1. //
  2. //
  3. // Boca Juniors/River Plate

Du Superclásico et de l'immortalité des rivalités

Depuis le début du XXe siècle, les grandes rivalités du ballon rond ont survécu aux époques et aux crises. Aujourd'hui, certaines se montrent en pleine forme, comme le Clásico espagnol, lancé dans une irrésistible conquête du monde. D'autres se montrent un peu malades, comme le derby milanais cette saison ou le derby éternel de Belgrade, dont le prestige international semble déjà appartenir à l'histoire. Mais peu importent les obstacles, cette histoire a montré que les rivalités finissent toujours par survivre, sur la pelouse ou dans les tribunes. Et le meilleur exemple reste le Superclásico, qui s'apprête à vivre trois actes en dix jours à Buenos Aires. Boca-River le 3 mai, River-Boca le 7 mai et Boca-River le 14 mai.

13 16
En 1995, l'arrêt Bosman libère les frontières du football européen, force un regroupement des meilleurs joueurs dans un petit nombre de grands clubs et fait entrer dans l'histoire la compétitivité des petits championnats de la communauté européenne, pourtant experts en formation. À plus de dix mille kilomètres de Liège, une autre terre de football voit son sort bouleversé par ricochet : l'Argentine. Au début du siècle, Italiens, Espagnols, Allemands, Anglais et Français avaient quitté l'Europe à la recherche d'un nouveau souffle. En 1995, l'histoire les rattrape et leurs racines les condamnent. C'est au tour de leurs petits-fils de ne plus respirer, ou plutôt au tour de leur football : les joueurs argentins, dont la majorité possède ou peut facilement obtenir un passeport européen, deviennent la cible préférée des riches recruteurs du Vieux Continent. À partir de la crise économique de 2001, le peso ne vaut plus rien, et le talent s'exporte de plus en plus vite.

De la gloire des années 1990 aux sursauts d'orgueil des années 2000


Pourtant, à l'époque le niveau des championnats sud-américains n'avait rien à envier au spectacle du Vieux Continent. À l'époque, dans l'histoire de la Coupe intercontinentale, la seule qui oppose les deux continents de 1960 à 2004, la CONMEBOL l'a remportée vingt fois contre quatorze victoires pour l'UEFA. En 1995, comme un symbole, c'est l'Ajax de la formation qui l'emporte une dernière fois. À la mort de la compétition en 2004, c'est encore l'Argentine qui dirige le monde, avec neuf trophées contre sept pour l'Italie. Même le championnat uruguayen l'a alors gagnée deux fois plus souvent que la Bundesliga (six fois contre trois). En 1996, le River Plate champion de la Copa Libertadores est peut-être l'une des plus belles équipes de l'histoire : Enzo Francescoli, Hernán Crespo, Ariel Ortega, Marcelo Gallardo, les jeunes Sorín et Almeyda… Et puis, peu à peu, le football argentin s'est vidé de ses talents…

Coupe intercontinentale 2000 à Tokyo. Juan Roman Riquelme fait danser Geremi et Makelele, envoie le titan Palermo dans les étoiles et Boca sur le toit du monde. Coupe intercontinentale 2003 à Yokohama. Shevchenko, Kaká, Seedorf, Pirlo, Maldini et Cafu ne peuvent rien face au Boca de Carlos Bianchi, et s'inclinent aux tirs au but. Riquelme est parti, Carlos Tévez n'a que 19 ans, mais un but de Matias Donnet suffit. Boca est à nouveau champion du monde des clubs, au-dessus du Milan d'Ancelotti, du Real des Galactiques, de la Juve de Lippi ou encore du Manchester United de Van Nistelrooy. Un an plus tard, en 2004, Boca et River s'affrontent en demi-finale de la Copa Libertadores. River est porté par Cavenaghi, Maxi López, Salas, Mascherano, Lucho González. Boca est représenté par Tévez, Burdisso, le Flaco Schiavi. Ce n'est déjà plus les années 90, mais la double confrontation reste spectaculaire. De la tension, toujours, du morbo, encore plus, mais aussi du talent et de l'inspiration. Et aujourd'hui ?

