Dupraz contre le port du casque en descendant du bus

Modififié
310 11
Pour éviter un pète au casque.

Arrivé sur le banc du Téfécé en mars dernier, Pascal Dupraz avait tout de suite imposé certaines règles : fin des entraînement à huis clos, ouverture du vestiaire aux médias et interdiction de porter un casque en descendant du bus.

« Moi aussi j’adore la musique, mais j’ai envie qu’ils vivent des émotions. Un enfant qui est avec son père et qui sollicite un autographe à un joueur, c’est un moment de partage, d’émotion. Le père est fier de voir que la promesse qu’il a faite à son fils, de lui obtenir un autographe, il a pu la tenir. Le gamin a du rêve plein les yeux. Et le joueur s’aperçoit qu’il est digne d’intérêt. C’est bénéfique pour tout le monde » , a expliqué Pascal Dupraz.

Pareil pour le vestiaire. « La musique, on l’écoute dans le vestiaire, ensemble, et en plus la même. Je ne vois pas pourquoi on devrait écouter une musique différente, les uns les autres. On va jouer une partition tous ensemble sur le terrain, on espère qu’elle sera à l’unisson. C’est de la pure logique » , a ajouté l’entraîneur toulousain.

Pascal Dupraz, le Mozart du football français, prêt à mener ses troupes à la baguette.
RR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

J'aime pas Dupraz mais là je souscris totalement à son discours.
milieu de terrain Niveau : DHR
je vais finir par bien aimer Dupraz .
Et puis je ne vois pas comment du mauvais rap peut aider a la concentration avant une rencontre importante.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
310 11