Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options

Eddie Howe regrette le faible nombre de coachs anglais en Premier League

Modififié
De la quatrième division à la stabilisation en Premier League, Eddie Howe est l'homme providentiel de l'AFC Bournemouth.

Si ses Cherries pointent actuellement au 18e rang du championnat, l'homme qui vient de fêter ses 40 ans s'affirme comme l'un des managers les plus prometteurs de sa génération. Dans un entretien pour L'Équipe, il regrette la faible représentations des coachs anglais en Premier League.

« Il y a beaucoup de très bons entraîneurs anglais, en Championship et dans les divisions inférieures, à qui on ne donne pas leur chance, note Eddie Howe. De plus, les Anglais aujourd'hui en poste en Premier League ne sont pas à la tête de top teams : aucun d'entre nous n'est en position de jouer le titre, on participe plutôt à la lutte pour le maintien. C'est un peu un cercle vicieux : même si Guardiola et les autres entraîneurs étrangers que j'ai cités (Klopp et Conte, ndlr) sont excellents, aucun coach anglais n'a vraiment les moyens de rivaliser avec eux, ce qui peut entretenir l'idée qu'on est moins bons que les autres. »

Avec Sam Allardyce, Alan Pardew, Roy Hodgson et Sean Dyche, le coach de Bournemouth fait partie du club fermé des cinq Anglais actuellement en poste en Premier League. « Si ce phénomène s'amplifie, ce serait un vrai problème pour notre équipe nationale, qui est déjà pénalisée par le faible vivier de joueurs anglais dans lequel le sélectionneur peut puiser au moment d'établir ses listes. Si, à l'avenir, il n'y a que deux ou trois coachs anglais en Premier League, la FA risque d'être en grande difficulté au moment de nommer un sélectionneur. »


À moins que la solution ne soit toute trouvée : Eddie Howe, justement. FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 13:51 Papus Camara : « S'attendre à ce qu'ils montrent un autre visage » 18 Hier à 12:06 Un quintuple sauvetage fou en FA Trophy 13
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 11:22 La gendarmerie saisit 500g de résine de cannabis à l'effigie de CR7 36