« 1000 euros pour voir Osvaldo »


En toute logique, la rivalité aurait dû perdre de l'intérêt et se morfondre dans une lente dégénérescence. Moins d'argent, plus de ventes, moins de grands noms, moins de médiatisation, moins de jeu, moins de spectacle et moins d'intérêt ? On aurait pu y croire en 2011. River est descendu au plus bas de son histoire, tout en bas, sous terre, dans la B. Et la saison dernière, en 2014, la rivalité a même touché ce qui aurait pu être le fond. Dans les tribunes, du fait de l'absence de supporters visiteurs. Dans l'enjeu, du fait de la triste saison de Boca. Dans le prestige, aussi, car l'apogée de la rivalité des deux « géants » a fini par être une demi-finale de Sudamericana (Ligue Europa locale). Mais surtout dans l'esprit, avec trois Superclásicos à la dimension très terre-à-terre : de la pluie, des erreurs administratives, arbitrales et footballistiques, beaucoup de nerfs et de tension, peu de jeu, et encore moins de virtuosité à l'argentine. Mais six mois plus tard, la « plus grande rivalité au monde » a une nouvelle fois démontré qu'elle ne finirait jamais de se régénérer. Si les feuilles sont toutes tombées en cet automne à Buenos Aires, c'est peut-être bien parce que l'hystérie médiatique accompagnant l'arrivée du mois de mai a eu raison de tous les platanes des beaux quartiers.

Il a suffi d'un mercato pour que Boca revienne aux sommets, avec six victoires sur six matchs dans sa poule de Libertadores, et un bon début de championnat : Boca et River comptent 24 points, 7 victoires, 3 nuls et 0 défaite après 10 journées. Leaders ex-aequo et invaincus. Le Superclásico se vend donc partout et par tous les moyens. En papier, où le quotidien Olé lance tous les jours plusieurs Unes différentes. À la télévision, où les plateaux semblent être devenus des huis clos faisant tourner incessamment la même musique « super » classique. À la radio, évidemment, où toutes les questions possibles et imaginables ont été posées. Depuis maintenant plusieurs semaines et la qualification inespérée de River Plate en huitièmes de finale de la Copa Libertadores, les médias ne se sont pas arrêtés de pédaler, courir, ramer, ramper, en apnée, sous l'eau, sous terre, souvent sans respirer. Surproduction, surrégime et donc superficialité ? Ce climat de tension rappelle forcément celui des Clásicos de 2011 en Espagne, cette époque hystérique où Guardiola et Mourinho s'étaient affrontés quatre fois en une poignée de semaines. Mais il faut dire que le public et la passion répondent encore présent. Pour venir assister au match de dimanche, les hinchas provinciaux se sont montrés prêts à venir de Mendoza, Córdoba et Salta et payer jusqu'à 10 000 pesos (plus de 1 000 euros) pour voir Osvaldo et ses copains.

Le dédain de l'Europe ne tue pas


Toutefois, peu de chaînes du Vieux Continent se battent pour les droits TV du plus grand spectacle de football sud-américain. D'ailleurs, lorsque l'Europe analyse les meilleures formations des Superclásicos sur les vingt dernières années, elle ne peut s'empêcher de les juger en perspective des futurs succès européens des joueurs locaux. Vu de l'Europe, le championnat argentin semble aujourd'hui exister a posteriori, comme s'il était déjà entré dans l'histoire. Comme si c'était le transfert galactique de James Rodríguez qui donnait du crédit au titre de Banfield en 2009. Et si le football argentin pouvait survivre à l'Europe ? Près de vingt ans après l'arrêt Bosman, même les meilleurs joueurs de Boca et River ne sont plus destinés aux succès européens. Côté River, Teo Gutiérrez et Mora ont perdu l'espoir de séduire le Vieux Continent, mais ça ne les empêche pas de vendre plus de maillots qu'un grand nombre de joueurs des meilleurs clubs européens. Côté Boca, il a fallu seulement quelques semaines à Gago et Osvaldo pour retrouver un niveau d'idolâtrie réservé seulement à Totti et Zanetti en Italie. Enfin, le phénomène Lodeiro s'est montré incapable de s'imposer dans une Eredevisie déjà déclassée, mais a mis toute l'Argentine d'accord en deux ou trois matchs.

