienne, ce style de jeu typiquement uruguayen. Pour son pays, lors du dernier Mondial, il a même accepté de jouer milieu tout terrain, alors que Luis Suárez distribuait les coups devant. Cela mène à deux réflexions. D'une part, est-il possible de courir autant et de marquer beaucoup ? Si l'une des principales qualités du numéro 9 est le sang-froid, celui-ci est forcément mis en péril plus l'effort physique est important. Certains arrivent à combiner les deux, dans la forme de leur carrière, comme Diego Costa et Lewandowski. Mais pressing et récupération riment rarement avec finition. Plus Fernando Torres a progressé dans le premier registre, plus il a peiné dans le second. Forcément, le 9 aime vivre près du but, le sentir, le regarder, comme s'il le surveillait.

D'autre part, les autres, les vrais grands 9, Batistuta, Crespo, Ronaldo, Klose, Falcao, Inzaghi, Van Nistelrooy, Milito n'ont jamais joué sur le côté. Ils sont 9 parce qu'ils ne peuvent pas faire autrement. Ils sont nés pour ça. Cavani, lui, affirmait en avril à L'Équipe : « Je ne suis pas un 9 classique, un 9 vraiment 9. J'aime bouger sur tout le front de l'attaque, être capable d'anticiper ce que fera l'autre attaquant s'il est un peu plus statique que moi, mais aussi faire des courses défensives, aider l'équipe dans cet aspect du jeu. Ce sont mes caractéristiques. » Tout tient dans ces mots. Cavani admet jouer en fonction de l'autre attaquant, alors qu'un vrai numéro 9 joue en fonction du ballon. Cavani parle sans cesse de jouer pour l'équipe, alors qu'un vrai numéro 9 joue pour le but.

Quelle cohabitation avec Ibrahimović ?


Le débat s'est invité dans les cafés parisiens dès les premières rumeurs de transfert : Ibra et Cavani sont-ils compatibles ? Alors que le PSG évoluait sur la fin de l'ère Ancelotti en 4-4-2 et qu'Ibra avait déjà évolué dans ce système à l'Inter, aux côtés d'Adriano, Crespo ou Julio Cruz, Blanc impose malgré tout le 4-3-3 et décale Cavani à droite. La situation de Cavani est comparable à celle de Samuel Eto'o à son arrivée à l'Inter en 2009. Milito avait fait l'intégralité de la préparation, et avait été choisi comme la seule pointe de Mourinho. Une saison à gauche pour le Camerounais, entre sacrifice, ratés importants (contre le Milan et la Juve), et 12 buts en Serie A. Quand les rôles sont différents, il y a toujours un sacrifié. Pour que les rôles soient équilibrés entre les deux buteurs, il faut qu'aucun des deux joueurs n'ait l'exclusivité sur l'axe, et qu'une entente particulière ou un respect mutuel force un partenariat. C'est le modèle de la paire Suárez-Sturridge, ou évidemment la chemistry de Dwight Yorke et Andy Cole. De 1998 à 2000, les numéros 19 et 9 marquent 53 et 46 buts.

En septembre 2009, au moment de la retraite de Yorke, Andy Cole avait évoqué ce partenariat : « Quand Yorkie est arrivé, tout le monde disait qu'il venait pour me remplacer, mais je ne voyais rien de mal à essayer de l'aider pour qu'il se sente bien au club. Je suis sorti de mon rôle de concurrent pour lui montrer où il fallait habiter, l'inviter à dîner, et notre partenariat est né comme ça. (…) Une fois que l'on se connaissait, si l'un de nous ne marquait pas, l'autre le faisait toujours. On changeait notre jeu en fonction de l'opposition : je faisais les longs appels, il s'occupait de la surface. Personne ne savait comment défendre sur nous. » Puisque Zlatan ne lui offrira pas le poste, Cavani doit se gagner le droit de jouer à armes égales avec le Suédois. Pour cela, il doit convaincre tout le monde que ses mouvements dans la surface sont plus indispensables que ses courses sur le côté, parce que généralement, l'histoire sait mettre les choses à leur place. En 2010-2011, c'était au tour de Milito de se blesser. Eto'o s'installa dans l'axe, pour une saison d'avant-centre à 37 buts toutes compétitions confondues. Cavani a quelques matchs pour marquer son territoire, comme le font les félins. Comme l'avait fait Eto'o. Sinon, il ne lui reste plus qu'à continuer à courir comme un numéro 7.

