Du mieux chez les Bleus, bizarrement

Le triste nul (0-0) à Bucarest pourrait faire passer cette étape pour un non-match. Sauf qu'en fait, les Bleus ont affiché une progression. Si, si !

Modififié
0 28
C'était une pelouse à ne même pas tenter une partie de beach soccer. Et pourtant, c'est bien sur ce pré aussi déplorable que l'écrin du National de Bucarest est majestueux que l'équipe de France a dû aller disputer un match de qualification pour l'Euro. Indigne car vain. En effet, aucune équipe au monde n'aurait pu jouer correctement sur un gazon qui se détériorait au moindre appui. Pas même l'Espagne (puisque c'est désormais la figure imposée au jeu des comparaisons, hein). Alors les Bleus, vous pensez... Il serait donc tentant de conclure que ce match n'a rien apporté de neuf, qu'il ne s'agit que d'un point pris ou d'un bon point pris selon les lectures et que tout se jouera vraisemblablement lors du dernier match face à la Bosnie. Une lecture chiante pour un match chiant. Logique.

Sauf que mine de rien, il y avait une progression, des signes encourageants même. Mais des signes imperceptibles, peu palpables. Ainsi quand Laurent Blanc regrette à plusieurs reprises la surface, comme on dirait en tennis, c'est avec en toile de fond, l'efficacité des cinq changements guidés par une raison technico-tactique. « On avait décidé d'avoir la maîtrise technique du jeu, il fallait les joueurs pour y parvenir » . Et surtout une raison qualitative. «  Sur deux matches, avec l'effectif que l'on a, il est normal quand on n'est pas totalement satisfaits des joueurs d'en changer » . Et bing, ça c'est fait !

L'entrée nonchalante de Nasri conforte Blanc

Et il faut bien le dire, Blanc a plutôt touché juste dans son turn-over. Le cousin paraplégique d'Alou Diarra ? Exit, au profit d'un Yohan Cabaye très convaincant dans son activité et ses sorties de balle, avec un M'Vila en sentinelle à tout bien faire. Nasri le nonchalant ? Place à Marvin Martin, sa simplicité et sa justesse. Alors c'est vrai que Sagna a fait de la peine mais en Albanie, Réveillère s'était aussi fait enrhumer. Bien sûr aussi que Rami, curieusement très nerveux, a ressuscité l'inconscience d'Edmilson dans certaines prises de risque mais Kaboul avait collectionné les boulettes à Tirana. Et enfin, même si on ne fera croire à personne que P'tit Vélo Valbuena ne roulait pas sur la jante, on n'aura jamais surpris le Marseillais en flagrant délit de désinvolture comme ça a pu être le cas de Malouda vendredi.

Au fond, c'est ça : plus que la qualité de jeu impossible à juger étant donné les conditions, c'est bien dans l'attitude de l'équipe que le sélectionneur réussi son pari. Les caprices des uns et des autres avaient émaillé la semaine dernière en Albanie, comme une résurgence sud-africaine. A Bucarest, on a vu un Evra impliqué comme rarement, un Ribéry humble comme à ses débuts, au diapason du reste de l'équipe en fait, là où quelques jours plus tôt chacun avait donné le sentiment de jouer sa carte, face au micro comme balle au pied. Ce qui signifie quoi ? Ben, que le message a été entendu, même si on aura encore trouvé l'attitude de Nasri lors de son entrée aux frontières de la désinvolture en forme de provocation. Ce qui peut conforter Blanc dans son choix de laisser l'ex-Marseillais sur la touche. En Roumanie, comme l'histoire est un éternel recommencement, on espérait un peu naïvement un match fondateur à l'image de celui de 1995. Mais peut-être que d'une certaine manière, il y aura un avant et un après 6 octobre 2011. La date où l'équipe de France est enfin revenue a davantage de sobriété, d'humilité. Mais ça on ne le saura qu'avec la suite de l'histoire.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

analyse biaisée, on part du postulat que ça va mieux et on y colle des arguments que l'on pourrait utiliser pour dire le contraire...

un peu comme le fait de pourrir Nasri en le considérant comme un joueur installé alors que sur ses 25 sélections, il en compte 21 avant la saison 2009/2010...

y'a bcp trop d'angélisme sur le cas Blanc, quand on gagne sans convaincre contre l'Albanie, c'est la faute aux anciens révoltés du Bounty de Knysna (dont nasri, première nouvelle !), et quand on fournit une prestation sans aucun relief (premier et dernier tir à la 65eme...), on y a vu des progrès dans le comportement collectif...

la gestion des corners, les remplacements (Gameiro en tribune ???), "l'ouverture" du groupe ou l'incapacité à désigner un capitaine, ou même un onze type alors qu'il ne reste que deux matchs de qualifs...

et après ? "il sera trop tard pour faire des essais"... domenech copyright
Vu sous cet angle, on peut dire qu'il y a du mieux, ou plutôt du moins pire pour être exact (sauf les cas Evra et Ribery, qui sont très loin de jouer en EDF comme dans leurs clubs respectifs). Mais individuellement, on s'en fou j'ai envie de dire. L'équipe reste quant à elle toujours aussi médiocre : une projection vers l'avant aussi rapide qu'une accélération de Mertesacker, un jeu qui penche beaucoup trop sur la gauche, aucune présence dans la surface adverse ...