En fait, la Bombonera n'a jamais eu besoin de la Premier League ou de la Juventus pour savoir que Carlitos Tévez était un crack. Le Monumental n'a pas eu besoin de l'observer jouer la Ligue des champions pour voir que Lucho González avait de la magie dans les yeux. Si la crise économique n'était pas passée par là, ces joueurs n'auraient pas eu besoin de l'Europe pour vivre des carrières glorieuses. L'Argentine n'aurait pas été un trampoline, et serait encore un beau jardin. Malgré le dédain de l'Europe et les crises économiques, malgré les excès de la médiatisation d'Osvaldo, malgré les aléas du football local, les problèmes des tribunes et le mauvais niveau de jeu, le Superclásico semble immortel. Même quand la planète sera mourante et que les couleurs ne seront plus que digitales et synthétiques, il y aura toujours deux types, au fin fond de la Patagonie, pour débattre de la grandeur du mariage du bleu et du jaune face à celle d'une bande rouge.



Par Markus Kaufmann, à Buenos Aires À visiter :

Le site Faute Tactique

Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Encore des paires de fesses pour attirer la souris du lecteur, pas bien sofoot.
Excellent article, du So Foot comme je l'aime!
Note : 6
Très bel article, j'aime le constat du dédain de l'Europe vis à vis du football américain.

Ca me rappelle que Pierre Menes a déclaré cette semaine que Riquelme n'était pas un grand joueur parce qu'il n'a rien gagné en Europe. Si t'ajoutes ça à la sortie de Praud sur Bielsa j'ai vraiment des envies meurtrières à cause des ces connards sans culture foot, alors que leur avis est malheureusement le plus influent car ce sont les plus exposés...
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Note : 1
Merci pour ce superbe article et cet hommage au plus beau derby du monde !
D'ailleurs, l'article fait bien de rappeler une réalité souvent méconnue des incultes du football : jusqu'à l'arrêt Bosman et même jusqu'au début des années 2000, à l'époque où les championnats sud-américains arrivaient encore à retenir quelques années leurs meilleurs joueurs, les plus grands clubs argentins et brésiliens (et à un degré moindre uruguayens) n'avaient pas grand chose à envier aux cadors européens - l'historique des confrontations en Coupe Intercontinentale est là pour en témoigner.
Certaines équipes mythiques comme l'Independiente de Bocchini, le Flamengo de Zico, le Sao Paulo FC de Tele Santana et Rai, le River de Francescoli ou le Boca de Bianchi et Riquelme faisaient même partie des meilleures au monde à leur apogée ! En général, je suis pas trop adepte du "c'était mieux avant" mais en football, oui c'est clairement le cas ! Nostalgie...
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Message posté par Peewow
Ca me rappelle que Pierre Menes a déclaré cette semaine que Riquelme n'était pas un grand joueur parce qu'il n'a rien gagné en Europe.

Putain, on en a fusillé pour moins que ça !!!
Je pense que le mieux est d'ignorer tout ce que peut dire Menès sur le football, rarement vu un "journaliste" sportif aussi partisan et aussi peu calé sur le sujet...
Note : 1
Message posté par Alain Proviste
Merci pour ce superbe article et cet hommage au plus beau derby du monde !
D'ailleurs, l'article fait bien de rappeler une réalité souvent méconnue des incultes du football : jusqu'à l'arrêt Bosman et même jusqu'au début des années 2000, à l'époque où les championnats sud-américains arrivaient encore à retenir quelques années leurs meilleurs joueurs, les plus grands clubs argentins et brésiliens (et à un degré moindre uruguayens) n'avaient pas grand chose à envier aux cadors européens - l'historique des confrontations en Coupe Intercontinentale est là pour en témoigner.
Certaines équipes mythiques comme l'Independiente de Bocchini, le Flamengo de Zico, le Sao Paulo FC de Tele Santana et Rai, le River de Francescoli ou le Boca de Bianchi et Riquelme faisaient même partie des meilleures au monde à leur apogée ! En général, je suis pas trop adepte du "c'était mieux avant" mais en football, oui c'est clairement le cas ! Nostalgie...


on peut ussi incriminer les baras bravas veritable repoussoir à carrière locale pour les joueurs argentins...tant que ces pauvrs cons auront de l'importance, le championnat argentin continuera de décliner
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Message posté par pezronf


on peut ussi incriminer les baras bravas veritable repoussoir à carrière locale pour les joueurs argentins...tant que ces pauvrs cons auront de l'importance, le championnat argentin continuera de décliner


C'est pas faux mais j'ai l'impression qu'ils existent depuis un moment, non ?
D'ailleurs, quelqu'un qui connait bien le sujet saurait-il à quelle période ont émergé les barra bravas ?
J'ai retrouvé la prose de Ménès. Désolé mais c'est difficilement soutenable. Je vais mettre du Miles Davis pour m'apaiser https://pbs.twimg.com/media/CEAHrlXXIAE2OjM.png:large
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Je préfère pas voir ça...
Milan_forza18 Niveau : CFA
Un match a ne pas louper ! 23h bein1 pour les gens que ca intéresse
Ahmed-Gooner Niveau : National
Excellent article qui donne grandement envie de mater la triple confrontation.

