Drame Furiani : vers la fin des matchs le samedi 5 mai

Modififié
6 10
Vingt-trois ans après la tragédie de Furiani, le collectif du 5 mai 1992 continue de se battre pour entretenir la mémoire de cette tragédie (18 morts et plus de 2000 blessés ce jour-là, en marge du match de Coupe de France Sporting Bastia - OM, à la suite de l'effondrement d'une tribune).



Reçus ce mardi par Thierry Braillard, lors d'une réunion avec la Ligue de football professionnel et la Fédération française de football, les membres de l'association ont été en partie écoutés. Le secrétaire d'État aux Sports a annoncé sa volonté de ne plus disputer aucune rencontre professionnelle ou amateur le 5 mai… si ce jour tombe un samedi (comme en 2018). Pour autant, si le 5 mai n'est pas un samedi, les matchs se dérouleront avec des commémorations nationales.

Prochaine réunion entre le collectif, le secrétaire d'État et les instances du foot français à Paris le 21 juillet. FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

completement absurde, honore tes morts fans de foot en jouant au foot, pas en chialant devant le pays entier.
Les représentants de la LFP et de la FFF ont du faire la gueule en voyant les membres de l'association reçus par le secrétaire d'Etat.
Funk Doctor Niveau : CFA2
Message posté par Pablo_
completement absurde, honore tes morts fans de foot en jouant au foot, pas en chialant devant le pays entier.


Pour les 25 ans d'Hillsborough, il y a eu un match à Anfield avec commémoration et minute de silence poignante.

Je pense que ça a effectivement plus de sens et d'impact que d'interdire tout match un 5 Mai.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Khalifa quitte l'OM
6 10