Au delà de l'aspect individuel, l'aspect individuel, l'aspect tactique est juste proche du néant ...

@M. Appadoo : vous avez, certainement involontairement, oublier l'amélioration, assez frappante, de nos corners !
L'aspect indivuel, L'aspect indivuel, L'aspect indivuel, L'aspect indivuel, L'aspect indivuel, L'aspect indivuel

Ouh là, j'ai planté, désolé !
Franchement, la gestion des coups de pieds arrêtés pose problème.
Les mecs ont pas été dangereux sur un seul corner, que du jeu à deux ridicule, pdt tt le match!
Franchement, j'avais jamais vu ça...

Soit les joueurs ont eu des consignes et alors blanc a totalement craqué ou alors ils sont débiles profonds...
C'est pas plutôt un après 6 septembre 2011? :)
On peut reconnaitre une certaine constance chez d appadoo , ces articles sont faux et mal ecrits
marre de ribéry, c'est notre cristiano à nous, fait jamais de passes, il est juste bon à rentrer à la 70è pour percuter des défenseurs fatigués et débloquer le match, mais impossible de construire un style avec ce joueur
Appadoo, ca devient n'importe quoi ses articles.
D'ailleurs, Sofoot.com en général, montre une baisse de qualité impressionnante en ce moment.
J'imagine l'ambiance à la rédac : " bon, quelqu'un à un truc à mettre en ligne là ? Ouais, moi, je viens de faire un truc sur Nasri. Ok, vas-y, publie. On relit pas avant ? Non, c'est bon on va pas se faire chier hein."
Amateurs...
C'est drôle, je n'ai pas vu de mieux moi ! Ca fait quelques années déjà que je pense que le problème vient des joueurs qui composent cette EDF (très moyens, ou médiocres, à quelques rares exceptions - et la plupart des "exceptions" manquent encore un peu de maturité pour exprimer tout leur potentiel) et non du sélectionneur.

Je ne faisais pas partie de ceux qui accablaient Domenech. Je ne ferais pas non plus partie de ceux qui accableront Blanc. Pour moi, Blanc ou Domenech, c'est pareil (sauf que Raymond me faisait plus marrer). Je suis simplement surpris par l'indulgence dont bénéficie Blanc. Mais il est vrai qu'il est plutôt bon client avec les médias, alors que Domenech était nettement plus provocateur (il faut dire que répondre aux questions, souvent totalement idiotes, des journalistes sportifs, ça doit être dur...).
LOL Blanc ou Domenech c'est pareil ??? Vous êtes pas sérieux. La france est loin d'avoir un niveau de jeu sensationnel mais avec Raymond c'était une qualif a l'arrache grace a une main d'henry. Avec Raymond il n'y avait tout simplement aucun attaquant valable de sélectionné (Henry était déjà en nette régression), aujourd'hui on peut dire que l'on en a 2 enfin au moins 1 : Benzema. Raymond n'aurait jamais pu sélectionner M'Vila mais plutôt Toulalan pour sa qualité de relance en tribune. Bien que je ne sois pas toujours d'accord avec ses choix Laurent Blanc est tout de même un peu moins dépassé par Raymond qui ne comprenait plus rien au football.
Pour le moment Blanc ne nous a pas emmené en finale de coupe du monde.

Le problème avec Blanc, c'est qu'il galère avec les joueurs qui devraient être des leaders, et que les autres sont bons. Il veut la qualif alors il ne prend aucun risque, quelque part c'est normal, mais on n'avance pas des masses. Ça va être difficile de faire quelque chose de correct à l'euro.

Quand à Appadoo, soit il rentre de vacances et n'a pas encore décuvé, soit il ferait mieux d'en prendre des bonnes, soit les deux.
@ nicococo67 "Pour le moment Blanc ne nous a pas emmené en finale de coupe du monde" remember 1998 :)

@ olivier9275 "Je ne faisais pas partie de ceux qui accablaient Domenech" et pourtant il y mettait du sien, gros sourcils! :)

Plus sérieusement, c'est pas la peine d'accabler LB vu le boulot qu'il a à abattre. Il s'y connait un peu niveau foot et construire un groupe, ça demande du temps. Mais de là dire qu'il y a du mieux chez les bleus! Si on devait comparer le match de mardi au match aller, l'EDF régresse; au mieux elle tourne en rond.

nicococo67 disait que ça serait "difficile de faire quelque chose de correct à l'euro". C'est bien vrai. Pour le moment, faire quelque chose de correct est la seule chose qu'on peut espérer faire en PolUkraine. Mais il faut encore s'y qualifier!! Et ça, c'est loin d'être acquis...
Moi je voudrais qu'on m'explique pourquoi Blanc l'idéologue s'en-tête à jouer en 4-3-3 alors qu'un 4-4-2 me semble plus adapté à nos joueurs (Benzema gameiro (avec Hoareau et Gomis sur le Banc), nasri - Mvila - Cabaye (ou martin ou Diarra)- Valbuena ou Menez.
Je sais bien que Blanc est fan de Barcelone mais merde quoi Man-U fait autant de finale que Barcelone en LDC ces dernières années et joue en 4-4-2 à plat. Le beau jeu n'est pas que l'apanage des Blaugrana et de son 4-3-3. Alors certes Man-U se fait niquer en finale, mais bon ils y arrivent en finale, c'est déja pas mal.