Ce que j'aime chez les joueurs argentins, c'est qu'ils sont fidèles, ils reviennent tout le temps dans leur club de cœur même lorsqu'ils sont au top de leurs carrière (Riquelme à Boca alors qu'il venait d'écraser la Liga avec Villareal, et l'a emmené en 1/2 de LdC), le foot c'est une passion en Argentine, une religion et cela se voit, l'amour du maillot compte avant tout.
Message posté par Alain Proviste
Merci pour ce superbe article et cet hommage au plus beau derby du monde !
D'ailleurs, l'article fait bien de rappeler une réalité souvent méconnue des incultes du football : jusqu'à l'arrêt Bosman et même jusqu'au début des années 2000, à l'époque où les championnats sud-américains arrivaient encore à retenir quelques années leurs meilleurs joueurs, les plus grands clubs argentins et brésiliens (et à un degré moindre uruguayens) n'avaient pas grand chose à envier aux cadors européens - l'historique des confrontations en Coupe Intercontinentale est là pour en témoigner.
Certaines équipes mythiques comme l'Independiente de Bocchini, le Flamengo de Zico, le Sao Paulo FC de Tele Santana et Rai, le River de Francescoli ou le Boca de Bianchi et Riquelme faisaient même partie des meilleures au monde à leur apogée ! En général, je suis pas trop adepte du "c'était mieux avant" mais en football, oui c'est clairement le cas ! Nostalgie...



Merci pour ton post. Je me souviens qu'à l'époque du grand Milan de Sacchi, le Sao Paulo de Raï de Tele Santana était considéré par certains comme la meilleure équipe du monde vu qu'ils battaient le Milan AC. Ceci dit je me souviens aussi qu'il se disait que les Européens n'accordaient pas une grande importance à ce trophée , à la différence de SudAms.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  14:27  //  Aficionado de l'Argentine
Note : 1
Le Sao Paulo FC de 92-93 était vraiment énorme (pour moi, l'une des 3 meilleures équipes au monde à l'époque, si ce n'est la meilleure) ! Ils gagnent deux Coupes Intercontinentales de suite, face au Barça de Cruyff puis contre le Milan de Capello.
Si t'as l'occase, mate sur youtube le match de 92 face au Barça, Sao Paulo avait donné une leçon de jeu collectif à la "Dream Team" de Cruyff !
Y avait eu un bon article de So Foot là-dessus : http://www.sofoot.com/rai-et-santana-ab … 78475.html
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  14:30  //  Aficionado de l'Argentine
Télé Santana a eu en club les succès qu'il n'a malheureusement pas décrochés avec son sublime Brésil 82...
Message posté par aerton


Ceci dit je me souviens aussi qu'il se disait que les Européens n'accordaient pas une grande importance à ce trophée , à la différence de SudAms.


