1. // Publirédactionnel
  2. // GOAL OF THE DEAD

DVD/Blu-Ray : Goal of the Dead

19 12
Enfin une bonne comédie sur le foot !

Comment réaliser un film d'horreur sur le foot ? Goal of the Dead a la réponse : en le faisant avec... humour! A l’occasion de la sortie en VOD et Blu-Ray du film, So Foot vous propose de découvrir une œuvre qui ravira autant les fans de ballon rond que les amateurs de comédie et d’hémoglobine.

Le déplacement à Caplongue pour un amical de fin de saison avait tout du traquenard pour l’Olympique de Paris. A leur arrivée dans ce village paumé, les stars de la capitale vont rapidement comprendre que ces 90 minutes seront plus longues qu’un 32e de finale de Coupe de France disputé à Plabennec. Animés d’une rancœur certaine envers Samuel, l’enfant du pays parti aligner les chèques à Paris, les supporters locaux montrent en effet des signes d’agressivité évidents. La bave aux lèvres, ces derniers sont en réalité touchés par un virus proche de la rage et se transforment peu à peu en créatures ultra-violentes. Dès lors, les acteurs du match n’ont qu’un seul objectif : en réchapper.

Un film chorale inspiré de la série anglaise Dead Set, Goal of the Dead réussit le pari ambitieux d’allier pour la première fois football et cinéma d’horreur. A la réalisation, Benjamin Rocher (La Horde) et Thierry Poiraud (Atomik Circus) se partagent les mi-temps, offrant ainsi deux points de vue sur l’apocalypse ambiante qu’expérimentent Alban Lenoir (Les Gamins), Charlie Bruneau (Dépression et des Potes), Ahmed Sylla (Eyjafjallajokull –Le Volcan) et Tiphaine Daviot (On ne demande qu’à en rire) ainsi que Bruno Salomone, parfait dans son rôle de tête de turc du coach Patrick Ligardes!

Amateurs de têtes qui roulent autant que des ballons, rendez-vous le 4 juin en VOD et à partir du 11 juin en DVD et Blu-Ray. Plus que jamais, la partie se jouera dans le sang.

Youtube


Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Tchernobifle Niveau : DHR
ahem comment dire...
Sérieusement, l'un des pires films de l'année. Voire de la décennie.
Encore ce serait du Rogriguez aux commandes et du Quentin au scenar, pourquoi pas, façon Grindhouse, mais là... non c'est juste impossible.

Mon petit coeur fragile n'en peux plus.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
19 12