Ca m'énerve car c'est juste une question d'idéologie (à la limite du Footixisme selon moi). Alors qu'un sélectionneur devrait être flexible et s'adapter à son réservoir de joueur. Mais non la france doit jouer avec un meneur de jeu, c'est comme ca depuis platini !! (et je suis d'accord que dans ce cas le 4-4-2 à plat ne s'y prete pas) Va donc pour le 4-3-3 à la barcelonaise alors qu'on n'est pas bon la dedans.
Pareil des joueurs comme ribéry et evra sont bons en clubs dans des formations en 4-4-2 à plat. Je prends le pari qu'ils seraient meilleur en EDF dans un tel systeme de jeu.

D'ailleurs en parlant systeme de jeu, ils font quoi les français à l'entrainement ? ils travaillent quoi ? vous avez vu une idée directrice hier ? est-il normal que l'EDF entrainée depuis un an par Lolo blanc, ne tire que 6 fois au but face à la roumanie (stat uefa.com) pour ne cadrer qu'une fois et ce sur un tire de rami à 60m. Je veux bien l'histoire du terrain blabla, mais serieu 6 tires seulement ??? Pour quel schéma de jeu ? quelle tactique ? est-ce qu'on sait ce Blanc veut mettre en place ? Sur quelles types d'actions, il voudrait que Benzema marque ? Les journalistes devraient lui poser ce genres de questions qui relève de sa compétence en tant que sélectionneur plutot que de l'emmerder (et nous emmerder avec le cas Nasri).
Regardez d'ailleurs comment le jeu de Lyon s'est amélioré avec un effectif équivalent voire amoindri par rapport à la saison dernière en passant à un 4-4-2 à plat !!
Moi je veux bien que Garde ait remobilisé psychologiquement les joueurs mais j'ose croire que dans le foot de haut niveau, la tactique, la stratégie, le plan de jeu, sont les facteurs clés du résultat (sinon pourquoi passerait-on autant de temps à décortiquer le jeur de BCN, ou les choix de Ferguson)
A lyon, avec l'effectif qu'ils avaient le changement du 4-3-3 au 4-4-2 permet à bastos, gomis, lisandro, kalstrom de mieux s'exprimer. Et pour moi ce n'est pas un hasard.

Les journalistes devraient challenger Blanc la dessus !! Pas forcément avec mon idée du 4-4-2 à plat. Mais déjà le challenger sur ses choix à lui et ce qu'il voudrait mettre en place. Moi perso après les 2 matchs précédent je vois toujours pas la logique ? Ni la tactique ? Ni les schéma ?
@biwi : on n'a absolument pas jouer en 4 3 3 à la barcelonaise comme tu dis, mais en 4 2 3 1. Mais bon je pense aussi qu'il faudrait au moins essayer le 4 4 2 contre ce genre d'equipes. Apres en tournoi, c'est vraiment dur de gagner avec 2 pointes.
@ Keuzcoz: de toute façons, l'euro, on n'y va pas pour gagner (si on y va).
@SG9 : on n'y va pas pour perdre non plus.
@ Keuzcoz: Oui et non. C'est clair que l'EDF ne fera pas le voyage pour collectionner les raclées.

Mais elle n'effraie aucun cador/outsider. Au pire, elle subira une élimination bien honteuse avec un nouveau psychodrame à la clé. Au mieux, l'Euro2012 permettra la naissance d'un groupe amené à préparer la WC2014.

Au final on n'y sera pas pour perdre, mais le résultat, on s'y attend plus ou moins. Sauf si les bleus décident de nous faire une petite surprise, genre Grèce 2004.
@SG9 : de quels cadors parles-tu? A part l'Espagne, l'Allemagne et peut etre les Pays-Bas, les autres equipes ne me semblent pas plus fortes que l'EDF. Avec un bon tirage une demie est envisageable.
@ Keuzcoz: les cadors: Espagne, Allemagne et Pays-Bas. Les outsiders: l'Italie, toujours redoutable compétitrice, et le Portugal et ses individualités. Sans compter le facteur X, l'équipe qui saura rehausser son niveau de jeu.

Même avec un bon tirage, passer les poules serait déjà une belle performance. L'Euro, c'est chaud dès les matchs de poules.

Pour rappel, la France n'a toujours pas construit son équipe. Elle n'a aucun "crack"; juste quelques bons joueurs qui n'arrivent pas à jouer ensemble. Ce qui ma l'air un peu juste pour accrocher une demie.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 28