En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Barrages
  3. // Salzbourg-Dinamo Zagreb

Dynamite Zagreb

Champion de Croatie sans s'arrêter depuis 2006, le Dinamo Zagreb est en déplacement mercredi soir en Autriche pour aller chercher sa qualification pour la phase de poules de la Ligue des champions sur le terrain du Red Bull Salzbourg. Reste que derrière la vitrine, la réalité explose.

Modififié
Le silence est total. Sous une lumière faible, on se regarde, on échange quelques mots et on plonge son regard au fond d’une pinte qui ne cesse de descendre. La seule attraction de l’après-midi est ailleurs. Sur l’écran du local, l’écran diffuse en continu des matchs d’UFC, histoire de tuer le temps d’un été qui ne cesse de s’étirer dans la morosité d’un pays qui a perdu le goût de la fête. Mario et ses potes alternent entre l’écran téléphone, une pause sur le canapé et la tireuse située derrière le comptoir. Le regard est vide, les sourires rares. Le lieu est pourtant un espace de rassemblement, et rien ne devrait se passer comme ça. Danijel se hasarde alors à sortir la tête sous le soleil qui tape aux abords du stade Maksimir.


Zagreb est depuis quelques semaines le théâtre de multiples secousses, entre l’élimination prématurée de l’équipe nationale croate dès les huitièmes de finale de l’Euro 2016 contre le Portugal et une crise politique profonde, enclenchée par le renversement d’un gouvernement installé il y a maintenant près de neuf mois, miné par les « intérêts politiques égoïstes » et les conflits d’intérêts du vice-Premier ministre Tomislav Karamarko. Le championnat national a depuis repris, pour relancer la passion, mais surtout pour se replonger dans les problèmes d’un pays gangrené par le clientélisme de ses élites. Alors, Danijel se lance : « On est supporters du Dinamo depuis toujours pour la plupart d’entre nous. Ici, on se fiche de la politique, on est tous ensemble parce qu’on sait qu’on ne peut pas changer le système. Notre seule passion, c’est le football. Le plus gros problème dans ce pays, c’est qu’on est toujours le jouet de quelqu’un. »

« J’ai la sensation qu’on m’a volé mon club »


Il n’y a qu’à lever les yeux pour observer l’évolution des choses. Le stade Maksimir était hier un théâtre, une place qui attirait les foules, habitée par « la culture du supportérisme » où le fumigène était un objet de fête et non de contestation. Voilà ce qu’il est devenu : un œuf vide, délabré et qui ressemble davantage à une ruine qu’à une enceinte bouillante. On parle surtout d’une institution qui possède près de 40 000 places assises et qui n’attire plus que 1600 supporters en moyenne lors des rencontres d’un championnat que le Dinamo remporte depuis 2006 et dont il est déjà leader après six journées. L’affluence monte à 13 000 maximum lors des soirs de Ligue des champions comme lors du match de barrage aller contre Salzbourg (1-1) mardi dernier. « Il faut comprendre une chose, le Dinamo est la vitrine de la sélection qui est elle-même la vitrine d’une clique de criminels. Ces hommes ont pris dans leurs mains le football croate, la sélection, le Dinamo, et mon boulot est aujourd’hui de montrer qu’on est face à quelque chose de comparable à la Collaboration en France lors de la Seconde Guerre mondiale, pose le journaliste activiste Zvonko Alač, plume de la rédaction de l’INDEX, l’un des seuls médias d’opposition en Croatie. Personnellement, je suis supporter du Dinamo depuis que je suis gamin. J’ai la sensation qu’on m’a volé mon club. Le problème, c’est que je ne sais pas combien de temps ça va durer. »


Le combat a changé. Il y a eu la rue pendant de longues années, les batailles légales par les voies juridiques, et le temps est maintenant venu de « faire tomber toutes les structures » , comme le résume le sociologue Dražen Lalić. Mais avant tout de faire tomber un système : celui de Zdravko Mamić, considéré partout comme « le diable, une sorte de seigneur des anneaux » du football croate. C’est en tout cas le porteur de ses maux et leur principale cause. Tout le monde connaît aujourd’hui la trajectoire de Mamić et de sa famille : un homme pas assez doué pour devenir joueur, qui se fraye un passage entre les supporters, qui vend d’abord des coussins aux couleurs du Dinamo dans les allées du Maksimir, puis qui fait fortune avec la vente à un marchand d’armes d’une compagnie forestière et une entreprise de boissons qu’il avait fait fleurir pendant la guerre. Au point d’entrer progressivement dans les arcanes du club avec son portefeuille, ses relations tentaculaires (police, politique, justice) et une nomination finale en 2003 dans l’organigramme après avoir, entre autres, tenté de tabasser le directeur sportif de l’époque, Josip Šoić. Mamić a ensuite fondé « un syndicat du crime de près de 150 personnes pour devenir le numéro un du football croate en se mettant progressivement toute la Fédération dans la poche grâce à ses multiples connexions » , avec au premier rang le soutien du parti de droite nationale, le HDZ, qui finance massivement le Dinamo et les procès de Mamić.

