1. // Sélection nationale
  2. //
  3. // Neymar

Dunga veut faire travailler Neymar

Modififié
1 5
Nouveau sélectionneur du Brésil, Dunga va devoir communiquer, mardi, les 23 premiers joueurs qu'il aura choisis pour affronter la Colombie et l'Équateur en match amical.

En attendant, dans Epoca, l'ancien joueur de la Fiorentina est revenu sur le niveau de Neymar et ce qu'il en attend : « Pour avoir l'étiquette de crack, il doit avoir l'étiquette de champion du monde dans le dos. Mais nous allons travailler en sélection pour qu'il joue au-dessus de la moyenne, ce qui définit une star. Nous avons ce problème d'avoir un garçon qui marque un but et est déjà une star. Le jeune joueur tatonne jusqu'à s'affirmer émotionnellement, psychologiquement, physiquement, techniquement » , a-t-il affirmé.

Le début du chantier. Sans larmes, évidemment. BT
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 5
Je leur souhaite le meilleur, bien entendu, seulement ils sont quand même dans la merde. Et ils en sortent pas.

Après l'échec du mondial, j'espérais qu'ils dégageraient tout ces bourrins de dtn et d'entraineurs mais non ils ont choisi Dunga.

On est reparti pour de la merde, c'est définitivement fini le football d'esquive et romantique, ils tuent à petit feu tout ce qui a fait la richesse et la particularité de ce football merveilleux.

190 millions de brésiliens et on en sort une équipe de robot.

Bref, sujet passionnant que la formation brésilienne et son football mais sale période quand même.
Estebanana Niveau : CFA
Messi, Cruyff, Van Basten, Ronaldo ne sont pas des cracks. Merci Dunga.
madjerinho Niveau : CFA2
Putain mais c'est vraiment une sombre bouse ce mec. Neymar fait un mondial exceptionnel et porte le Brésil de ses bras, excusez du peu, et que fait ce crétin en arrivant ?

Du Neymar bashing. Oui oui oui. Comme on critiquerait le manque d'implication d'un vulgaire Ben Arfa, ou qu'on rabaisserai un Ménez qui a trop le boulard.

C'est absurde, une farce totale, et le Brésil repart décidément sur à peu près les pires bases possibles.
Gnafougroumpf Niveau : DHR
« Pour avoir l'étiquette de crack, il doit avoir l'étiquette de champion du monde dans le dos.»

Mouais, enfin pour le moment c'est encore l'étiquette de la marque de chaussette de Zuniga qu'il a dans le dos le Neymar...

Il est finalement très 3ème degré Dunga dans ses interventions hein...
Donc Guivarc'h est un crack, et Messi, Ronaldo et tous les grands joueurs qui ne l'ont pas eu ne le sont pas.

Devrions-on nous alors en conclure que le terme "crack" est péjoratif ?

Dunga, t'es con.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
La Juve aussi sur Falcao
1 5