1. //
  2. // 38ème journée

Drogba-Rooney : un duel de fils de buts

Dans le match à distance que se livrent Chelsea et Manchester United pour le titre dimanche après-midi, le match dans le match entre Rooney et Drogba fait lui aussi fureur. Les deux joueurs facturent actuellement 26 pions et briguent la couronne de meilleur buteur. Analyse de ce mano a mano qui pourrait bien faire pencher la balance.

Modififié
Leurs trajectoires : plus dissemblables, tu meurs


On ne va pas refaire la success story : Wayne Rooney est probablement le joueur le plus attendu de l'histoire du football anglais. Un phénomène de précocité repéré au plus jeune âge par Everton et identifié dès l'adolescence comme le sauveur d'Albion. Un type capable d'entrer en jeu à 16 ans pour sa première apparition professionnelle et désanusser le grand Arsenal de 2002 d'une prise de balle soyeuse suivie d'une frappe de mule. Le génie et bison : tout Rooney concentré en une action. Wenger, toujours alerte quand il s'agit de jeune pousse, a compris que ce type va lui causer de sérieux problèmes : « C'est le talent le plus incroyable que j'aie vu en Angleterre » , lâche-t-il alors dépité et admiratif. Pour Didier Drogba, évidemment, l'histoire est bien différente. Des classes obscures faites en banlieues parisiennes (Vannes, Levallois), un passage de nobody au Mans avec un premier contrat pro à 21 ans, avant un décollage improbable à Guingamp aux côtés d'un certain Malouda. A bien y regarder, le titre de la bio de l'Ivoirien est assez bien vu : C'était pas gagné. Marseille et Chelsea ne chargeront de faire rattraper au natif d'Abidjan le temps perdu.





Technique : Rooney, la classe absolue


Faut pas se raconter de fable : si Rooney est sur la carte du monde du football depuis ses 16 ans, à un âge où Drogba écumait les kebabs du 92 après l'entraînement, c'est qu'il y a une différence de talent évidente. Sous son allure de bovin anglais tout juste bon à courir vite et frapper fort, le Mancunien est un véritable ami du ballon. Une qualité de contrôle rare, une conduite de balle parfaite, une vision du jeu digne d'un meneur, sans parler évidemment de son dribble supra-efficace et de sa frappe de mammouth. Le tout sans sucrerie latine superfétatoire. Mais si Drogba ne possède pas la moitié des dons de l'Anglais, il a ses arguments. Au choix : un jeu dos au but sans équivalent dans le monde, une frappe précise et travaillée, une vraie facilité à se débarrasser de l'adversaire une fois lancé et un jeu de tête digne d'Alan Shearer. A la manière d'un Raul, Drogba fait partie de ces gars qui tirent 400% de leur potentiel. Et ça, c'est aussi un talent rare.



Physique : deux authentiques phénomènes


Malgré les apparences, c'est peut-être sur ce plan qu'ils se ressemblent le plus. Pourtant, Rooney figure le petit rondouillard white trash quand Drogba propose un gabarit aussi racé qu'élancé. Ne pas se fier aux apparences. Les deux top scorers de Premier League sont tous deux des modèles de vitesse -même si Rooney est probablement un poil plus vif au démarrage-, de puissance, de détente, même si cela se voit davantage chez Droga plus sollicité dans les airs, et de résistance, où les deux gaillards multiplient les efforts à très haut rythme, surtout Rooney dans ses longues courses. Et c'est probablement sur ce dernier point que ces deux-là font la différence avec la concurrence, dans cette capacité rarissime à répéter les efforts. Sur ce plan, seul Cristiano Ronaldo peut actuellement soutenir la comparaison, formé lui aussi au biberon survitaminé de la Premier League. Juve, regarde bien : maintenant, c'est là-bas que ça se passe !





