Dunga & Ronnie

Modififié
0 0
A chaque sélectionneur son sacerdoce. Domenech a Méxes, Capello doit gérer Owen, Dunga, le patron du Brésil doit se coltiner le cas Ronaldinho.

Il y a trois mois, l'homme aux dents de lapin n'était pas prévu dans les plans de l'ancien milieu de Stuttgart. C'était d'ailleurs un choix logique tant le Brésilien ramait au Milan AC. Seulement voilà, depuis quelque temps, Ronnie marche sur l'eau.

Passes dé, buts, crochets, le numéro 80 du Milan est redevenu décisif. Assez pour s'inviter en Afrique du Sud ?

Rien n'est mois certain à en croire Dunga : « Mais que c'est aussi normal, parce que les absents sont toujours les meilleurs et tout le monde veut parler de ceux qui, actuellement, ne font pas partie de la sélection. [...] Rien de tout cela est nouveau à l'approche d'une Coupe du Monde. Les questions et leurs réponses sont toujours identiques. La pression sur le sélectionneur de la Seleçao est très importante car le Brésil est presque de la taille d'un continent. Chaque journal, chaque région, chaque ville voudrait imposer ses joueurs, mais moi je fais mon truc de mon côté, comme un grand » .

Alors Ronnie or not Ronnie ?
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0