1. //
  2. // 38ème journée

Drogba-Rooney : un duel de fils de buts

Dans le match à distance que se livrent Chelsea et Manchester United pour le titre dimanche après-midi, le match dans le match entre Rooney et Drogba fait lui aussi fureur. Les deux joueurs facturent actuellement 26 pions et briguent la couronne de meilleur buteur. Analyse de ce mano a mano qui pourrait bien faire pencher la balance.

Modififié
Leurs trajectoires : plus dissemblables, tu meurs


On ne va pas refaire la success story : Wayne Rooney est probablement le joueur le plus attendu de l'histoire du football anglais. Un phénomène de précocité repéré au plus jeune âge par Everton et identifié dès l'adolescence comme le sauveur d'Albion. Un type capable d'entrer en jeu à 16 ans pour sa première apparition professionnelle et désanusser le grand Arsenal de 2002 d'une prise de balle soyeuse suivie d'une frappe de mule. Le génie et bison : tout Rooney concentré en une action. Wenger, toujours alerte quand il s'agit de jeune pousse, a compris que ce type va lui causer de sérieux problèmes : « C'est le talent le plus incroyable que j'aie vu en Angleterre » , lâche-t-il alors dépité et admiratif. Pour Didier Drogba, évidemment, l'histoire est bien différente. Des classes obscures faites en banlieues parisiennes (Vannes, Levallois), un passage de nobody au Mans avec un premier contrat pro à 21 ans, avant un décollage improbable à Guingamp aux côtés d'un certain Malouda. A bien y regarder, le titre de la bio de l'Ivoirien est assez bien vu : C'était pas gagné. Marseille et Chelsea ne chargeront de faire rattraper au natif d'Abidjan le temps perdu.





Technique : Rooney, la classe absolue


Faut pas se raconter de fable : si Rooney est sur la carte du monde du football depuis ses 16 ans, à un âge où Drogba écumait les kebabs du 92 après l'entraînement, c'est qu'il y a une différence de talent évidente. Sous son allure de bovin anglais tout juste bon à courir vite et frapper fort, le Mancunien est un véritable ami du ballon. Une qualité de contrôle rare, une conduite de balle parfaite, une vision du jeu digne d'un meneur, sans parler évidemment de son dribble supra-efficace et de sa frappe de mammouth. Le tout sans sucrerie latine superfétatoire. Mais si Drogba ne possède pas la moitié des dons de l'Anglais, il a ses arguments. Au choix : un jeu dos au but sans équivalent dans le monde, une frappe précise et travaillée, une vraie facilité à se débarrasser de l'adversaire une fois lancé et un jeu de tête digne d'Alan Shearer. A la manière d'un Raul, Drogba fait partie de ces gars qui tirent 400% de leur potentiel. Et ça, c'est aussi un talent rare.



Physique : deux authentiques phénomènes


Malgré les apparences, c'est peut-être sur ce plan qu'ils se ressemblent le plus. Pourtant, Rooney figure le petit rondouillard white trash quand Drogba propose un gabarit aussi racé qu'élancé. Ne pas se fier aux apparences. Les deux top scorers de Premier League sont tous deux des modèles de vitesse -même si Rooney est probablement un poil plus vif au démarrage-, de puissance, de détente, même si cela se voit davantage chez Droga plus sollicité dans les airs, et de résistance, où les deux gaillards multiplient les efforts à très haut rythme, surtout Rooney dans ses longues courses. Et c'est probablement sur ce dernier point que ces deux-là font la différence avec la concurrence, dans cette capacité rarissime à répéter les efforts. Sur ce plan, seul Cristiano Ronaldo peut actuellement soutenir la comparaison, formé lui aussi au biberon survitaminé de la Premier League. Juve, regarde bien : maintenant, c'est là-bas que ça se passe !





