1. //
  2. // Éliminatoires Mondial 2018
  3. // Chili/Brésil

Dunga élogieux envers Sampaoli

Modififié
4 4
Pour le début des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, le Brésil va affronter le Chili, et cela sans Neymar.

Après una Copa América décevante, Dunga promet un changement de style : « Le football moderne nous a montré que pour atteindre un bon niveau, une bonne défense ne suffit pas. Il faut que nous nous améliorons en phase offensive. Nous devons attaquer comme des boxeurs, trouver l'équilibre entre la défense et l'attaque. » Le sélectionneur du Brésil a couvert Jorge Sampaoli d'éloges : « Il fait un travail exceptionnel au Chili. C'est une référence, comme Guardiola, Wenger ou Mourinho. Il faut essayer d'apprendre du travail qu'ils réalisent. »

L'ancien capitaine de la Seleção a aussi justifié la fin de l'hégémonie brésilienne : « Le Brésil a beaucoup changé ces dernières années. Mais les autres équipes maintiennent une base de 70 ou 80% de joueurs. Ils ont des joueurs qui ont deja disputé deux ou trois éliminatoires ou Copa América. Pour cela, le football est plus équilibré. »

Dunga pas sûr. RC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 6
Sur cette photo, il fait un magnifique combo coupe de cheveux de GI + visage à la Depardieu + oreilles de Di Maria, le tout avec la peau de Chirac.
Message posté par MAXIMUS
Sur cette photo, il fait un magnifique combo coupe de cheveux de GI + visage à la Depardieu + oreilles de Di Maria, le tout avec la peau de Chirac.


Et il fait son nœud de cravate aussi bien que moi
Message posté par MAXIMUS
Sur cette photo, il fait un magnifique combo coupe de cheveux de GI + visage à la Depardieu + oreilles de Di Maria, le tout avec la peau de Chirac.


Et il fait son nœud de cravate aussi bien que moi
maxleharmek Niveau : CFA
Note : 1
Le nœud double est bien fait pour moi, mais pas adapté à cette cravate trop large.
J'aurai plutôt opté pour un Windsor, mais ce n'est que mon avis.

Sinon pour parler foot, lire Dunga parler de foot offensif, c'est comme entendre Hollande sur la baisse de la hausse du chômage.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4 4