EDF : Larqué et la morosité

Modififié
0 42
Après son triste match nul en Georgie (0-0), l'équipe de France est au plus mal. Jean-Michel Larqué n'est pas souvent content, mais cette fois, il s'inquiète vraiment à propos des Bleus, qui semblent perdre leurs supporters, comme il l'a indiqué sur RMC :

« Le match en Géorgie ayant eu lieu le vendredi soir, on en reparle le samedi matin au comptoir du café. Là, on a l'impression que les gens s'en foutent. À peine m'a-t-on dit qu'on s'était ennuyé, comme d'habitude. J'ai l'impression que les gens sont résignés. Au-delà de la morosité, il y a de l'indifférence. La morosité a gagné les plus fidèles spectateurs. »

On va pas se mentir, on est pas aussi chauds qu'en 1998. CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Karl Socrates Niveau : Ligue 2
Vu que le niveau d'analyse de Larqué est souvent très proche des discussions du Café du Commerce il doit y retrouver son compte.
Ceci dit pas étonnant que la France ne se passionne pas pour une équipe qui galère dans le jeu. On est quand même un pays où beaucoup de personnes préfèrent se passionner pour un club d'une ville où ils n'ont jamais mis les pieds sous prétexte qu'on y voit du "beau football", le pays où l'on a inventé le "coefficient de spectacularité" (merci Canal) pour parler d'un match de foot et où le niveau d'analyse tactique général dans les médias est d'une médiocrité sans nom. Bref oui la France n'aime généralement pas le foot mais préfère le spectacle qui peut en résulter. Elle n'aime sa sélection que lorsqu'elle gagne et la dénigre quand les résultats ne sont pas au RDV...
En meme temps en angleterre aussi ils s'en foutent un peu de leur national team. On est pas les seuls. Que larque prenne sa retraite.
J'ai jamais vu autant un type tiré sur l'ambulance que Larqué.
Alors oui l'EDF ne procure pas un jeu sexy-chocolat, mais perso je préfère limite l'indifférence que ce flot de haine qui se déverse sous prétexte de supportérisme.
Parce qu'il y a beaucoup d'équipes qui ne gagnent rien depuis des lustres mais on voit toujours leurs supporters chantants, dansants...
Mais bon beaucoup se sont trouvés une fibre bleu avec 1998 et depuis ils râlent... Pourtant avant par ex: dans les années 70, on avait une réputation de joyeux loosers mais les gens venaient quand même au stade.
Donc on est en période vache maigre mais on reste lucide et on supporte ! Dans le cas contraire soyez indifférent et allez encourager le saut à la perche ou le judo (en ce moment y'a de la médaille et de la victoire).
Le plus fidèle des spectateurs ne sera jamais gagné par la morosité même sans titre ... Quel con celui là ...

En contre exemple on a l'Argentine qui n'a plus rien gagné depuis des lustres, ce qui est encore pire que la France comparé à son potentiel avant chaque compétition, et bien qu'il se joigne au match avec moi voir si ils sont moroses les Argentins ...
nathaninho Niveau : CFA2
TA GUEULE JEAN MI MI!!
On dirait que beaucoup de supporteurs n'ont pas remarqué que nous n'avions aucun grand joueur de la trempe de Zizou ou Henry. Dans leurs esprits vivotent encore les fantômes de l'époque 98-2006... Et peut-être avons nous trop espéré de la génération 87, qui jusqu'à ce jour, n'a quasiment rien apporté à l'EDF (et qui n'apportera rien j'ai bien l'impression). Une non-participation au mondial serait désolant mais également salvateur, comme la tragédie de France-Bulgarie de 93 l'a été, permettant de tout remettre à plat. Mais si on doit en arriver là, c'est symptomatique d'un problème encore plus profond du fot français..
Dance Crasher Niveau : CFA
Canal a inventé le coefficiant de spectacularité? Waw! Superbe, je savais pas, merci!

La chute de l'article laisse selon moi à désirer... Si mes souvenirs sont bons, même en ne suivant pas particulièrement l'équipe de France, bien loin de là même, d'une : les bleus n'ont pas fait de qualifs en 98 puisqu'ils étaient hôtes de la compétition ; de deux : Jacquet et sa bande, à l'heure des matches amicaux, n'avaient absolument aucun crédit aux yeux de la presse et des français! L'engouement pour cette équipe n'est venu que pendant la phase finale, petit à petit, au grès des victoires. Mais jusque là, et malgré ce qu'a pu laisser entendre Jacquet (j'ai lu ci et là des discours à postériori qui laissaient entendre qu'il savait pertinemment ce qu'il faisait et où il allait... Comme si le football était une science exacte! Mais c'est vrai qu'à postériori, on peut toujours transformer les doutes en courage et abnégation... C'est plus vendeur et héroïque!), la France tâtonnait et bien malin celui qui pouvait prédire une victoire en finale de Coupe du Monde à l'époque.

Mais la mémoire, hein, on sait ce que c'est.

Pour ma part, j'ai toujours rit jaune à voir qu'il avait suffit de cette période dorée pour voir la France et les français s'auto-estimer "grande nation du football". A un moment, la chute et rude, surtout quand on ne s'y attend pas!
pas faux. je me souviens aussi que tout le monde chiait* sur l'équipe en 2006, le retournement de veste et l'engouement soudain ont eu lieu après France-Espagne, et encore plus après France-Brésil...
Le problème des supporters n'est sûrement pas la morosité à mon sens, bien au contraire. Le problème a plus été cette colère ou haine, comme on veut, envers l'équipe dès qu'elle a fait un mauvais résultat. C'est donc presque une amélioration je dirais... Je pense que les français sont peut-être entrain de réaliser un peu le niveau de l'équipe de France d'aujourd'hui, mais cette fois ci sans s'insurger et l'importance est là. Cette résignation est un signe avant-coureur de l'acceptation.

La coupe du monde 98 a été formidable (et surprenante aussi, quoiqu'on en dise, puisque bien au delà de nos attentes à l'époque) mais elle a fait beaucoup de mal aux "supporters" qui, depuis 15 ans maintenant, s'attendent bien souvent à avoir une équipe qui rivalise avec les meilleurs et réalise des exploits. Au jour d'aujourd'hui, nous n'avons pas les joueurs capables de cela, c'est tout. C'est cyclique et nous sommes dans une période creuse. Et il serait grand temps d'accepter que notre équipe n'est pas une des meilleures au monde, mais plutôt d'un niveau moyen-bon, qui a besoin des barrages pour se qualifier, et de les supporter en tant que tel.

Après, c'est sûrement pas Jean-Michel Larqué qui a le meilleur avis sur la question, on est bien d'accord...
"Mais la mémoire, hein, on sait ce que c'est."

Il t'en manque un peu. Ca s'achète pas en pharmacie malheureusement.

En 1982, l'EdF méritait de gagner. C'était la meilleure équipe de la compétition.
En 1984, elle soulève la coupe du championnat d'europe des nations.
En 1986, elle refait une demie de CdM.

Il fallait suivre le foot avant la naissance d'internet pour savoir ça. Je sais que c'est pas évident pour tout le monde.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 42