Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2012
  2. // Groupe B
  3. // Portugal/Pays Bas (2-1)
  4. // Notes

Du calme, Cristiano est là

Vivement critiqué lors de la rencontre du Portugal face au Danemark, Cristiano Ronaldo a répondu présent face aux Pays-Bas. Qualifiés pour les quarts de finale, les Portugais ont tout intérêt à trouver un gardien et à rappeler Pauleta .

Modififié
Rui Patrício (3) : À coup sûr le seul Portugais qui n’est pas foutu de faire quelque chose de ses mains. Bon, la frappe de Van der Vaart est belle, mais quand même. Et puis, n’allez surtout pas lui parler de sorties aériennes, hein ! À coup sûr le seul Portugais qui a le vertige.

Pereira (7) : Pourquoi Sneijder l’a poussé en fin de match ? Parce que sa passe décisive pour Ronaldo était digne des plus beaux highlights du Batave. Intéressant devant et solide derrière, le futur joueur de Valence a réalisé un bon match. Si Coentrão vaut 30 millions…

Pepe (6,5) : Ce soir, M6 était en mode cours de portugais. Alors Denis Balbir, qui vient de détrôner Christian Jeanpierre au sommet de la hiérarchie des commentateurs relous, a décidé de prononcer le nom du joueur du Real Madrid comme il se doit : « Pep » . Une idée qui, bien qu’étant juste, a fait mal aux oreilles de tout le monde. Sinon, Pepe a été costaud et n’a pas emplâtré Jetro Willems après son tacle sur Moutinho. Des progrès, donc.

Bruno Alves (6) : Plus le grand Bruno Alves de Porto, mais une certaine assurance. Et puis, franchement, quand on voit la gueule de la charnière en face…

Coentrão (5) : Le seul mec de la planète qui, au moment où Arjen Robben s’infiltre sur le couloir droit, a cru une seconde que le Batave pouvait passer ailleurs que dans l’axe. Du coup, quoi ? Ben, but. Bon ok, il n’était pas le seul à penser que Robben n’allait pas la filer à Van der Vaart.

Miguel Veloso (4,5) : Un mec qui a couché avec les scouts de Football Manager pour avoir les notes qu’il a. Pas d’autre solution possible.

Moutinho (6) : Très présent, il a ce qu’on appelle la « palette du Val-de-Marne » du côté de La Fourchette, à Champigny. Crochets, petites passes, cris à l’arbitre, simulations… Et toujours la même fin : un tacle assassin. Cette fois, c’est Jetro Willems qui régale.

Meireles (5,5) : Cool, Raul commence son match par un petit pont sur Van der Vaart. Moins influent dans le jeu lusitanien, mais toujours présent à la récup, il a déçu en s’écroulant après un coup de De Jong. Bah quoi, on n'en prend pas des comme ça en pogo lors des concerts de Zaz ?

Nani (7,5) : Toujours ce brin d’individualisme qui fait de Arjen Nani un joueur perfectible. Par contre, pour le reste, il est beaucoup trop fort. Au four et au moulin, il a donné une leçon à Willems et a offert un but à Ronaldo. Royal, CR7 lui avait fait le coup quelques minutes avant, mais visiblement, Nani n’aime pas le caviar. Lui, son truc, c’est les beaux buts, les vrais. Petr Čech est prévenu.

Cristiano Ronaldo (8,5) : Déjà, un mec qui vient avec deux coupes de veuch différentes en première et en deuxième mi-temps est forcément un type respectable. Vivement critiqué après le match face au Danemark, le Cyborg a répondu présent. Comme un poisson dans l’eau dans la mimolette à trou des Oranjes, avec deux buts et deux poteaux, CR7 a fait du CR7. Le triplé n'était pas loin.


Postiga (3) : Peut-être l’attaquant le plus nul de la compétition. Une tête issue d’un mélange entre Giuseppe Mascara, Maniche et Thiago Motta. Des pieds issus d’un mélange entre Stéphane Guivarch’, Umut Bulut et Andrés Mendoza.

Rolando (non noté) : Paulo Bento a retiré sa carte mémoire en fin de match, du coup, il n’a plus les vrais noms sur son PES. Ronaldo était déjà sur le terrain, pourtant.

Oliveira (4) : Invisible, mais pas pire que Postiga. En même temps, c’est dur.

Custodio (4,5) : Un nom de marque d’appareil auditif et un rendement moyen. Bof.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 24
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi