Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options

Dugarry pas nostalgique d'Évra

Modififié
L'équipe de France manque-t-elle d'un patron de vestiaire ?

Avec l'absence de Patrice Évra, qui jouait le rôle officieux de capitaine de la sélection, la question se pose. Et pour Christophe Dugarry, qui s'est exprimé sur RMC, la réponse est claire : « S’il n’y a pas de leader, ce n’est pas une catastrophe. Quand Griezmann dit qu’Évra est un patron, c’est pour lui faire plaisir. On fait plaisir aux anciens. Je ne dis pas que Patrice Évra était inutile. Mais ne lui donnez pas plus d’importance qu’il n’en avait. »


L'ancien tricolore a cru bon de faire un parallèle avec la génération 98 : « Je préfère avoir Zidane, leader technique, mais qui ne parlait pas, dans mon équipe, plutôt que Didier Deschamps, leader de vestiaire, pour gagner des matchs. Ce qui compte, c’est le leader technique. Celui à qui tu vas donner le ballon et qui va le transformer et le bonifier. Pas un mec qui ne fait que piailler sur le terrain. » Sauf que Zidane n'existerait peut-être pas sans Deschamps. Et que Dugarry n'aurait jamais existé sans Zidane. FC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi
Podcast Football Recall Épisode 46 : Français ou Belges, le match des râleurs, les adieux des Bleus et la battle Angleterre-Belgique vendredi 13 juillet Le Mondial 2022 aura bien lieu en hiver 73 vendredi 13 juillet Infantino : « La meilleure Coupe du monde de tous les temps » 104