Le pire c'est que c'est exact, il faut voir les Corinthianos un matin de décembre 2012 lorsqu'ils sont devenus "champion du monde"... D'ailleurs il la ramène encore 3 ans près les faits!
il y a 3 heures Pronostic France Espagne : jusqu'à 460€ à gagner sur le match amical des Bleus ! il y a 1 heure Knockaert joueur de l'année ? 5
il y a 2 heures Le Real s'intéresse à un nouveau prodige brésilien 18 il y a 3 heures La nouvelle folie capillaire de PEA 16 il y a 4 heures Une merguez de gardien en D2 algérienne 4 il y a 5 heures Justin Kluivert régale en U19 5
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
il y a 7 heures Sauvetage héroïque en D3 anglaise 6 il y a 7 heures Hatem intime, épisode 2 64 il y a 7 heures Luís Fabiano exclu pour un coup de boule imaginaire 11 il y a 8 heures En Allemagne, une mascotte attaque un arbitre 7 il y a 9 heures La belle enroulée au Costa Rica 4 il y a 10 heures Superbe arrêt contre quatre attaquants 3 il y a 10 heures Barzagli pris la main dans la discothèque 24 il y a 10 heures Hazard accepte de négocier avec le Real 53
Hier à 16:18 Hatem Ben Arfa fait le point sur sa situation au PSG 63 Hier à 15:53 Fatma Samoura dément les rumeurs de dissolution du comité d'éthique de la FIFA 5 Hier à 11:10 Medel demande sa femme en mariage avec un avion 17 Hier à 10:23 Zubizarreta veut San Iker à l'OM 29 Hier à 09:40 Verratti veut rester à Paris 46 Hier à 09:22 Thiago Silva souffre du genou 24 samedi 25 mars Toni Kroos regarde plus son frère que le Bayern 25 samedi 25 mars La panenka syrienne à la dernière seconde 13 samedi 25 mars 50 heures de match pour les 50 ans de l'ASNL 4 samedi 25 mars La Chine veut Gameiro 14 samedi 25 mars Pronostic Luxembourg France : Analyse, prono et cotes du match des Bleus 2 samedi 25 mars Le golazo de Zaha 5 samedi 25 mars Des fans de San Diego veulent appeler une équipe Footy McFooty Face 7 samedi 25 mars Passe magique et inutile de Bale 7 samedi 25 mars Gros tacle et jambe cassée pour Seamus Coleman 6 vendredi 24 mars Kevin Kurányi prend sa retraite 20 vendredi 24 mars Shaqiri s'amuse à l'entraînement vendredi 24 mars Une pièce à l'effigie de Pavel Nedvěd 14 vendredi 24 mars Rosario tient-il son nouveau Messi ? 25 vendredi 24 mars Beckenbauer interrogé dans l'enquête pour corruption 6 vendredi 24 mars Quand Griezmann tremble devant Mbappé 35 vendredi 24 mars Vers une réforme de la Ligue des champions dès 2021 ? 66 vendredi 24 mars Superbe lob de Neymar 18 vendredi 24 mars Le raté d'Otamendi jeudi 23 mars 317€ à gagner avec Italie & Serbie 2 jeudi 23 mars Huntelaar de retour à l'Ajax ? 29 jeudi 23 mars Un match suspendu à la suite de l'agression d'un juge de ligne 8 jeudi 23 mars Arda vers Arsenal ? 39 jeudi 23 mars De la cocaïne Messi découverte au Pérou 14 mercredi 22 mars Le missile en lucarne de Podolski 19 mercredi 22 mars Quand Kylian Mbappé va aux cages 19 mercredi 22 mars Une réforme de la réglementation des transferts ? 21 mercredi 22 mars SO FOOT CLUB - Spécial Coupe de France mercredi 22 mars Deniz Aytekin ne sera pas suspendu 20 mercredi 22 mars Monaco aurait refusé 110 millions pour Mbappé 110 mercredi 22 mars L'agent de Lacazette nie avoir rendu visite à l'Atlético 50 mercredi 22 mars Une vidéo anti-Wenger embarrassante 39 mercredi 22 mars Un lob soyeux au Chili 2 mercredi 22 mars Rooney de plus en plus proche d'Everton 43 mardi 21 mars Baston entre parents pendant un match de jeunes à Majorque 20 mardi 21 mars La praline de Novick 5 mardi 21 mars En cas de montée en L2, Chambly jouerait au Mans 11 mardi 21 mars David James voit Joe Hart à la Juve 34 mardi 21 mars Bizutage en règle pour les néo-Bleus 17 mardi 21 mars Courtois n'ira pas au Real 30 mardi 21 mars Sven Kums expose ses photos