Tactique : Point d'ancrage contre art du décrochage


S'ils ont en commun de pouvoir animer seul ou presque leurs lignes d'attaque respectives, Drogba et Rooney s'y prennent de façon bien différente. L'Ivoirien est un enfer pour les défenseurs centraux adverses par cette façon d'aller systématiquement au duel sur les (nombreux) ballons aériens de Chelsea. Sa faculté à prendre la position préférentielle, façon Dennis Rodman, sa capacité à contrôler tout en guerroyant avec son vis-à-vis et sa réelle habilité à enchaîner, soit en orientant, soit en se mettant en position de frappe, le tout saupoudré de coups et de simulations, en font peut-être le neuf le plus dur à gérer. Rooney, lui, propose un autre genre d'enfer. Si Drogba est sans cesse au contact sur la ligne de front, “Wazza” pour sa part est un as du décrochage. Le lascar de Croxteth n'aime rien tant que sortir du marquage pour orienter ou faire des différences en partant de plus loin, bien conscient que dos au but face aux armoires adverses, l'affaire n'est pas dans le sac. Par son aptitude à dézoner sans cesse, Rooney fout un bordel monstre dans l'organisation adverse. Tactiquement, peut-être le plus gros casse-tête de la planète foot.

Mental : le problème Drogba


« A fucking disgrace, it's a fucking disgrace » . La salve lâchée à l'arbitre après l'élimination des Blues à la dernière seconde de la demi-finale de Ligue des champions l'an passé a montré deux faces de Didier Drogba : un potentiel roi du hip hop mais surtout un mec prompt à péter un câble. Car il faut se rappeler que quelques années auparavant, Drogba avait aussi été expulsé au Camp Nou avant de remettre ça cette année face à l'Inter Milan. Pour autant de défaites ou d'éliminations de Chelsea. Et dans son duel à distance avec Rooney, ce trait prend d'autant plus de relief que l'Anglais s'est drôlement assagi. Autrefois bouillant, capable de dégoupiller n'importe quand, Rooney est désormais un modèle de calme. Plus de coups à l'adversaire, plus de gestes ironiques et provocateurs envers l'arbitre, “Roo” a enfin pigé qu'il était plus utile à son équipe sur le terrain qu'au vestiaire, et qu'il n'avait pas besoin d'en rajouter pour intimider l'adversaire. Non parce que pour être prêt à aller à la bagarre avec lui, hein... Surtout, Rooney a mûri sous la double influence de la naissance de son fils et du départ de Ronaldo qui l'a placé face à ses responsabilités : être enfin l'arme offensive numéro un de son équipe. Sa capacité à répondre à ce défi en dit long sur la solidité du bonhomme.





Influence : le problème de la Rooney-dépendance


Être aussi fort a aussi parfois son inconvénient, surtout quand l'ectoplasme qui fait office de coéquipier s'appelle Berbatov. Rooney est tout simplement indispensable à son équipe dans des proportions encore supérieures à l'influence de Ronaldo. Car quand le Portugais sévissait chez les Red Devils, les solutions de rechange se nommaient Rooney et Tevez, et le l'animation offensive était bien assurée par le collectif. Cristiano et Carlito partis, non seulement Rooney est la seule cartouche valable de l'arsenal de Ferguson mais l'Anglais est très souvent le premier animateur du jeu d'attaque mancunien. Beaucoup pour un seul homme. Car de son côté, Drogba est mieux entouré, c'est un fait. S'il demeure le premier finisseur des Blues, l'Ivoirien peut aussi compter sur Anelka (9 buts), Malouda (12) et surtout Lampard (21) quand le deuxième meilleur buteur de MU s'appelle... c.s.c. ! Dimanche, en cas de défaillance de nos deux rivaux, ce paramètre pourrait se révéler décisif.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Article sympa, Drogba est mon joueur préféré mais Rooney est probablement le meilleur joueur du monde depuis deux ans.
analyse parfaite, heureux de voir qu'encore quelques personnes restent lucide sur drogba. joueur exceptionnel mais une vrai pourriture à faire que pleurnicher dès qu'il prend un coup de travers (qu'il donne lui même à profusion) et avec sa spécial du "coup de lasso" (S.C) qui consiste lors d'un contact dans la surface à cambrer son corps, balancer la tête en arrière brusquement et hurler le plus fort possible.
Hier à 22:21 City remporte le derby de New York 5
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 09:50 Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 10
vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8