Duo d'attaque mystère pour l'OM

Coup de chaud sur le Vieux Port lundi soir. Sans doute chatouillée par les critiques sur sa gestion du mercato, la direction de l'OM a publié un communiqué annonçant la venue prochaine de deux poids lourds au Vélodrome.

Modififié
0 2
C'est un fait, l'OM a sabordé son début de saison comme peu de champions en titre ont osé le faire dans l'Histoire de la Ligue 1. Pourtant, très vite l'OM annonce la couleur et Didier Deschamps pose sa condition : il veut un attaquant de classe mondiale – comme on dit – pour jouer non seulement le titre mais faire bonne figure en Ligue des Champions. Il n'en fallait pas moins pour que Marseille s'inventent des idylles à droite à gauche en Europe. Perdu entre ses fantasmes (Didier Drogba, Luis Fabiano) et ses coups de foudre ( Luis Suarez, Manu Adebayor, Dimitar Berbatov, Diego Forlan, Fabio Quagliarella), l'Olympique de Marseille est passé à côté de sa rupture avec Mamadou Niang, et va sans doute perdre son meilleur plan cul, Hatem Ben Arfa. Résultat des courses, les ambitions s'effritent déjà après seulement deux week-end de championnat et une paire de trempes infligée par Caen puis Valenciennes.

Alors, ce soir, l'OM aurait décidé de réagir, et pour rassurer tout son petit monde, a publié un communiqué officiel sur son site Internet : « Après les départs de Mamadou Samassa et Mamadou Niang, l'Olympique de Marseille va engager deux attaquants de qualité et de renom » . Visiblement, c'est censé fermer quelques bouches. Vraiment ? Parce qu'entre les râteaux déjà enregistrés et le peu de temps restant avant la fermeture du marché, on imaginait plutôt Marseille faire le deuil de ses envies et recruter pour faire le nombre.

Fausses bonnes idées

Dès lors, quelles options restent ouvertes aux Phocéens ? Déjà, la filière italienne va sans doute reprendre un peu vie ses prochaines heures. Régulièrement cité à la moindre intervention de Didier Deschamps concernant le mercato, Alberto Gilardino devrait de nouveau voir sa côte gonfler avec cette annonce. Le challenge de la Fiorentina et de l'OM étant assez proches, le joueur pourrait être tenté. Tout comme Klaas Jan Huntelaar. Trimballé comme un vulgaire coup d'un soir de la Hollande à l'Italie via l'Espagne, le batave pourrait faire office de bon d'échange avec ... Ben Arfa, avec une petite rallonge olympienne. Enfin, toujours dans la botte, le dernier lapin sorti du haut-de-forme se nom Iaquinta, le lover de la Juventus. Petit hic, ses trois joueurs n'ont jamais démontré de grandes qualités d'adaptation lorsqu'ils ont changé de club en Italie.

Du coup, l'Ohème pourrait prendre l'Eurostar et faire ses emplettes en Angleterre où deux lascars pourraient rejoindre la Côte d'Azur : Roque Santa Cruz et Roman Pavlyuchenko. On ne va pas se mentir bien longtemps, ça sent la fausse bonne idée à plein pif. Le CV du playboy Paraguyen de 28 ans est formel, il tourne à une demi-douzaine de buts (oui, six) en moyenne par saison depuis qu'il est passé pro – sa saison à 19 pions avec Blackburn en 2007-2008, lui sauvant même la mise. Pas un hasard s'il est coincé à Manchester City par une demi-douzaine d'attaquants (oui, six). Idem pour le Russe de Tottenham. Роман Анатольевич Павлюченко s'était fait remarquer à l'Euro 2008 pour ses trois buts, sa dégaine d'ado et ses boutons autour de la bouche. Dans la foulée, il signait chez les Spurs et deux ans plus tard, il peut se targuer d'avoir inscrit la bagatelle de dix buts en Premier League. Petites suggestions, tant qu'à vadrouiller dans la campagne anglaise, pourquoi ne pas aller sonder Craig Bellamy ou Louis Saha ?

Made in France ?

En fin de comptes, Didier Deschamps et son staff pourraient tout aussi bien se la jouer comme Jean-Michel Aulas lorsque l'OL vidait ses concurrents de leurs forces vives. Ainsi, si l'option Jelen ne semble plus d'actualité, vu que le Polonais va disputer le tour préliminaire de la C1, trois noms se dégagent clairement : Kevin Gameiro, André-Pierre Gignac et Loic Remy. Certes, le coach olympien n'est pas fan du lorientais, le toulousain est surcôté par son président et le niçois est courtisé par une frange de l'Europe, mais dans le potentiel et le profil, ils n'ont rien à envier à Mamadou Niang ou Samassa. Bref, l'Olympique de Marseille n'a plus qu'une petite quinzaine de jours pour évaporer la rectifier sa gestion du mercato et atténuer les couacs de communication en offrant à Didier Deschamps les renforts offensifs qu'il réclame depuis le titre acquis en mai dernier. Et au fait, pour le milieu défensif ardemment souhaité par Dédé au début de l'été, on fait comment ?

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dassier est vraiment une chèvre... il a pas été capable de gérer un transfert correctement depuis son arrivée et il fait encore le malin à annoncer deux "grands joueurs". La réalité c'est qu'un des + gros salaires du club, préfères le "défi sportif" du championnat turque, sans même de C1... à partir de là comment attirer des joueurs de classe mondiale.

Faites signer des bons jeunes français, ce sera déjà pas mal plutôt que de croire à des Drogba pour finir avec des Santa Cruz, lesquels seront moins efficaces et plus chers que des Gameiro...
Sinon il me semble que Koke et Mendoza reviendraient bien à l'OM!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Le ravalement de façade
0 2