En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. // Le clash de la rédaction

EdF : Ribéry et Evra, indispensables ?

Comme chaque semaine, deux journalistes de la rédaction sur une question d'actualité. Aujourd'hui, ce sont les retours de Ribéry et Evra qui font débat...

Modififié
Pour Dave APPADOO, non, Evra et Ribéry ne sont pas indispensables aux Bleus...

Indispensables en Bleus, vraiment ? On nous explique qu'à leur meilleur niveau, Evra et Ribéry sont incontournables en sélection. Sauf que le dernier qui se souvient d'un bon match des deux sous le maillot bleu n'est pas jeune, même à des périodes où ils flambaient en club. Pour Francky, l'affaire va même plus loin car le bougre a souvent été placé dans les conditions qu'il souhaitait, au poste qu'il voulait, parfois au mépris de l'intérêt général, sans que ses perfs tricolores s'en trouvent bonifiées. Et bizarrement (ou pas), la France a plutôt bien joué sans eux depuis plusieurs mois.

Les alternatives existent. Surtout pour des rencontres aussi « peu risquées » , à vrai dire. Honnête remplaçant, Clichy est plutôt en progrès depuis quelques mois (ses matches face au Barça le confirment) et avec Cissokho ou Tremoulinas en back-up, y avait-il un besoin crucial d'Evra au Luxembourg et en amical face à la Croatie ? Idem pour Ribéry, dont la progression ne date jamais que depuis trois matches, ce qui semble court pour parler de retour à son meilleur niveau. Car entre Malouda, Menez, Rémy ou Nasri, les solutions sur les deux côtés ne manquent pas et actuellement, aucune ne semble moins pertinente que l'option Francky qui, on le répète, a juste aligné trois bons matches ce qui n'en fait pas non plus le cador du moment.

Ça peut faire du petit bois dans le groupe. On attend avec impatience les retrouvailles. Prenez un Gourcuff par exemple : l'équipe de France semble être le seul endroit où il se sente en confiance en ce moment et ses performances meilleures qu'à l'OL le prouvent. Sera-t-il aussi jouasse en compagnie de Ribéry, avec qui on peine à croire qu'il n'y a pas eu de tensions profondes et très personnelles. Quid aussi des Gunners, excédés par les railleries publiques répétés d'Evra ? Juste des détails, vraiment ? Dans une équipe habitée de certitudes certainement, mais pas forcément pour un groupe dont certains équilibres intimes restent fragiles. L'apaisement, l'assainissement et la sérénité des Bleus étaient d'ailleurs le chantier prioritaire de Blanc et le retour des deux « leaders » de Knysna (capitaine et vice-capitaine) pourrait en dévoiler la fragilité des fondations établies depuis seulement sept mois.

Pour Romain CANUTI, les Bleus ont besoin de Ribéry et Evra parce que ...


Parce que la France n'a pas un énorme réservoir de talents. Oui, on sait, la France a gagné France 98 sans Cantona, blablaba : elle a surtout perdu l'Euro 96 sans le King. Et puis quand on voit que l'Argentine, les Pays-Bas ou le Brésil se mettent à regretter les joueurs mis au placard, on se demande pourquoi la France veut faire croire qu'elle boxe dans la même catégorie. Depuis quand un pays qui n'est pas foutu d'envoyer un de ses représentants en quarts de finale de Champions, ou même de C3, peut se permettre d'écarter deux titulaires indiscutables, à Manchester United et au Bayern Munich ?


Parce que ce sont les meilleurs à leurs postes. Et de loin. Lorsqu'il rendra son tablier rouge, Patrice Evra sera sûrement l'arrière gauche de l'histoire de Manchester United. Ribéry, lui, n'a mis qu'une saison à se faire appeler « Kaiser Franck » outre-Rhin. Qui fait mieux chez les Bleus ? Ribéry a certes manqué la balle du 3-1, mais il a néanmoins été l'un des acteurs principaux de Bayern- Inter, la plus belle affiche en C1. Pendant ce temps là, Malouda chauffait le banc, et Loïc Rémy tentait, en vain. En fait, le seul qui peut venir le concurrencer dans son rôle, c'est Eden Hazard. Mais il est Belge. Quant à Evra, Peu de temps avant, on apprenait qu'Abidal, la seule alternative crédible au mancunien, avait une tumeur. Parce que Clichy, c'est comme Trémoulinas et Cissokho : c'est bien gentil, mais c'est une erreur fatale par match.


Parce que ça permet à Laurent Blanc d'assouvir définitivement son pouvoir. En sélectionnant les méchants, Laurent Blanc coupe l'herbe sous le pied de Jouanno et de tous ces gens qui ne s'intéressent au foot uniquement parce qu'il faut avoir un avis sur tout. Peu importe ce qu'il s'est passé avant, maintenant, il y a un chef, donc tout le monde va marcher au pas. Laurent Blanc rêve de montrer qu'il peut faire briller ses joueurs en leur offrant un cadre clair, comme Ferguson et Hitzfeld.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



vendredi 23 février OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! 1
Hier à 18:30 Les retrouvailles entre Patrice Évra et les fans de Liverpool 18 Hier à 14:50 Le but le plus absurde de l'année en deuxième division allemande 20 Hier à 13:52 Les lumières s'éteignent en Argentine 15
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
vendredi 23 février Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24
À lire ensuite
On était au Portugal