Par Markus Kaufmann À visiter :
Le site Faute Tactique
Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Cavani si vous regardez la plupart des buts qu'il a marqué avec Palerme et Naples , c'est du demarquage parafit , comme le but qu'il a marque contre Bastia (c'est pour cela qu'il a feté cela differament) :

1 il reste à coté du defenseur

2 en un lapse de seconde il se demarque un peu à l'avance , le milieu sent qu'il va se demarquer , passe , controle technique parfait de cavani ,but

C'est un super attaquant mais qui a besoin de se faire discret pour apparaitre comme un renard...

au PSG ont l'a acheté pour soutenir Ibrahimovic or ce joueur a besoin de tout le contraire, ce joueur a besoin d'etre discret il faux soit des lateraux chiant (lavezzi fesait tres bien ce taf) ou soit un autre attaquant qui aime touché le ballon
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
[quote]Edinson Cavani est-il vraiment un numéro 9?[/i]

Oui.

D'autres questions? ^^
Si on peut le couver un peu plus, je suis persuadé q'on retrouvera un bon numéRON OEUF !
le redempteur Niveau : Loisir
C'est évidemment un attaquant ( un grand) mais qui a perdu complètement confiance dans le contexte parisien .

Le fait qu'il ait une tache similaire en équipe nationale ( forlan, suarez) laisse à penser qu'il peut s'excentrer mais la vérité c'est que c'était de sa part une démarche purement altruiste et ponctuelle ( l'équipe nationale ne joue pas chaque Week End).

C'est un joueur de classe qui à besoin de revenir à ses fondamentaux c'est à dire dans l'axe.

C'est un pur talent et j'ai encore ce but en tete:
https://www.youtube.com/watch?v=0ukrK6IN7sM

Toujours un plaisir de lire ces articles. Beau boulot
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par le redempteur
C'est évidemment un attaquant ( un grand) mais qui a perdu complètement confiance dans le contexte parisien .

Le fait qu'il ait une tache similaire en équipe nationale ( forlan, suarez) laisse à penser qu'il peut s'excentrer mais la vérité c'est que c'était de sa part une démarche purement altruiste et ponctuelle ( l'équipe nationale ne joue pas chaque Week End).

C'est un joueur de classe qui à besoin de revenir à ses fondamentaux c'est à dire dans l'axe.

C'est un pur talent et j'ai encore ce but en tete:
https://www.youtube.com/watch?v=0ukrK6IN7sM


D'accord avec toi le redempteur. Les critiques ont plu sur lui mais ça reste un avant-centre de très haut niveau. C'est dingue qu'un club de Ligue 1 possède deux attaquants de classe mondiale, c'est le cas de très peu d'écuries en Europe. Mais Cavani est contraint de modifier son positionnement et son jeu, ça nuit de manière évidente à son rendement
Cavani n'a jamais été un 9. Qui aurait prétendu le contraire???
PhoenixLite Niveau : Loisir
Message posté par Sidney G'Ovule

Les critiques ont plu sur lui mais ça reste un avant-centre de très haut niveau.

On peut pas non plus dire que ces critiques sont injustes.
On est tous d'accord pour dire que c'est un super attaquant et avant-centre. Sauf que quand tu milites pendant tout l'été pour jouer en pointe et que sur les opportunités qu'on te donne (CL l'an passé, ce début de saison) t'es fantomatique et tu loupes à peu près tout ce que tu tentes... Faut pas t'attendre à recevoir que des fleurs.
yapaslefeuoflac Niveau : DHR
Message posté par Sidney G'Ovule


D'accord avec toi le redempteur. Les critiques ont plu sur lui mais ça reste un avant-centre de très haut niveau. C'est dingue qu'un club de Ligue 1 possède deux attaquants de classe mondiale, c'est le cas de très peu d'écuries en Europe. Mais Cavani est contraint de modifier son positionnement et son jeu, ça nuit de manière évidente à son rendement



ça nuit à son rendement car il est pas foutu de la mettre au fond car il en a des occasion.
En jouant à droite avec zlatan qui dézone, il est très souvent dans l'axe à avoir de supers ballons.
il y a quand même pire pour un buteur que d être dans cette situation....

D'ailleurs il a jamais été aussi bon qu'a droite en début de saison il y a 1 an .
Jordan-Federer-ZIzou Niveau : Loisir
Ce joueur à un abattage défensif tel que ce serait une bêtise de le faire jouer en pur 9. Cf selon moi son match de référence contre saint Étienne en coupe, le mec était partout à la fois, un vrai crève ma dalle et il plante son doublé. CQFD ?
Note : 11
Message posté par RonVlaaris
Si on peut le couver un peu plus, je suis persuadé q'on retrouvera un bon numéRON OEUF !


