Dugarry allume Le Graët

Modififié
7 28
Christophe Dugarry et Noël Le Graët ne passeront pas leurs vacances ensemble. Plusieurs mois après avoir critiqué le président de la Fédération française de football sur le plateau du Canal Football Club, le consultant de Canal+ en a remis une couche hier soir sur RMC: « On ressent beaucoup d’incompréhension et de frustration et un énorme gâchis, regrette l’ancien coéquipier de Laurent Blanc en équipe de France. L’objectif de se qualifier pour l’Euro avait été atteint tout comme celui des quarts de finale. »

« Je pensais vraiment que M.Le Graët ferait tout pour garder Blanc mais il est resté sur ses positions en disant à mots couverts qu’il voulait le garder tout en lui mettant des barrières et en lui donnant des obligations et des devoirs, poursuit Dugarry. En homme intègre, il ne se voyait pas dicter sa façon de faire par qui que ce soit, il se voyait continuer dans une réelle confiance, ce qui n’était pas le cas. Ça faisait plusieurs mois que M.Le Graët lui maintenait pas une confiance qui doit exister entre un président et un sélectionneur. Le Graët nous a baladés. On repart deux ans en arrière. »

Dugarry n’était pas non plus convaincu que Didier Deschamps puisse s’entendre avec Le Graët.
QM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

En espérant qu'on ne va pas le Le Graët-er.
Solidarité 98, normal. Blanc a pas eu toute la confiance qu'il aurait dû avoir, même s'il n'est pas irréprochable non plus.
Le Graet m'a l'air bien perdu en ce moment.
Duga prend son pied à tout dézinguer mais ne serait capable de rien sur un banc de touche.
Blanc a clairement montré des errements tactiques et humains pendant l'Euro.

Si l'on repart effectivement deux ans en arrière (mises à part les "révélations" Cabaye et Koscielny), Blanc est pour une grande partie responsable de ce statu-quo.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
L’erreur, selon Gillot
7 28