Instagram 15 mardi 21 mars La boulette du gardien de San José 5 mardi 21 mars Schweinsteiger à Chicago 26 lundi 20 mars Un arbitre ghanéen suspendu à vie 21 lundi 20 mars Une équipe de D2 agressée à son hôtel 9 lundi 20 mars Jallet en renfort 41 lundi 20 mars Gago écrase son adversaire 11 lundi 20 mars Florentin et Mathias Pogba font le show à la télé 26 lundi 20 mars Le capitaine de Derry City retrouvé mort 11 lundi 20 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 30e journée 5 dimanche 19 mars Rabiot relève le PSG 1 dimanche 19 mars Draxler donne l'avantage au PSG 2 dimanche 19 mars Lacazette ouvre le score au Parc 1 dimanche 19 mars Le caramel de Griezmann 8 dimanche 19 mars Quand le match Chambly-Marseille Consolat dégénère 20 dimanche 19 mars Le coup franc magistral de Mertens 10 dimanche 19 mars Pronostic PSG Lyon : jusqu'à 600€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 dimanche 19 mars Puni, il doit nettoyer les sièges du stade 14 dimanche 19 mars Un joueur ghanéen se trahit en interview 6 samedi 18 mars Les Ultramarines rendent hommage à Triaud, qui craque un fumigène 9 samedi 18 mars La bataille du ciel pour Wenger 15 samedi 18 mars La femme de Michael Essien rachète un club de D3 italienne 6 samedi 18 mars Un gardien complètement fou en Angleterre 8 samedi 18 mars Yaya Touré à United ? 15 samedi 18 mars Fernandão se fracture le bras vendredi 17 mars Une statue parodique de Peter Lim aux Fallas de Valence 3 vendredi 17 mars Golazo en Copa Libertadores 4 vendredi 17 mars Crystal Palace veut garder Sakho 12 vendredi 17 mars Le musée de la FIFA se sépare de la moitié de ses collaborateurs 10 vendredi 17 mars 211€ à gagner avec Monaco & Naples jeudi 16 mars Les buts de Roma - Lyon 1 jeudi 16 mars Les Aigles noirs à la fête 2 jeudi 16 mars La Ligue 1 aura bientôt son naming 51 jeudi 16 mars Pendant ce temps-là, Benzema se la coule douce au soleil 56 jeudi 16 mars À table avec Carlo Ancelotti 38 jeudi 16 mars Le triple arrêt d'Oblak contre Leverkusen 12 mercredi 15 mars Le coup de boule de Bakayoko mercredi 15 mars Leroy Sané sonne Monaco mercredi 15 mars Fabinho double la mise pour l'ASM mercredi 15 mars Le but de Mbappé mercredi 15 mars L'UJSF demande d'arrêter de filmer en tribune de presse 11 mercredi 15 mars Golazo en Uruguay 7 mercredi 15 mars Un club de D2 suédoise veut sanctionner ses joueurs qui simulent 15 mercredi 15 mars Des photos de mariage au stade d'Anderlecht 2 mercredi 15 mars Lukaku a refusé une prolongation à 140 000 livres par semaine 25 mercredi 15 mars 7000 km pour un match de D2 russe 15 mercredi 15 mars Une émission espagnole dévoile un maillot parodique du Barça 13 mercredi 15 mars Pronostic Monaco Manchester City : jusqu'à 735€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions mardi 14 mars Deux joueurs suspendus un an pour agression sur un arbitre 5 mardi 14 mars Pirlo : « Pour rivaliser, la MLS doit supprimer les restrictions de transferts » 27 mardi 14 mars Un ultra de D3 argentine tire sur des supporters adverses 24 mardi 14 mars Les candidats de l'UEFA au Conseil de la FIFA sont connus 1 mardi 14 mars Des nouvelles de Michael Essien 8 mardi 14 mars Au Brésil, un match vire au chaos total 18 mardi 14 mars Wylan Cyprien sera opéré ce mardi 14 mardi 14 mars Le bourreau d'Axel Witsel lourdement sanctionné 37 mardi 14 mars Everton veut blinder la clause de Lukaku 11 lundi 13 mars Après son carton rouge, il est rétrogradé en équipe réserve 9 lundi 13 mars Ils s'embrouillent pour tirer un péno... et le ratent 9 lundi 13 mars Wayne Shaw vend des tourtes 5 lundi 13 mars Il se balade sur le terrain avec une barre de fer 26 lundi 13 mars Yuya Kubo se balade dans la défense adverse 4 lundi 13 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 