À quel moment vous vous êtes dit que tous prendre le même pseudo ça allait être drôle ? (toi, ronharrissa, j'en ai vu un ou deux autres hier).
Franchement c'est lourd, on avait dejà l'autre attardé de RonHarrisJr qui se prenait pour son fils, c'est bon ça a assez duré je pense.
Voilà c'etait mon coup de gueule du dimanche.
(desole pour les accents qui manquent, clavier cassé donc relou)
Cavani n'est pas un 9, autant croquer ce n'est pas possible. Dommage que Radamel Falcao ait disparu, on se marrait bien avec lui et je suis sûr qu'il nous aurait pondu un beau texte.

ps : Et comme par hasard, le logo que je dois valider est celui du PSG, si ce n'est pas un club d'oeil...
le redempteur Niveau : Loisir
Message posté par gioB


À quel moment vous vous êtes dit que tous prendre le même pseudo ça allait être drôle ? (toi, ronharrissa, j'en ai vu un ou deux autres hier).
Franchement c'est lourd, on avait dejà l'autre attardé de RonHarrisJr qui se prenait pour son fils, c'est bon ça a assez duré je pense.
Voilà c'etait mon coup de gueule du dimanche.
(desole pour les accents qui manquent, clavier cassé donc relou)


C'est surotut la fascination autour de ce mec qui laisse réveur.

Un Réac de base , aprés c'est peut etre ça qui les fait marrer et suscite cette flopée d'admirateurs.
Note : 6
Message posté par le redempteur


C'est surotut la fascination autour de ce mec qui laisse réveur.

Un Réac de base , aprés c'est peut etre ça qui les fait marrer et suscite cette flopée d'admirateurs.


Nan mais j'ai absolument rien contre lui hein, je lis sofoot depuis environ 5 ans ça a (presque) toujours ete un des membres les plus actifs du site etc d'où sa ''notoriete'' dans les commentaires donc jusqu'ici pas de soucis, mais là j'sais pas je trouve ça chelou et surtout très lourd donc voilà j'fais partager mon coup de gueule. L'article de Chelsea Everton (je crois) sur 40 commentaires y'en a les 3/4 qui servent à rien à part à sucer ronharris.
J'pense que la majorite des forumeurs vient sur SF pour les commentaires des articles, pas pour voir 5 groupies lancer un hashtag #WWRHD ... Au pire allez creer soronharris.com les gars
Radomir Falkic Niveau : Loisir
Message posté par gioB


Nan mais j'ai absolument rien contre lui hein, je lis sofoot depuis environ 5 ans ça a (presque) toujours ete un des membres les plus actifs du site etc d'où sa ''notoriete'' dans les commentaires donc jusqu'ici pas de soucis, mais là j'sais pas je trouve ça chelou et surtout très lourd donc voilà j'fais partager mon coup de gueule. L'article de Chelsea Everton (je crois) sur 40 commentaires y'en a les 3/4 qui servent à rien à part à sucer ronharris.
J'pense que la majorite des forumeurs vient sur SF pour les commentaires des articles, pas pour voir 5 groupies lancer un hashtag #WWRHD ... Au pire allez creer soronharris.com les gars


Quelque part je me dis que plutôt qu'une bande d'admirateurs, le scénario qui en ferait l'homme derrière tout ça me fascinerait encore plus.
Entre lui et Ibra, Cavani démeure le "vrai" 9 des deux. Ce gars là je l'ai vu à Naples, et il est pour moi l'un des meilleurs avant-centre du monde à l'heure actuelle. Le problème c'est qu'en France on se paluche sur Zlatan. S'il va dans un autre club ou il évoluera à son poste, je suis presque sur qu'on regrettera pourquoi on l'a sacrifié au profit du Suédois.
Message posté par gioB


Nan mais j'ai absolument rien contre lui hein, je lis sofoot depuis environ 5 ans ça a (presque) toujours ete un des membres les plus actifs du site etc d'où sa ''notoriete'' dans les commentaires donc jusqu'ici pas de soucis, mais là j'sais pas je trouve ça chelou et surtout très lourd donc voilà j'fais partager mon coup de gueule. L'article de Chelsea Everton (je crois) sur 40 commentaires y'en a les 3/4 qui servent à rien à part à sucer ronharris.
J'pense que la majorite des forumeurs vient sur SF pour les commentaires des articles, pas pour voir 5 groupies lancer un hashtag #WWRHD ... Au pire allez creer soronharris.com les gars


Tu n'as ni le bagages, ni la curiosité pour comprendre.
Pose-toi juste cette question #WWRHD.
Un fois la vérité révélée, tes yeux ne pourront que s'incliner devant son immensité ...
Note : 10
Message posté par PhoenixLite

On peut pas non plus dire que ces critiques sont injustes.
On est tous d'accord pour dire que c'est un super attaquant et avant-centre. Sauf que quand tu milites pendant tout l'été pour jouer en pointe et que sur les opportunités qu'on te donne (CL l'an passé, ce début de saison) t'es fantomatique et tu loupes à peu près tout ce que tu tentes... Faut pas t'attendre à recevoir que des fleurs.


Quand tu exiles un AC sur l'aile pendant une saison au profit de la star de l'équipe et lui redonne l'axe au moment le plus important de la saison du jour au lendemain faut pas t'attendre à ce qu'il fasse des miracles, surtout pour Cavani.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
59 32