1. //
  2. // Équipe de France féminine

EDF : Bergeroo remplace Bini

Modififié
0 12
Noël Le Graët a annoncé ce mardi que le sélectionneur de l'équipe de France féminine Bruno Bini était remplacé par Philippe Bergeroo à la tête des Bleues.

Coupable d'avoir été éliminé en quarts de finale de l'Euro face au Danemark (1-1, 2 tab 4), alors que sa formation était la grande favorite de la compétition, Bruno Bini paye le manque de réalisme des tricolores et leur incroyable propension à gâcher lors des phases finales.

Critiqué par ses pairs depuis quelques mois, il laisse néanmoins derrière lui un bilan plutôt honorable. Alors qu'elles n'avaient jamais décollé avec Elisabeth Loisel, les Bleues ont progressé sous ses ordres jusqu'à atteindre la 4e place de la Coupe du monde 2011 et des Jeux olympiques 2012.

Le président de la FFF a d'ailleurs tenu à lui rendre hommage : « Ce n’est pas contre Bruno, c’est pour améliorer, si possible, le comportement sportif de l’équipe en ayant un projet de jeu plus tactique et technique. Je pense que c’était le moment (...), mais Bruno a été exemplaire. Il a révolutionné le football féminin. Grâce à lui, l’équipe de France est aujourd’hui reconnue, estimée. (...) Il sera remplacé par quelqu’un de la maison, Philippe Bergeroo, un homme d’une grande humanité, d’un grand respect, quelqu’un de sage, qui ne fait pas beaucoup de vagues. Il n’y aura pas de rupture importante entre Bruno et lui. »

L'ancien sélectionneur n’aura donc pas survécu à la nouvelle attente et médiatisation qui entoure une génération talentueuse sur tous les plans et qui a largement les moyens de remporter un titre international dans les années à venir. La première mission de Philippe Bergeroo sera de préparer les coéquipières de Louisa Necib pour le Mondial 2015 au Canada, dont les qualifications débutent dès le mois de septembre prochain. CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 6
Bruno Bini ne verra plus Laure Boulleau dans les vestiaires. Il doit être dévasté...
Il a intérêt à leur faire travailler les pénos celui-là
vincenttfcom Niveau : District
Voila Bergeroo entraineur , reste a travailler les penaltys et mettre Thomis sur laile droitre et bien sur Louisa Necib en 10 !!!
le poste semblait pourtant promis à bernard lacombe...
Avant de travailler les pénos, il faudra apprendre à concrétiser les occas pour justement éviter la loterie des tirs au but.
Le loup dans la Bergeroo.
C'est lui qui a entrainé la génération 87 dans une une équipe de jeunes et il avait réussi à les faire gagner contre l'Espagne de Piqué. Souhaitons lui la meme réussite.
Le keltois Niveau : CFA2
Bon je n'ai rien de personnel contre Bergeroo mais c'est vraiment le jeu des chaises musicales à la FFF. Lorsque l'un est démis de ces fonctions, un autre(qui est déjà sélectionneur d'une autre équipe) prend sa place. Ces terribles de voir toujours les mêmes têtes. Bergeroo Monbaerts, Makonwski et j'en oubli. Je ne dis pas non plus qu'ils ne sont pas compétents mais je suppose que d'autres pouvais postuler pour ce poste de sélectionneur des bleues.
Danic est amer Niveau : District
Va t-il toucher plus de pépètes ici qu'en EDF - 19 ?

( prenez mon com dans le sens que vous voulez )
letitbe53 Niveau : DHR
Quand Bini a pris la direction de l'équipe de France, c'était une équipe faible, qui ne représentait rien en Europe, et qui peinait à se qualifier pour les grandes compétitions. Il en a fait une des meilleures équipes d'Europe, voire du monde, à tel point que désormais, on est déçu quand l'équipe de France ne remporte pas le titre ou n'obtient pas la médaille olympique. Cela montre le chemin parcouru...

Toutefois, l'objectif est désormais de gagner des titres, et peut-être que de ce point de vue, les méthodes de Bini ont atteint leurs limites. Il était nécessaire de changer de sélectionneur, d'avoir un nouveau chef, avec un nouveau discours.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Güiza signe au Paraguay
0 12