29e journée 17 lundi 13 mars Reprise de folie au Kosovo 5 lundi 13 mars 299€ à gagner avec Monaco - City & Leicester - FC Sévillle lundi 13 mars Bale investit dans un pub au pays de Galles 9 lundi 13 mars Un Sénégalais tente de jeter un sort dans le but zambien 8 dimanche 12 mars La belle boulette de Navas 9 dimanche 12 mars Le but dingue de Depay 13 dimanche 12 mars Mats Hummels s'offre le tacle de l'année 15 dimanche 12 mars Wylan Cyprien revient sur sa blessure 12 dimanche 12 mars Un fan de Tottenham remercie la Croix rouge flamande 1 dimanche 12 mars L'œil de faucon d'un arbitre américain 7 dimanche 12 mars King Kazu devient le plus vieux buteur de l'histoire 8 dimanche 12 mars Un but « bumper » en Ukraine samedi 11 mars Pedro Caixinha nouveau coach des Rangers 3 samedi 11 mars Infantino appuie Čeferin contre Trump 6 samedi 11 mars Grève des arbitres au Mexique 1 samedi 11 mars Un csc ridicule au Danemark 4 samedi 11 mars Une mine en championnat tunisien 2 vendredi 10 mars Kaboré plaît en Chine 9 vendredi 10 mars En prison depuis 2010, Bruno pourrait reprendre le foot 29 vendredi 10 mars Hitzlsperger : « On ne fait pas son coming-out pour énerver les hétéros » 22 vendredi 10 mars 321€ à gagner avec PSG, Spartak & Chievo - Empoli vendredi 10 mars Zaza définitivement à Valence dès ce week-end 3 vendredi 10 mars Le stade fumi-friendly d'Orlando 9 vendredi 10 mars Un cavalier allemand trolle le BvB 3 vendredi 10 mars Le tifo fumeux de Copenhague 2 vendredi 10 mars Joe Hart ne veut pas retourner à City 16 vendredi 10 mars Gerrard bientôt dans le staff de la sélection ? 5 vendredi 10 mars La séance de tirs au but remise en question 13 jeudi 9 mars Les buts de Lyon - Roma 7 jeudi 9 mars Cruzeiro sort un maillot spécial 7 jeudi 9 mars Anthony Vanden Borre accueilli en héros en RDC 16 jeudi 9 mars L'Asie monte à son tour au créneau pour le Mondial à 48 24 jeudi 9 mars Arsenal casse sa tirelire pour prolonger Özil 26 jeudi 9 mars Xabi Alonso raccrochera en fin de saison 4 jeudi 9 mars André-Pierre Gignac enfonce Paris 38 jeudi 9 mars Neymar chambre le PSG 17 mercredi 8 mars Jérémy Mathieu se lâche dans les vestiaires 27 mercredi 8 mars Sergi Roberto abat le PSG 8 mercredi 8 mars Neymar relance tout ! 3 mercredi 8 mars Le penalty de Messi ! 2 mercredi 8 mars Kurzawa se troue pour Barcelone mercredi 8 mars Le but de Suárez d'entrée 1 mercredi 8 mars Eric Thomas détruit la FFF 2 mercredi 8 mars Everton veut retenir Lukaku à tout prix 2 mercredi 8 mars La Juventus bouillante sur Tolisso 47 mercredi 8 mars Mourinho aime Mbappé 49 mercredi 8 mars Christopher Aurier en garde à vue 35 mercredi 8 mars Un match caritatif entre des légendes françaises et italiennes 11 mercredi 8 mars BT fait monter les droits TV de la Premier League 17 mercredi 8 mars Les Parisiens discutent du match retour avec des pizzas 25 mercredi 8 mars Le président de Palerme se fait tatouer le blason du club 6 mercredi 8 mars Isco intéresse Paris 28 mercredi 8 mars Chapecoense gagne en Copa Libertadores 9 mercredi 8 mars Le Bayern trolle encore Arsenal 75 mercredi 8 mars Les Bleues remportent la She Believes Cup 13 mercredi 8 mars Pronostic FC Barcelone PSG : jusqu'à 1100€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions 8 mardi 7 mars Dortmund se positionne sur Lacazette 45 mardi 7 mars Deux rescapés de Chapecoense retenus en Copa Libertadores 3 mardi 7 mars Le Munich 1860 maintient son boycott médiatique 9 mardi 7 mars Le Roi Bendtner rejoint Rosenborg 20 mardi 7 mars Les réformes proposées par la FA jugées insuffisantes 11 mardi 7 mars Huit ans de prison pour l'ancien président de la fédé du Salvador 11 lundi 6 mars Carlo Tavecchio réélu à la Fédération italienne 9
13 16