Tactique : Point d'ancrage contre art du décrochage


S'ils ont en commun de pouvoir animer seul ou presque leurs lignes d'attaque respectives, Drogba et Rooney s'y prennent de façon bien différente. L'Ivoirien est un enfer pour les défenseurs centraux adverses par cette façon d'aller systématiquement au duel sur les (nombreux) ballons aériens de Chelsea. Sa faculté à prendre la position préférentielle, façon Dennis Rodman, sa capacité à contrôler tout en guerroyant avec son vis-à-vis et sa réelle habilité à enchaîner, soit en orientant, soit en se mettant en position de frappe, le tout saupoudré de coups et de simulations, en font peut-être le neuf le plus dur à gérer. Rooney, lui, propose un autre genre d'enfer. Si Drogba est sans cesse au contact sur la ligne de front, “Wazza” pour sa part est un as du décrochage. Le lascar de Croxteth n'aime rien tant que sortir du marquage pour orienter ou faire des différences en partant de plus loin, bien conscient que dos au but face aux armoires adverses, l'affaire n'est pas dans le sac. Par son aptitude à dézoner sans cesse, Rooney fout un bordel monstre dans l'organisation adverse. Tactiquement, peut-être le plus gros casse-tête de la planète foot.

Mental : le problème Drogba


« A fucking disgrace, it's a fucking disgrace » . La salve lâchée à l'arbitre après l'élimination des Blues à la dernière seconde de la demi-finale de Ligue des champions l'an passé a montré deux faces de Didier Drogba : un potentiel roi du hip hop mais surtout un mec prompt à péter un câble. Car il faut se rappeler que quelques années auparavant, Drogba avait aussi été expulsé au Camp Nou avant de remettre ça cette année face à l'Inter Milan. Pour autant de défaites ou d'éliminations de Chelsea. Et dans son duel à distance avec Rooney, ce trait prend d'autant plus de relief que l'Anglais s'est drôlement assagi. Autrefois bouillant, capable de dégoupiller n'importe quand, Rooney est désormais un modèle de calme. Plus de coups à l'adversaire, plus de gestes ironiques et provocateurs envers l'arbitre, “Roo” a enfin pigé qu'il était plus utile à son équipe sur le terrain qu'au vestiaire, et qu'il n'avait pas besoin d'en rajouter pour intimider l'adversaire. Non parce que pour être prêt à aller à la bagarre avec lui, hein... Surtout, Rooney a mûri sous la double influence de la naissance de son fils et du départ de Ronaldo qui l'a placé face à ses responsabilités : être enfin l'arme offensive numéro un de son équipe. Sa capacité à répondre à ce défi en dit long sur la solidité du bonhomme.





Influence : le problème de la Rooney-dépendance


Être aussi fort a aussi parfois son inconvénient, surtout quand l'ectoplasme qui fait office de coéquipier s'appelle Berbatov. Rooney est tout simplement indispensable à son équipe dans des proportions encore supérieures à l'influence de Ronaldo. Car quand le Portugais sévissait chez les Red Devils, les solutions de rechange se nommaient Rooney et Tevez, et le l'animation offensive était bien assurée par le collectif. Cristiano et Carlito partis, non seulement Rooney est la seule cartouche valable de l'arsenal de Ferguson mais l'Anglais est très souvent le premier animateur du jeu d'attaque mancunien. Beaucoup pour un seul homme. Car de son côté, Drogba est mieux entouré, c'est un fait. S'il demeure le premier finisseur des Blues, l'Ivoirien peut aussi compter sur Anelka (9 buts), Malouda (12) et surtout Lampard (21) quand le deuxième meilleur buteur de MU s'appelle... c.s.c. ! Dimanche, en cas de défaillance de nos deux rivaux, ce paramètre pourrait se révéler décisif.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Article sympa, Drogba est mon joueur préféré mais Rooney est probablement le meilleur joueur du monde depuis deux ans.
analyse parfaite, heureux de voir qu'encore quelques personnes restent lucide sur drogba. joueur exceptionnel mais une vrai pourriture à faire que pleurnicher dès qu'il prend un coup de travers (qu'il donne lui même à profusion) et avec sa spécial du "coup de lasso" (S.C) qui consiste lors d'un contact dans la surface à cambrer son corps, balancer la tête en arrière brusquement et hurler le plus fort possible.
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM il y a 1 heure Les ultras allemands répondent à la DFB 7 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
il y a 3 heures Trezeguet bouscule Beşiktaş 17
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25 Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 8
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)