Les contrats et la locomotive


Officiellement, Zdravko Mamić n’est plus personne depuis qu’il a été arrêté en juillet 2015, pour blanchiment et fraude fiscale, mais reste « conseiller » , soit président du Dinamo. Pourquoi ? Tout simplement car il représente « trois fonctions en une seule personne : coprésident du Dinamo, vice-président de la Fédération croate, mais numéro un dans les actions et agent de joueurs » , son fils Marijo détenant une société de management sportif qui a déjà fait signer la majorité des joueurs du Dinamo et anciens (Lovren, Modrić). Un contrat qui oblige ensuite les joueurs à verser entre 20 et 30% de leurs revenus à Mamić et qui est en grande partie responsable de l’absence de Lovren dans la liste du pantin Čačić pour l’Euro en France, le défenseur de Liverpool ayant décidé de ne plus régler ses pourcentages. Plus encore, l’homme influe sur les choix de la sélection comme la non-sélection du jeune Alen Halilović. La raison : les parents du joueur avaient refusé de signer le fameux contrat alors qu’il jouait au Dinamo. Tout le monde sait ce qu’il se passe et la sélection est devenue une vitrine pour la vente de joueurs du Dinamo à l’étranger (et donc plus d’argent pour Mamić). Cet été encore, le club a par exemple laissé partir Marko Pjaca à la Juventus pour 23 millions d’euros, Josip Brekalo à Wolfsburg pour 6 millions et définitivement Brozović à l’Inter contre 5 millions d’euros. Marko Rog est également attendu à Naples jeudi pour passer sa visite médicale. Selon nos informations, le contrat du joueur l'obligeait à disputer au moins une rencontre lors du championnat d’Europe, ce qu’il a fait contre l’Espagne. Parfait, donc.


Le décor planté, il existe également un autre pétard : le Lokomotiva Zagreb. Un club que le Dinamo a battu facilement en juillet (3-1) lors de la première journée de championnat. L’association NAS Hajduk, qui se bat depuis des années pour reprendre en main l’Hajduk Split aux mains des politiques, a livré il y a quelques mois une étude sur le cas d’un club considéré comme une « succursale » du Dinamo. « On l’a donné aux politiques, aux médias, aux instances, mais ils s’en fichent. C’est incroyable. On a déposé plainte auprès de toutes les instances pour conflit d’intérêts et on nous a répondu : "Oui, on sait que ces deux clubs sont une même entité" » , détaille Ivan Rilov, le secrétaire général de l’association. Plusieurs exemples de rencontres truquées et de transferts suspects ont été constatés entre les deux clubs, mais rien ne bouge, alors que le Dinamo continue à prêter la majorité de ses jeunes au Lokomotiva. Dans le silence et la honte. Voilà pourquoi le Maksimir sonne aujourd’hui complètement vide alors que deux franges des Bad Blue Boys, le groupe de supporters majoritaire du Dinamo, s’affrontent entre pro et anti-Mamić. Les opposants ont d’ailleurs créé l’association Together for Dinamo, soutenue par quelques anciens joueurs du club, et se sont rapprochés de NAS Hajduk. Mais derrière la vitrine, rien ne bouge. Dans le silence, le calme et les regards vides d’un pays qui voit défiler les espoirs d’un sport qui était hier « la première vitrine du pays à l’international » .

Par Maxime Brigand, à Zagreb
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


vendredi 22 septembre EXCLU : 120€ offerts au lieu de 100€ pour miser chez France-Pari !
il y a 3 heures Le fou sosie de Marek Hamšík 3
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 16:16 Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5 Hier à 15:48 Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11
Hier à 14:42 Ronaldinho sait toujours y faire 3 Hier à 14:17 Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 Hier à 12:33 Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2 vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 23 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2