Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Beerschot

Du nouveau dans l’affaire Kawashima-Fukushima

Modififié
Le comité d’appel de l’Union belge de football rendra public ce 3 février la sanction infligée au club belge du Beerschot concernant l’affaire Kawashima, du nom du portier japonais du Lierse, Eiji Kawashima.

Pour rappel, les supporters du Beerschot, considérés en Belgique comme orfèvres en matière de chants racistes et nauséabonds, avaient fait fort en août 2011, lors de la rencontre Beerschot-Lierse. Tout juste après la tragédie de la centrale nucléaire de Fukushima, le public anversois s’était fendu à plusieurs reprises d’un inattendu : « Kawashima-Fukushima ! Kawashima-Fukushima ! » . Après la rencontre, le pauvre gardien japonais avait rejoint les vestiaires en pleurs. « Je peux passer sur beaucoup de choses, mais pas ça. La tragédie de Fukushima n’a rien d’humoristique » , déclarait-il.

Ce lundi, après que la sanction à l’encontre du Beerschot ait été annulée, la direction du Lierse, club de Kawashima, avait décidé de renouveler sa plainte auprès de l’Union belge de football pour ces chants qu’ils jugent « répugnants et offensants pour la dignité humaine. Parce qu'il y a des limites à ne pas dépasser. Et en l'occurrence elles ont cette fois été clairement transgressées. »


Après le foot mondialisé, on assiste à un phénomène nouveau : les tragédies mondialisées. Et puis, si ça peut rapporter 3 points au Lierse et leur permettre d’éviter la relégation, pourquoi s’en priver ? ADM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 3 heures Un club normand change de maillot pour soutenir les gilets jaunes 7 il y a 4 heures Laporte : « Deschamps ne m’appelle pas pour des raisons personnelles » 88
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
il y a 9 heures Les trophées 2018 de SO FOOT !