1. //
  2. // OM/Chelsea

Drogba, la bonne affaire

OM-Chelsea n'a aucune autre raison d'exister que pour célébrer le retour de Didier Drogba à Marseille. L'équipe victorieuse aurait quand même l'opportunité de reprendre confiance.

Modififié
0 0
« Gros match, Chelsea, un des meilleurs d'Europe, Drogba de retour au Vélodrome pour la première fois depuis son départ : ça se manque pas ce match ! » ... Le meilleur descriptif pour la rencontre sans pression du jour ne vient pour une fois pas des journalistes mais... des supporters. Il faut dire que la plupart ont misé gros, achetant par paquets des places pour ce match qu'ils pensaient explosif. Vu l'enjeu quasi-nul, il va falloir batailler pour tout refourguer.


Présent à la conférence de presse d'avant-match hier après-midi, Steve Mandanda a tout fait pour se montrer solidaire en valorisant l'affiche au maximum : « Sincèrement, c'est un match de gala pour les supporters, pour vous les médias, mais nous on va le jouer à fond. C'est un match de Champion's League, une belle fenêtre » . Pour son entraîneur Didier Deschamps, même son de cloche, le match ne va pas servir à tester tout et n'importe quoi : « Même s'il n'y aura pas les équipes habituelles, que les matchs les plus importants pour nous et pour eux, ce sont ceux de la fin de semaine (contre Auxerre et Tottenham, ndlr), les joueurs entreront sur le terrain avec l'envie de gagner le match » . C'est vrai que Chelsea et sa masse physique, ce n'est pas l'adversaire idéal pour les matchs méchoui. « Je ferai des remplacements sur des joueurs qui ont été beaucoup sollicités ces derniers temps. Si je peux aussi en faire tourner deux ou trois pendant le match aussi, c'est bien » précise tout de même Deschamps. Tout comme Ancelotti, l'entraineur marseillais ne va pas cracher sur la victoire. Les deux formations restent sur des résultats moyens, il faut retrouver au plus vite la confiance. La victoire peut grandement y contribuer.


Alors, équipe de jeunes ou équipe-type ? Ancelotti trouve la parade lorsqu'il s'adresse aux journalistes : « Ce n'est pas dit que les jeunes ne fassent pas partie des meilleurs en ce moment » . Heureusement, dans son anglais bien à lui, le technicien italien a rassuré les foules : « Didier will start tomorrow because I'm not crazy » . Didier, c'est bien sûr Drogba. Sur une saison, rarement un joueur aura laissé une empreinte aussi forte dans un club. Alors forcément, son retour marque les esprits. « De voir tant de visages familiers, c'est de belles émotions, de beaux souvenirs » clame l'intéressé, qui ne joue pas la comédie lorsqu'il dit qu'il aime l'OM. Depuis qu'il a posé le pied à l'aéroport de Marignane, l'attaquant superstar ne cesse de signer des autographes, d'aller à la rencontre de ceux qui l'ont croisé il y a sept ans de cela. Il reconnaît quasiment tout le monde, ne snobe personne. Quand il s'agit de Marseille, il est toujours aussi dévoué. Il est d'ailleurs toujours partant pour acheter une loge au Vélodrome qui profiterait aux anciens joueurs du club. Avant lui, personne n'y avait pensé. « Je suis venu ici comme un supporter. C'est comme si on m'avait donné l'autorisation de mettre un maillot et d'aller jouer avec mon équipe favorite » se défendrait-il presque. Ce soir, il n'y en aura que pour lui... et Deschamps trouve ça tout à fait normal : « Il a gagné le respect des supporters dès la première saison et ce n'est pas facile. S'il y a un entraîneur qui ne le veut pas dans son équipe, vous me le présentez » . Finalement, le meilleur argument des vendeurs à la sauvette ce soir autour du 3 boulevard Michelet, c'est peut-être Drogba plus que l'affiche...

A voir : Le retour de Drogba à Marseille

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Manchester assure
0 0